Quel modèle et système d’aération choisir pour votre salle de bain ?

L’aération de votre salle de bain est une exigence et une obligation qui ne devraient pas être prises à la légère. En effet, que vous soyez sur des projets de rénovation ou tout simplement parce que vous sentez que votre salle de bain souffre de problèmes d'humidité, nous vous conseillons de prendre les choses en mains. En quoi un aérateur de salle de bain vous sera bénéfique ? Quel modèle et système d’aération choisir pour une salle de bain ? Comment en installer un ? Nous apportons les réponses à vos questions sur ce dispositif dans cet article.

Devis gratuits pour l'installation de votre aérateur ?


L'importance de l'aération d'une salle de bain

Toute salle de bain se doit d’être parfaitement aérée pour un souci d’hygiène et de salubrité. Ainsi n’attendez pas d’aménager votre salle de bain avant d’y installer un aérateur. Il est d’une part question de votre santé ainsi que de celle des personnes qui habitent avec vous, mais également pour un souci de confort et de bien-être.

Pour diverses raisons, la salle de bain requiert un système d’aération et de ventilation optimale, mais voici les principales, pour lesquelles un aérateur de salle de bain est indispensable et primordial :

  • Gare à l’humidité : une aération naturelle est nécessaire certes, mais il s’avère qu’elle ne soit pas parfois suffisante. La plupart du temps, l’humidité s’installe très facilement dans une pièce d'eau, ce qui pourrait porter atteinte à votre santé et entraîner dans un premier temps, des problèmes de respiration,
  • Faites attention aux moisissures : les problèmes de moisissures découlent habituellement d'une trop grande humidité. Se présentant dans un premier temps sous forme de mousse, l'humidité se transforme ensuite en champignons, puis en bactéries. Si vous ne traitez pas l'humidité d'une salle de bain, vos murs seront rapidement endommagés, ce qui pourra aussi bien détériorer votre revêtement mural,
  • Rouille assurée : bien entendu, les champignons et bactéries s’installeront, mais une mauvaise aération pourra aussi bien mener vos joints à se décoller, ce qui causera par la suite des rouilles et abîmera non seulement vos murs, mais également vos sanitaires.

VMC ou simple aérateur de salle de bain : lequel choisir ?

Bien que l’aération naturelle soit une option économique, l’installation d’un dispositif de ventilation est d’autant plus conseillée, car dans la majorité des cas, les fenêtres de la salle de bain ne sont généralement pas suffisantes. Dans d’autres cas, la pièce peut contenir plusieurs fenêtres toutefois, certains recoins ne reçoivent pas l’air dont ils ont besoin.

Pour ces raisons, il est recommandé d’installer un équipement d’aération dans votre salle de bain. Vous aurez ainsi le choix entre deux types de dispositifs :

  • la VMC ou ventilation mécanique contrôlée qui se présente sous deux variantes : la VMC simple flux ou la VMC double flux. Ces petites machines se caractérisent par le fait qu’elles soient dotées d’un moteur. Leur mécanisme de fonctionnement est simple : grâce à l’extracteur d’air qui les compose, l’air est aspiré puis renouvelé et projeté dans la totalité de la pièce. Très pratiques et efficaces, ces gadgets présentent néanmoins un inconvénient : le bruit du moteur qui peut parfois occasionner une certaine gêne et principalement la nuit.
  • l’aération naturelle assistée qui quant à elle consiste à amplifier l’aération naturelle déjà présente dans la pièce. Elle est équipée d’un ventilateur extracteur. Certains modèles sont insonorisés et comportent des caractéristiques spécifiques et avantageuses. Vous pourrez par exemple opter pour les variantes à fonctionnement non permanent. Leur fonctionnement est automatisé par un détecteur de lumière, de présence ou d’hygrométrie. Ce dernier est d’ailleurs très profitable dans la mesure où il s’arrête uniquement une fois que la salle de bain est débarrassée de l’humidité.

Installation de votre aérateur de salle de bain : ce qu'il faut savoir

L’installation d’un aérateur de salle de bain se fait généralement par un professionnel dans le domaine et notamment par un électricien. Pour connaître les tarifs de ce type de prestation, cliquez sur ce lien.

Toutefois, les travaux peuvent être aussi bien entrepris par un bon bricoleur. De ce fait, si vous avez quelques expériences en installations électriques et êtes un adepte du bricolage, ce genre d’installation sera à votre portée.

Pour ce faire, nous vous apportons quelques conseils pour la réalisation des travaux.

Rassemblez vos outils et matériels

Pour une installation réussie, nous vous recommandons de vous équiper des équipements, matériels et outils nécessaires. De cette manière, vous pourrez vous assurer que chaque étape sera effectuée dans les normes et en toute sécurité.

