Choisir le lambris PVC en tant que revêtement mural intérieur

À la recherche d’un revêtement mural intérieur efficace pour la salle de bain ou la cuisine ? Avez-vous pensé au lambris en PVC ? Récent cousin du lambris en bois, ce revêtement mural en PVC profite de nombreux avantages, à commencer par un prix abordable et un entretien très facile. Vous vous posez des questions sur le lambris en PVC et son utilisation ? Laissez-nous vous éclairer sur le sujet !

Procurez-vous gratuitement des devis pour le revêtement de vos murs

Présentation du lambris PVC

Vous avez déjà vu un lambris mural blanc chez un proche ou dans un magasin de bricolage ? Il s’agit probablement du lambris en PVC.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un revêtement mural en PVC, qui reprend le principe du lambris :

  • Ce revêtement de mur est vendu sous forme de lames, à assembler les unes aux autres pour protéger un mur.
  • Il permet de protéger un mur ancien ou abîmé, notamment contre l’humidité ou les taches.
  • Il peut être posé directement sur le mur (en cas de mur plane) ou sur une ossature en bois (en cas de mur irrégulier).
  • Il s’adapte aussi bien à la cuisine ou à la salle de bain (ou à toute autre pièce humide) qu’au salon ou à la chambre.

Encore méconnu il y a quelques dizaines d’années, le lambris en PVC se fait de plus en plus populaire.

Il faut dire que de nombreux fabricants proposent désormais ce revêtement mural assez pratique, et le déclinent en de nombreux coloris ou motifs.

Tout savoir sur le revêtement mural en PVC

Tout comme le sol PVC (que nous vous avons déjà présenté), les revêtements muraux en PVC sont réputés pour leur côté bon marché et leur facilité d’entretien. Mais est-ce là leurs seules qualités ? Et quels sont leurs défauts ?

Avant de recouvrir vos murs de lames en PVC, vous avez tout intérêt à bien vous renseigner sur cette solution de décor mural.

Les qualités des lambris en PVC

Opter pour le PVC pour vos murs est loin d’être une mauvaise idée. Et pour cause, les revêtements muraux plastiques ont de nombreux avantages :

  • Le PVC est un revêtement mural à prix maîtrisé, nettement plus abordable que le carrelage.
  • Résistant à l’humidité, à la moisissure et aux salissures, le plastique permet de profiter de murs faciles à nettoyer et sains. Il est donc idéal contre un plan de travail de cuisine, ou dans votre salle de bain.
  • Ce revêtement de mur est léger et facile à poser. Il sera ainsi bien moins technique à installer que le carrelage.
  • Finis les lambris en bois démodés ! Le lambris PVC se décline en de nombreux coloris et aspects. Selon les produits choisis, il peut imiter parfaitement le carrelage ou le bois, et apporter une touche design à n’importe quelle pièce.
  • Les lambris en PVC se posent aussi bien sur les murs qu’aux plafonds (cette méthode vous l’expliquait).

Si vous cherchez une bonne alternative au carrelage, les revêtements muraux en PVC sont des solutions qu’il ne faudrait pas bouder !

À savoir : il y a encore quelques années, on ne trouvait que des lambris en PVC blancs, assez austères. Aujourd’hui, on trouve des murs en PVC très design, qui ne vous feront aucune honte dans un salon ou une chambre !

Les défauts du PVC pour vos murs

Mais si les murs en PVC ont leurs avantages, il ne faut pas non plus négliger leurs défauts. Mieux vaut bien vous informer sur les limites de ce revêtement mural avant de céder :

  • Le PVC est un matériau sensible à la chaleur. Posé trop près d’une cheminée ou d’un radiateur, il risque de se déformer.
  • En cas d’incendie, le PVC peut dégager des fumées toxiques.
  • Les revêtements muraux en PVC peuvent s’avérer contraignants à retirer… mieux vaut donc être sûr de votre choix !
  • Attention aux solutions d’entrée de gamme, qui peuvent s’avérer assez peu esthétiques.

Si les murs en PVC sont une solution assez abordable, vous avez tout de même intérêt à sélectionner vos lames de PVC avec attention si vous souhaitez être assuré d’un résultat réussi !

Demandez gratuitement des tarifs pour le revêtement de vos murs

Comment poser du lambris PVC ?

Vous souhaitez poser du lambris en PVC dans votre intérieur ? Dans ce cas, notez que la pose de revêtements muraux en PVC est bien moins délicate que la pose de carrelage. Elle nécessite tout de même certaines précautions.

Pour vous guider tout au long des travaux, nous avons résumé pour vous les différentes étapes à suivre absolument pour installer un lambris PVC mural :

1) La préparation du mur

En premier lieu, il est essentiel de bien préparer la surface sur laquelle vous allez poser votre lambris :

  • En cas de problèmes de moisissure ou d’humidité, il est indispensable d’assainir le mur avant de poser votre revêtement. N’oubliez pas que le lambris PVC ne peut pas agir comme un cache-misère. Sur un mur non sain, votre lambris ne tarderait pas à se décrocher !
  • Votre mur doit être assez plane pour supporter le lambris. Votre revêtement mural peut supporter des irrégularités de 3 mm ou moins. Si nécessaire, il peut être conseillé de poncer le mur, ou d’appliquer de l’enduit pour combler ses éventuelles fissures. Si le mur est très abîmé, mieux vaut poser le lambris sur une ossature en tasseaux de bois.

