Le point sur les ventilation et extracteurs de salle de bain

L’installation d’un extracteur d’air dans une salle de bain est pratiquement indispensable. Et pour cause, il est très important d’assurer la bonne aération de cette pièce d’hygiène pour éviter l’apparition de moisissures. Besoin d’aide pour choisir votre ventilation de salle de bain et ses caractéristiques ? Cette page vous dit tout ce qu’il faut connaître pour l’aération des pièces d’eau de votre maison.

Obtenez des devis gratuitement pour la ventilation d'une SDB

L’importance de la ventilation dans la salle de bain

Tout comme la cuisine, la salle de bain est une pièce à part, car directement au contact de l’eau. La douche ou la baignoire, utilisées parfois plusieurs fois par jour, augmentent sensiblement l’humidité de votre salle de bain. Il est donc très important d’être en mesure d’aérer la pièce.

Installer un système de ventilation dans sa salle de bain est une étape incontournable, et ce pour différentes raisons :

  • Cela permet de limiter l’humidité dans la pièce,
  • Cela évite l’apparition de moisissures et de champignons,
  • Ce procédé assure la pureté de l’air et son renouvellement,
  • Il évite la détérioration prématurée des peintures et revêtements de salle de bain.

Si vous vous apprêtez à aménager votre salle de bain, ou si celle-ci souffre de problèmes d’humidité, il est grand temps de vous pencher sur les différentes solutions de ventilation d’une pièce d’eau !

À savoir : installer une VMC dans une salle de bain est d’autant plus important si la pièce n’est reliée à aucune fenêtre.

Les différentes solutions pour ventiler sa salle de bain

Il est important de noter qu’il existe différentes manières d’assurer l’aération ou la ventilation dans une maison. Le choix va dépendre de vos préférences et de vos besoins.

Examinons les solutions ensemble :

1) Les aérations naturelles

En premier lieu, rappelons qu’une salle de bain peut profiter d’aérations naturelles, c’est-à-dire de contact direct avec l’air extérieur.

Profiter de l’aération naturelle se fait de différentes manières :

  • Grille ou conduit d’aération,
  • Fenêtres (à ouvrir régulièrement).

Cependant, si l’aération naturelle est souvent suffisante dans une chambre, ce n’est pas le cas pour la salle de bain. L’humidité ayant tendance à s’accumuler rapidement dans cette pièce, un simple conduit d’aération ne suffit pas, et il vaut mieux investir dans la ventilation mécanique contrôlée (VMC) ou l'extracteur d'air.

Par ailleurs, la nécessité d’ouvrir ses fenêtres pour aérer la salle de bain (et ce même en hiver !) peut vite devenir une contrainte. Sans compter qu’une grille d’aération simple est assez mauvaise pour l’isolation de la maison et le confort de la pièce...

À savoir : en complément d’une aération naturelle, vous pouvez réfléchir à l’achat de déshumidificateurs d’air. Ces produits ne visent pas à renouveler l’air, mais à absorber l’humidité. Ils peuvent donc être efficaces en complément d’une aération naturelle ou d’un système de ventilation.

2) La VMC pour salle de bain

Le système de ventilation le plus usité est la VMC. Son procédé est relativement simple :

  • Une bouche d’aération est fixée dans la salle de bain.
  • La bouche est reliée à un conduit extracteur d’air (généralement situé dans les combles).
  • La VMC évacue l’air de manière permanente, ou en fonction de l’humidité de la pièce.

Il existe des systèmes de VMC à simple flux, qui sont assez abordables et évacuent l’air en permanence. Leur principale limite est qu’ils peuvent nuire à l’isolation de la salle de bain et la rendre un peu plus froide.

Pour une satisfaction maximum dans une pièce d’eau, préférez les VMC à double flux. Elles permettent de conserver la chaleur de la pièce, et sont donc meilleures pour l’isolation et le confort de la salle de bain. En revanche, elles sont nettement plus coûteuses.

À savoir : pour les pièces d'eau, pensez à investir dans une VMC hydroréglable. Ce système de ventilation pour salle de bain s’active uniquement quand la pièce est humide, et est donc plus économe en énergie.

L’aérateur de salle de bain

Si les VMC sont des systèmes de ventilation très utilisés dans la plupart des maisons, une alternative pour la salle de bain est l’aérateur (aussi appelé extracteur d’air).

Un extracteur d’air pour salle de bain est un conduit simple, qui permet d’évacuer rapidement l’humidité d’une pièce. Il est particulièrement adapté aux pièces d’eau.

Selon les systèmes, cette ventilation peut démarrer :

  • Grâce à un interrupteur (on peut le coupler à l’interrupteur de la salle de bain),
  • Automatiquement sur des périodes fixes,
  • Grâce à un détecteur d’humidité,
  • Grâce à un détecteur de mouvements.

Un aérateur de salle de bain est souvent plus simple à installer qu’une VMC. Il est plus efficace qu’une VMC à simple flux, et généralement bien plus économe qu’une VMC à double flux.

C’est donc un bon choix pour un système économique et facile à mettre en place, notamment dans le cadre d'une rénovation.