Pour installer un aérateur de salle de bain, vous aurez donc besoin :

  • Du dispositif (l’aérateur),
  • De vis,
  • D’une perceuse,
  • D’un tournevis,
  • D’une scie sauteuse,
  • D’une scie à main,
  • D’une scie à métaux,
  • D’une pince à dénuder,
  • D’un mètre ruban,
  • D’un crayon.

Étapes pour installer votre aérateur de salle de bain

L’installation d’un aérateur de salle de bain se fait en plusieurs étapes qui doivent être suivies conformément sachant qu’il s’agit d’une installation électrique qui nécessite une bonne implication et beaucoup de précautions :

  • Choisissez l’emplacement de votre aérateur de salle de bain. Il est souvent préconisé de le poser au centre du plafond afin que chaque recoin de la pièce soit parfaitement ventilé, une fois l’emplacement déterminé, tracez à l’aide d’un crayon, la surface sur laquelle, votre aérateur sera placé, en fonction du matériau de votre plafond,
  • Percez ou sciez ensuite l’emplacement de l’appareil en veillant à obtenir les bonnes dimensions. Pour un côté esthétique, il ne devra donc être ni trop petit ni trop grand,
  • il est ensuite temps de passer aux divers raccordements de l’aérateur aux conduits d’électricité. Pour ceci, repérez le retour de phase et le neutre en évitant à tout prix de mélanger ou de rassembler les deux fils, s’il s’agit d’un appareil à mécanisme automatique (détecteur de mouvements, de lumière ou d’humidité),
  • Réglez la durée d’allumage en vous servant de votre tournevis,
  • Par la suite, préparez la grille d’évacuation : cette étape est indispensable sachant de l’aérateur ne se contentera pas uniquement de renouveler l’air, mais également d’aspirer l’air vicié,
  • Cette étape achevée, il vous suffira de mettre en place l’aérateur de salle de bain et de raccorder les fils électriques entre eux et voilà votre appareil prêt au fonctionnement.

Vous aurez noté que la pose d'une aération de salle de bain peut s'avérer complexe. En conséquence, vous avez tout intérêt à la confier à des professionnels spécialisés. Notre site peut à ce propos vous permettre de demander gratuitement jusqu'à cinq devis pour la ventilation d'une salle de bain, le tout gratuitement.

Aérateur de salle de bain : des précautions de sécurité

Comme il s’agit d’une installation électrique, les risques d’électrocution, de brûlure ou d’incendie sont donc à envisager. Pour cette raison, il est recommandé de faire appel aux services d’un expert cependant, si vous projetez de réaliser les travaux par vos soins, il est primordial de tenir compte de certaines précautions et notamment :

  • De fermer le compteur pour vous assurer que l’électricité a été parfaitement coupée et que vous ne risquez aucun accident,
  • De porter des gants de protection, car bien qu’ils soient isolés, les fils peuvent toujours comporter un résidu électrique,
  • De vous référer aux normes de sécurité électrique qui est la norme C 15-100 fixe, une norme qui a été mise en place pour toute installation électrique dans la salle de bain. Cette dernière stipule dans un premier temps que toute installation électrique dans cette pièce doit se faire à une hauteur de 2,25 m de la baignoire et le douche. En parallèle, elle spécifie que cette installation doit également se faire à partir de 60 cm autour de ces sanitaires,
  • De bien lire les notices et/ou le mode d’emploi habituellement fourni avec le dispositif, afin de comprendre son fonctionnement.

Si vous souhaitez être sûr d'avoir une installation parfaitement aux normes, n'hésitez pas à demander gratuitement plusieurs devis de VMC.

Des artisans locaux, vous envoient leurs tarifs pour la pose de vos aérateurs


Le prix d'un aérateur de salle de bain

Pour conclure sur le sujet, étudions rapidement le coût de pose d'un aérateur de salle de bain. Sans compter la main d'oeuvre, le prix d'un aérateur de salle de bain se situe entre 30 et 500 euros. Il faut prévoir en moyenne entre 200 et 300 euros pour assurer les frais de pose.

Le tableau ci-dessous vous rappelle le budget à prévoir pour l'achat d'un système de ventilation de salle de bain :

Solution d'aération pour salle de bain Budget à prévoir (fourniture seule)
VMC à simple flux 100 à 500 €
VMC à double flux 400 à 1500 €
Aérateur de salle de bain 30 à 500 €
Déshumidificateur d’air 20 à 400 €

Pour un budget encore plus précis, n'hésitez pas à remplir le formulaire ci-dessous, pour demander gratuitement vos devis pour aérateur de salle de bain.

Demandez une demande de devis gratuits pour la pose de vos aérateurs