Notez qu’un lambris en PVC peut être posé directement sur un papier-peint, mais aussi sur de la faïence ou de l’enduit. C’est donc une solution parfaite dans le cadre d’une rénovation intérieure.

2) Le choix d’une méthode de pose

Poser un lambris constitué de PVC est une tâche relativement simple. Vous avez d’ailleurs le choix entre plusieurs types de pose, selon vos préférences :

Méthode de pose Présentation de la pose Notre avis
Pose par collage Le lambris est fixé à l’aide d’un pistolet extrudeur PVC et de colle pour PVC. C’est une méthode simple, mais salissante. Attention à choisir une colle adaptée au support.
Pose par vissage Le lambris est directement vissé dans le support ou dans une ossature. C’est une technique durable, mais assez contraignante. Préférez visser dans une ossature plutôt que dans le mur, pour être sûr de ne pas l’abîmer.
Pose par agrafage Vous fixez directement le lambris dans le support ou dans une ossature, grâce à une agrafeuse de chantier. C’est une méthode rapide et efficace, mais uniquement adaptée sur un support souple (comme le bois ou le placo).
Lambris en PVC Adhésif Votre lambris est équipé de rubans adhésifs, et se collent directement sur le support. C’est la solution la plus simple, mais les lambris adhésifs sont généralement un peu plus coûteux. Ils se décollent par ailleurs plus facilement (à éviter dans une sdb).

Notez que si votre mur est abîmé, vous avez la possibilité de poser le lambris PVC sur une ossature en bois, ce qui vous permettra d’assurer la planéité de votre support mural, mais prendra légèrement de place sur votre espace intérieur.

3) La pose du lambris en PVC

Une fois que vous avez décidé de la méthode de pose, il ne reste plus qu’à installer les lames de lambris tout au long du mur.

Voici quelques conseils pour être certain de bien procéder :

  • Les lames peuvent être posées de manière verticale, ce qui permet d’insister sur la hauteur de la pièce (à privilégier dans une pièce assez vaste). Elles peuvent aussi être posées de manière horizontale, ce qui donne un effet de largeur (à privilégier dans une pièce étroite).
  • Si vous décidez de poser le lambris sur une ossature, les lames se posent parallèlement à l’ossature. Le sens de l’ossature dépend donc du sens des lames.
  • Commencez par travailler dans un coin de la pièce, puis emboîtez les lames au fur et à mesure. Vérifiez toujours la verticalité et l’horizontalité d’une lame après l’avoir posée.
  • Pour un effet décoratif plus prononcé, n’hésitez pas à alterner les joints, en posant une demi-lame une rangée sur deux.
  • Pour assurer la découpe des lames, vous pouvez utiliser un simple cutter. Reportez la mesure à couper sur le dos de la lame, et tranchez à l’aide d’une règle.

4) La pose des finitions

Votre nouveau revêtement de sol est pratiquement prêt ! Néanmoins, il peut être utile de bien le finaliser en utilisant des profils de finition.

Ces profils permettent de décorer les angles et les coins délicats :

  • Arêtes des murs,
  • Angles
  • Plinthes,
  • Hauteurs de plafond.

Il ne vous restera plus qu’à profiter de votre nouveau revêtement mural !

Pose d’un revêtement mural en PVC : la méthode vidéo

Besoin de quelques astuces supplémentaires pour réussir la pose de votre lambris ? Dans ce cas, la vidéo suivante vous donne toutes les bonnes astuces pour réussir vos travaux :

Si vous trouvez les travaux trop délicats, il vous reste la possibilité de faire poser votre lambris par un artisan. Mieux vaut alors vous renseigner sur le prix de pose d’un lambris, et comparer les tarifs de plusieurs spécialistes.

Le prix du lambris en PVC

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir sur l’intérêt des revêtements muraux intérieurs en PVC. Il reste cependant à vous informer sur leur coût !

En moyenne, il faut prévoir entre 10 et 40 euros du m² pour l’achat d’un lambris en PVC, sans prendre en compte la pose.

Dans la majorité des cas, un tel revêtement mural intérieur va coûter moins de 15 euros du m². Au-delà, vous retrouverez avant tout les lambris PVC design, vendus par des marques haut de gamme.

Concernant la pose, vous pouvez la réaliser vous-même. Si vous préférez confier la pose à un expert, comptez entre 10 et 15 euros du m² supplémentaires, à ajouter au coût de la fourniture.

Si vous le souhaitez, notre site vous permet de recevoir jusqu’à cinq devis de pose de lambris de manière gratuite, et sans engagement. C’est encore le meilleur moyen de bien déterminer votre budget !

Vous préférez vous tourner vers un autre revêtement ? Dans ce cas, parcourez notre guide du revêtement mural pour trouver toutes les options qui s’offrent à vous !

Obtenez gratuitement des devis pour le revêtement de vos murs