Caractéristiques d'un poêle à gaz

Dans l’objectif de la transition énergétique, la maison de demain migre progressivement vers la maison verte et écologique. Le poste le plus gourmand et sans doute le plus polluant de nos maisons reste actuellement le chauffage. Pour réduire la production de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2030, le chauffage au gaz est un sérieux candidat, et notamment le poêle à gaz. Contrairement aux idées reçues, ce poêle n’est pas qu’un simple chauffage d’appoint au gaz. La couverture d’un poêle à gaz va en effet de 10 à plus de 200 m2. Bien évidemment, pour convaincre les consommateurs, le coût reste le principal critère. Alors, quel est le prix d'un poêle à gaz ? C'est ce que nous allons voir ensemble !

Obtenez des devis gratuitement pour la pose d'un poêle à gaz >>

Installation du poêle à gaz : les règles à respecter

Facile à réaliser, l’installation d’un poêle à gaz nécessite néanmoins le respect de quelques règles, les plus importantes étant les règles de sécurité pour éviter tout accident : sécurité incendiaire mais aussi sécurité contre les risques d’asphyxie.

Distance de sécurité à respecter avec le poêle à gaz

Il est important de conserver une distance de sécurité optimale avec des matériaux combustibles, au-dessus, sur les côtés ainsi que devant le poêle.

Prévoyez notamment :

  • 1 m devant le poêle à gaz,
  • 40 cm sur les côtés,
  • 50 cm au-dessus du poêle,
  • 30 cm derrière le poêle.

Votre poêle à gaz doit donc idéalement être bien dégagé, et il est important de trouver une position parfaitement adaptée à ces impératifs.

Remarque : ces distances de sécurité prévalent pour tous les autres poêles à combustion, dont les poêles à bois ou les poêles à granulés.

Protection du sol en dessous du poêle à gaz

Appareil à chaleur, la pose du poêle à gaz nécessite un revêtement de sol capable de supporter le poids et la chaleur produite par le poêle. Évitez de poser directement le poêle sur un sol combustible, comme un parquet en bois.

Pour réduire les risques d’incendie, il faut poser le poêle à gaz sur une plate-forme en verre, en brique ou en métal.

Astuce : il existe aussi des poêles suspendus, qui évitent des travaux de rénovation supplémentaires.

L’évacuation convenable de la fumée

Bien que le poêle soit alimenté au gaz, des fumées peuvent toujours s’en dégager. Le risque d’asphyxie est toujours présent si aucune évacuation convenable n’est prévue.

Pour ce faire, le poêle à gaz doit être raccordé à une sortie de fumée d’au moins 10 cm de diamètre, avec une hauteur minimale de 3 m.

Raccordée à un conduit de cheminée, et pour améliorer le tirage de la fumée, une plaque métallique doit isoler le tuyau d’évacuation du conduit.

L’idéal est de faire monter le tuyau jusqu’au plus près de la souche de cheminée. Il existe des poêles à gaz mobiles qui ne nécessitent aucun raccordement. Il convient tout de même d’aérer convenablement la pièce.

Impératif : gaz très nocif en cas de fuite, il est fortement conseillé d’installer un détecteur de monoxyde de carbone, surtout pour les pièces confinées.

Prix du poêle à gaz, les critères décisifs

S’il est possible de trouver un poêle à gaz à partir de 100 €, ce prix peut vite grimper selon les caractéristiques du poêle. Un poêle à gaz ultra performant et ultra design peut dépasser les 4000 €, sans même compter la pose.

Tous les tarifs d'artisans pour l'installation d'un poêle à gaz >>

Prix d’un poêle à gaz, une question de puissance

La puissance détermine la couverture d’un chauffage. Les puissances proposées pour les poêles à gaz vont ainsi de 2 KW à plus de 10 KW, sachant qu’un poêle à gaz de 10 KW peut couvrir jusqu’à 150 m2.

Il est logique que le prix d'un poêle à gaz soit déterminé principalement par la puissance de l’appareil de chauffage.

La matière du poêle à gaz

Les poêles à gaz de premier prix correspondent à des poêles en métal. En effet, le prix d'un poêle à gaz en métal se situe autour de 100 €, avec une puissance moyenne de 4 KW, suffisante pour couvrir 30 m2 de surface habitable.

Les poêles en fonte et en céramique sont beaucoup plus chers, puisque leurs prix sont compris entre 1000 et 4000 . Les modèles les plus esthétiques vont même jusqu’à 5000 €.

Les options en sus, prix en sus

Le tarif augmente avec les options intégrées au poêle à gaz. La présence de détecteurs, de CO-CO2, de performance de tirage ainsi que les dispositifs de coupure automatique font grimper le prix du poêle.

Il en est de même pour un poêle à gaz connecté pour contrôler à distance votre chauffage.

Le prix du gaz, à ne pas oublier

Il ne faut pas oublier que le poêle est alimenté par gaz. Si vous êtes raccordé au réseau de distribution de gaz naturel, sachez que la consommation moyenne pour un poêle à gaz de 7 KW est d’environ 1 m3 sous sa puissance maximale.

Mais de nombreux modèles de poêle à gaz fonctionnent au propane. Le prix d’une bouteille de propane de 12Kg est autour de 25€, de 6Kg de 13€. Ajoutez à ces prix celui de la consigne, d’environ 15€. Le coût moyen de production de chauffage avec un poêle à gaz au propane est estimé à 0,15€/KW.

En matière de chauffage, il sera toujours préférable de vous appuyer sur le gaz de ville, nettement moins coûteux.

Inconvénient : il faut savoir qu’aucune aide n’est prévue pour l’installation d’un poêle à gaz. Néanmoins, vous pouvez bénéficier d’un taux réduit de 10% si vous faites appel à un professionnel lors de la pose.

Demandez gratuitement des devis pour l'installation d'un poêle à gaz