Caractéristiques d'une brouette à chenille

Lors de travaux de terrassement ou d’aménagement de terrain, et en particulier sur terrain escarpé ou difficile d’accès, la brouette à chenille peut faire des merveilles. Cette brouette motorisée permet en effet de porter de très lourdes charges, tout en restant bien plus mobile qu’une pelleteuse ou que tout autre engin de chantier. Faisons le point sur le prix d’une brouette à chenilles et sur son utilisation.

Connaître les devis d'artisans pour les travaux de terrassement

Qu’est-ce qu’une brouette à chenille??

Avant toute chose, il paraît utile de rappeler ce qu’est exactement une brouette à chenilles, puisqu’il faut admettre que ce petit engin de chantier reste assez peu fréquemment utilisé en France.

Le principe de la brouette motorisée

Au choix appelé mini transporteur, chenillard, brouette motorisée ou encore brouette à chenilles, cet appareil consiste en une brouette mécanique, équipée d’un moteur et de chenilles.

Cet engin permet généralement de porter entre 300 et 600 kg de charge, et équipé d’un plateau basculant, qui permet de déverser le contenu (sable, gravier, etc.) directement au sol sans aucun effort. L’appareil est également équipé d’un moteur thermique ou électrique de 6 à 9 CV, qui permet de déplacer l’ensemble.

Le mini transporteur est conçu pour associer les qualités d’une pelleteuse (transporter de grandes quantités de matériaux sans effort) et d’une brouette (rester mobile et discrète). Cet engin est donc particulièrement apprécié sur les petits travaux de terrassement ou d’aménagement, ou sur les terrains difficilement accessibles.

L’intérêt d’une brouette à chenille

Si vous avez déjà porté de lourdes charges sur une brouette, vous saurez d’emblée de jeu que manier une brouette pleine est loin d’être si facile qu’il y paraît.

Acheter ou louer une brouette motorisée est dès lors très pratique, et ce pour plusieurs raisons :

  • Contrairement à la brouette, une brouette mécanique permet de porter des charges importantes sans aucun effort. Elle facilite donc grandement un chantier important.
  • Sur certains terrains, manier la brouette est bien trop physique, ou inutilement épuisant. La brouette mécanique devient alors l’alternative idéale.
  • Cet appareil est relativement discret et émet bien moins de bruit qu’une pelle mécanique.
  • La brouette à chenilles est conçue pour être compacte, et passer par les espaces étroits et peu accessibles (notamment les portes).
  • Il ne faut pas de permis pour utiliser une brouette mécanique, un particulier peut donc l’utiliser librement.
  • Les chenilles sont nettement plus mobiles que les roues, et vous permettent de travailler sur tout type de terrain, mais aussi de monter certaines marches ou des rampes.
  • Cet appareil peut circuler sur un terrain caillouteux, légèrement pentu (jusqu’à 25 °C) ou encore escarpé, qui est très difficilement praticable avec une brouette classique.

Si vous vous apprêtez à travailler sur un terrain qui vous semble très difficilement praticable par une pelle mécanique ou à la brouette, la brouette motorisée deviendra un choix évident.

Les différents types de mini transporteurs

À titre informatif, il faut savoir qu’il existe un grand nombre de brouettes à chenilles différentes, qui seront plus ou moins adaptées à votre type de travaux :

  • Une brouette à chenille classique (thermique ou électrique) sera utilisée pour le transport des matériaux.
  • On trouve des brouettes mécaniques équipées de bétonnière, pour préparer du béton.
  • Il est possible d’équiper cet appareil d’une tondeuse.
  • Certains équipements sont équipés d’une trancheuse, pour remblayer un terrain ou mieux le travailler.
  • Certaines sont équipées d’un bras mécanique, et font office de mini pelle mécanique.

Utiliser une brouette motorisée

Naturellement, et comme tout engin motorisé, le mini transporteur nécessite un minimum de prise en main pour être totalement maîtrisé. Découvrons ensemble comment utiliser une brouette à chenilles.

Notez qu’il est impératif de toujours lire la notice de votre brouette mécanique avant de l’utiliser, car elle vous informe notamment sur les précautions à prendre et sur les spécificités de votre appareil.

Comparez les professionnels près de chez pour vos travaux de terrassement

Les commandes de la brouette mécanique

La première étape sera de vous initier aux différentes commandes de votre appareil. Elles sont généralement assez simples à identifier :

  • Un contacteur permet de mettre en marche le moteur.
  • Un levier permet de sélectionner la vitesse de l’appareil.
  • Deux leviers permettent de déterminer la direction de l’appareil.
  • Un levier d’embrayage permet de changer les vitesses.
  • Un levier de basculement permet de décharger la plateforme.
  • Un levier permet de freiner.
  • Un levier d’arrêt permet de bloquer l’appareil.