À savoir : contrairement à une ventilation mécanique contrôlée à double flux, l’aérateur peut laisser entrer l’air frais dans la salle de bain. Pour éviter cela, pensez à acheter un extracteur d’air équipé d’un clapet anti-retour.

Le puits canadien

En dernier lieu, on pourrait citer comme méthode d’aération la pose d’un puits canadien.

Ce procédé naturel et géothermique vous permet de réchauffer votre maison à l’aide de la chaleur du sol, est généralement couplé à une VMC, qui assure une aération complète de la maison.

Néanmoins, la conception d’un puits canadien se fait essentiellement en neuf. C’est donc une option à garder en tête uniquement si vous avez l’intention de construire une maison écologique.

Les critères de choix d’un extracteur d’air pour salle de bain

Vous aurez compris que les systèmes de ventilation les plus efficaces pour une salle de bain sont la VMC ou l’extracteur d’air.

En rénovation, nous vous conseillons davantage la pose d’un aérateur d’air plutôt que d’une VMC, car cela nécessitera moins d'aménagements.

Quoi qu’il en soit, il est toujours important de prendre en compte différents facteurs avant d’opter pour un système d’aération d’une pièce d’eau. Les éléments à prendre en compte sont les suivants :

  • Le débit de l’appareil : en premier lieu, veillez à ce que votre ventilation électrique dispose d’un débit suffisant. Plus votre salle de bain est vaste, et plus votre extracteur d’air doit être puissant.
  • Le volume sonore de l’appareil : certains systèmes de ventilation sont assez bruyants. Veillez au volume sonore de votre VMC avant achat, pour être certain que ce détail ne vous dérange pas.
  • La consommation électrique : une ventilation mécanique consomme de l’électricité. Privilégiez les modèles économes en énergie, à savoir ceux qui ne fonctionnent que lorsque c’est indispensable. Les modèles hydroréglables offrent souvent le choix le plus économique.
  • L’impact sur l’isolation : attention à prendre en compte l’impact de la ventilation sur l’isolation. Un simple conduit d’air peut en effet rafraîchir la salle de bain et augmenter vos factures de chauffages. Privilégiez un extracteur d’air à clapet anti-retour, voire une VMC à double flux.
  • Le budget total : pour en savoir plus sur le budget à prévoir, consultez la partie suivante de l’article ou demandez un devis pour extracteur d’air à différents spécialistes.

Contacter des entreprises spécialisées dans l’aménagement de salle de bain, dans l’isolation ou dans la ventilation peut vous aider à faire le bon choix.

Des artisans vous envoient leurs tarifs pour la ventilation de votre salle de bain

Comparatif des prix d’un système de ventilation

Si c’est exclusivement le budget qui vous intéresse, sachez que le choix d’une méthode de ventilation pour la salle de bain a un impact important sur le prix à payer.

À titre informatif, voici un comparatif des prix pour une VMC ou un extracteur d’air de salle de bain (aérateur) :

Type de ventilation Prix à prévoir (hors pose)
VMC à simple flux Entre 100 et 500 €
VMC à double flux Entre 400 et 1500 €
Aérateur de salle de bain Entre 30 et 500 €
Déshumidificateur d’air Entre 20 et 400 €

Il s’agit là de tarifs d’achat hors pose. Prévoyez quelques centaines d’euros supplémentaires pour faire réaliser la ventilation de votre salle d’eau par un professionnel.

Pour être garanti de connaître un budget 100 % précis pour vos aménagements de salle de bain, n’hésitez pas à demander des devis de pose de VMC ou d’aérateur. Notre site vous permet de recevoir des estimations gratuites et sans engagement, si vous le souhaitez.

Important : nous listons ici le prix d’un déshumidificateur d’air par souci d’exhaustivité. Mais gardez en tête qu’il ne s’agit PAS d’un système de ventilation. Il est très efficace pour limiter les risques de moisissures, mais ne renouvelle pas l’air. En conséquence, associez toujours ce système à une solution d’aération ou de ventilation.

Demandez des conseils pour ventiler une salle de bain !

Pour conclure, gardez en tête que la ventilation d’une maison, tout comme son isolation, est un procédé assez technique, et où il est facile de faire des erreurs.

Pour éviter de souffrir d’une ventilation de mauvaise qualité, ou peu adaptée à vos besoins, l’idéal est de confier les travaux à des spécialistes.

Un installateur de VMC ou d’aérateur d’air peut vous aider à :

  • Choisir le système le mieux adapté,
  • Installer votre ventilation dans les règles de l’art,
  • Entretenir régulièrement votre système de ventilation,
  • Calculer votre budget de manière précise.

N’hésitez pas à demander des devis de ventilation à plusieurs spécialistes, de manière à recevoir leurs conseils et des estimations de leurs tarifs précis.

Vos commentaires
Site 100% sécurisé
Plus de 40 000 artisans
Tous vos devis gratuits
Dans toute la France
Vos données sécurisées
Lire les avis

Des artisans locaux, vous envoient des devis gratuits pour la ventilation de votre salle de bain