Tout savoir sur la peinture extérieure

Lorsque les beaux jours arrivent, le premier réflexe consiste à refaire peau neuve chez soi. Pour l’extérieur, quelques coups de pinceaux suffisent pour embellir la façade. Mais, face aux agressions extérieures et aux intempéries, il est indispensable de bien choisir la peinture d'un mur extérieur. Cet article vous livrera des conseils sur le choix et l’application de la peinture extérieure.

Obtenez des devis gratuitement pour l'application de peinture extérieure >>

Comment choisir une peinture extérieure ?

Il n’est pas toujours facile de choisir la peinture extérieure de sa maison. D’un côté, il est primordial de tenir compte des critères suivants afin de garantir la durabilité du revêtement extérieur et de l’autre, il faut se conformer à la législation en vigueur lors du choix de la couleur de la peinture.

L’environnement extérieur

Exposée au soleil, la peinture de la façade se ternit facilement. Elle risque aussi de présenter des traces de moisissures et des fissures à cause des aléas de la météo (les rayons du soleil, le coup de vent, la neige, la pluie…).

Pour que la peinture extérieure résiste aux agressions extérieures, il est important d’opter pour le type de peinture adapté au milieu extérieur :

  • Pour peindre la façade ou les murs d’une habitation localisée à proximité de la mer, il est conseillé d’utiliser un type de peinture qui peut faire face à l’exposition des rayons UV et au sel ;
  • La peinture du mur extérieur d’une maison qui se trouve dans une région ensoleillée doit impérativement résister aux UV.
  • Pour les logements situés à proximité d’un réseau routier, il est plus prudent de choisir une peinture qui ne risque pas de se fissurer.

Heureusement, les fabricants de peinture proposent de multiples solutions, et indiquent clairement sur leurs pots quelle type de peinture est la mieux adaptée à tel ou tel usage.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture extérieure)

La réglementation dans la région

Avant de choisir la couleur de la peinture de la façade, il est conseillé de se renseigner auprès de la préfecture.

Dans toutes les communes, des réglementations ont été mises en place afin d’harmoniser le style architectural de toutes les habitations, souvent à travers un plan local d'urbanisme. Seules quelques nuances de couleurs sont autorisées pour revêtir la façade.

Le dépôt d’une demande d’autorisation auprès de la mairie est de ce fait indispensable quand le propriétaire envisage de repeindre la façade de sa maison.

Quel type de peinture choisir pour un usage extérieur ?

Il existe un large choix de peintures, qui sont conçues pour s’adapter aux contraintes extérieures.

Les peintures en phase aqueuse

Les peintures en phase aqueuse sont constituées d’eau. Elles sont déclinées en plusieurs variantes, notamment :

  • Les acryliques,
  • Les hydropliolites,
  • Les latex,
  • Les siloxanes.

Ce type de peinture pour mur extérieur a l’avantage d’être résistant aux intempéries et aux UV, et ne risque pas de se fissurer. Il se démarque aussi par sa facilité d’utilisation : la peinture à l’eau détient une propriété microporeuse, en d’autres termes, elle se sèche facilement.

Les peintures en phase aqueuse sont également plus respectueuses de l'environnement.

Les peintures à base de solvant

Les peintures en phase solvant représentent les mêmes spécificités que les peintures à l’eau, elles ne s’alternent pas quelles que soient les conditions météorologiques.

De plus, elles résistent à la moisissure, à l’humidité et ne s’écaillent pas.

Grâce à ces caractéristiques techniques, cette peinture pour façade dispose des qualités requises pour faire face aux agressions extérieures et à l’épreuve du temps. Elle est par ailleurs généralement plus durable que les peintures en phase aqueuse.

Toutefois, il s’avère que la peinture au solvant est plus toxique et coûte plus cher par rapport aux peintures à l’eau.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de peinture extérieure)

Les peintures minérales à la chaux

Fabriquées à partir de la chaux hydraulique diluée dans l’eau, les peintures minérales à la chaux sont 100% écologiques. Pour un usage extérieur, cette peinture convient aux régions ayant un climat méditerranéen. Les fortes précipitations peuvent en effet ternir la couleur de la peinture.

Ce type de peinture se caractérise par sa propriété microporeuse, elle offre également une protection optimale contre les insectes. Son application est idéale pour lutter contre la prolifération des moisissures.

Les peintures isolantes

La peinture isolante est une variante de la peinture acrylique. Composée de céramique et de résine, elle permet de lutter contre la déperdition de la chaleur dans l’habitation.

Présentant sous forme de crépi extérieur, elle résiste également à l’humidité, aux moisissures et aux impuretés transportées par l’air.

Naturellement, elle ne dispense en rien d'appliquer une bonne isolation intérieure ou extérieure.

Des artisans vous envoient leurs tarifs pour l'application d'une peinture extérieure >>

Application de la peinture extérieure : quelles sont les étapes à suivre ?

Peindre l’extérieur de l’habitation est une tâche que l’on peut faire soi-même. Voici les étapes à suivre pour optimiser la longévité de la peinture du mur extérieur.

1. Le nettoyage de la surface à peindre

Il est conseillé de bien préparer la surface à peindre afin de garantir un résultat esthétique. L’une des premières étapes à faire consiste à enlever les traces de la peinture ancienne à l’aide d’une brosse métallique. Nettoyez la surface à peindre avec de l’eau froide afin d’y éliminer toutes les impuretés et laissez-la sécher pendant au moins 24 heures.

2. L’application d’une sous-couche

L’application d’une sous-couche permet d’optimiser l’adhérence et la durabilité de la peinture extérieure. Elle a également pour objectif de camoufler les petites taches et de faciliter l’évaporation de la peinture.

3. La finition

Le crépi extérieur est une option intéressante pour rénover le revêtement extérieur d’une maison. Pour la finition, il est possible d’opter pour un effet lissé, projeté ou gratté selon le goût de chacun.

Quel que soit le type de peinture utilisé pour redonner un coup de jeunesse sur la façade ou le mur extérieur, il est essentiel de respecter le temps de séchage de la peinture. L’automne et le printemps sont les saisons les plus propices pour refaire la peinture extérieure. Il est plus prudent de démarrer les travaux lorsque la température est plus fraiche afin d’éviter que la peinture se sèche trop vite et crée des fissures.

Cliquez ici pour découvrir le coût estimatif du service d’un artisan peintre. Vous y trouverez le taux horaire ainsi que le tarif au m2.

Tous les devis d'artisans pour vos travaux de peinture