Il est fréquent qu’une brouette à chenilles soit équipée de différents dispositifs de sécurité, comme c’est par exemple le cas sur une tondeuse à gazon. D’où l’intérêt de bien lire la notice pour déterminer comment démarrer l’appareil.

À savoir : la vitesse de la machine va directement dépendre de la charge embarquée. Un appareil lourd nécessitera ainsi plus de puissance qu’un appareil léger.

Déplacer un mini transporteur

Pour mettre en marche et déplacer votre brouette à chenille, il est essentiel d’apprendre comment démarrer l’appareil et manier les commandes.

Voici quelques conseils pour utiliser votre brouette à chenille dans les meilleures conditions :

  • Allumez le moteur en suivant les instructions du constructeur.
  • Vérifiez que le frein de stationnement est bien serré.
  • Choisissez la bonne vitesse. En cas de doute, optez pour la vitesse la plus faible.
  • Poussez le levier d’embrayage pour faire avancer l’appareil. Pour changer de vitesse, actionnez l’embrayage à nouveau et changez de vitesse.
  • Un levier commande le virage à droite, tandis qu’un autre levier commande le virage à gauche. Il est conseillé de mesurer vos virages et de ne pas tourner l’appareil s’il est en vitesse rapide.
  • Pour ralentir la brouette à chenille, tirez doucement le frein jusqu’à l’arrêt définitif de l’appareil. Pensez à serrer le frein de stationnement en cas d’arrêt, en particulier si le terrain est légèrement en pente.
  • Les chenilles peuvent tourner sur elles-mêmes. Il est donc très facile d’entamer un demi-tour.

Il est important de garder à l’esprit qu’une brouette à chenille n’est pas un appareil de grande vitesse, en particulier quand il est chargé?! Ne cherchez jamais à aller plus vite que de raison, et privilégiez les trajets en ligne droite. Au moment de freiner, anticipez l’arrêt et ne vous arrêtez pas trop brusquement.

Attention : le risque d’une conduite trop brusque ou trop rapide est tout simplement le basculement de l’appareil, qui peut s’avérer très dangereux.

Conseils d’utilisation d’une brouette à chenille

Comme pour tout engin de chantier, la brouette à moteur nécessite certaines précautions d’usage, qu’il est bon de connaître :

  • Attention à ne pas décharger la plateforme sur un terrain en pente, car cela pourrait déséquilibrer l’appareil.
  • Pensez à répartir uniformément la charge, ce qui va assurer la stabilité de la brouette à chenilles.
  • Certaines pelles sont équipées de plateformes spécifiques (par exemple pour le transport du béton). Vérifiez que votre appareil est adapté à l’usage que vous souhaitez en faire.
  • Veillez à toujours faire attention aux charges que vous utilisez. Généralement, une alarme s’actionnera si la plateforme est surchargée.

Prenez également soin de la sécurité lorsque vous utilisez votre appareil. Veillez à ne pas travailler autour de jeunes enfants ou d’animaux de compagnie, et ne déchargez jamais la brouette si la situation n’est pas totalement sûre.

Le prix d’une brouette à chenille

À présent que vous savez tout sur cet appareil, et si nous parlions rapidement des tarifs?? Il faut savoir que le coût d’un transporteur à chenille peut varier considérablement d’un modèle à l’autre.

Le prix d’une brouette à chenille peut ainsi se situer de 300 à 3000 euros en moyenne. Pour moins de 1400 euros, ne vous attendez pas à un engin de haute qualité.

Une brouette mécanique entrée de gamme sera généralement utilisée pour transporter de faibles charges, par exemple des bûches ou quelques briques. On retrouve d’ailleurs des brouettes classiques, dont la contenance reste limitée.

Il faut prévoir au minimum 1400 euros pour l’achat d’une brouette à chenille capable de supporter 500 kg, et parfois plus.

Si votre chantier ne s’étale que sur quelques jours, le prix de location d’une brouette à chenille sera situé entre 150 et 250 euros par jour en moyenne. C’est donc une option plutôt intéressante…

À présent que vous savez tout sur cet engin de chantier hors du commun, c’est le moment de vous renseigner sur la réalisation de vos travaux. Cette page vous en dira par exemple plus sur la réalisation d’une allée en gravier.

Tous les devis d'artisans pour vos travaux de terrassement