Remblayage de terrain : les essentiels à savoir

Le remblai fait, tout comme le déblai, partie des travaux de terrassement. Ainsi, il peut tout à fait être nécessaire de remblayer un terrain avant des travaux de construction. C’est même une technique d’aménagement de terrain très souvent utilisée. Vous vous demandez comment réaliser les remblais d’un terrain ? Cette page vous explique tout sur le remblai et sa réalisation.

Recevez des devis gratuitement pour remblayer votre terrain

Remblais de terrain : dans quel but ?

Si vous l’ignorez encore, la grande majorité des chantiers de construction nécessitent de préparer le terrain (ce qu’on appelle généralement le terrassement).

Les remblais d’un terrain sont justement l’un des travaux de terrassement les plus fréquents, et auquel il est important d’accorder une grande attention.

Qu’est-ce qu’un remblai ?

On parle de remblayer un terrain lorsqu’il s’agit d’ajouter des matériaux de remblai pour combler ses creux ou ses failles.

Le remblai consiste donc à aplanir un terrain creusé ou des fossés en ajoutant des matériaux de construction. Il existe un grand nombre de matériaux de remblai, à commencer par le sable ou tout simplement la terre !

Tout comme l’ensemble des travaux de terrassement (déjà évoqués ici sur notre site), les remblais d’un terrain permettent de l’aplanir, mais aussi d’apporter une base solide pour dresser une construction.

Quand faut-il remblayer un terrain ?

S’il est bon de savoir comment remblayer un terrain, c’est tout simplement parce que ce type de travaux est extrêmement courant !

Les remblais d’un terrain seront indispensables pour aménager tout terrain en pente ou tout terrain qui souffre de fosses, de creux ou d’irrégularités à combler.

Il peut être ainsi nécessaire de réaliser le remblai pour les travaux suivants :

  • Construction d’une maison,
  • Aménagement d’un jardin,
  • Construction d’une extension de maison,
  • Construction d’un abri de jardin,
  • Pose d’une terrasse,
  • Surélévation d’un terrain,
  • Pose d’une piscine hors-sol,
  • Etc.

Le remblai est également une solution possible pour aplanir un terrain en pente. Vous devrez alors non seulement investir dans des matériaux de remblai, mais aussi faire construire un mur de soutènement, de manière à supporter les charges portées par la terre et les matériaux de remblai à la limite de votre propriété.

À savoir : bien entendu, et face à un terrain irrégulier, vous aurez le choix entre le remblai (ajouter de la matière pour aplanir), le déblai (retirer de la matière pour aplanir) ou les deux solutions. Si vous ne savez pas quelle solution choisir, mieux vaut contacter un professionnel du terrassement.

Les matériaux de remblai

Vous avez donc compris que les remblais désignent toute technique d’ajout de matière à un terrain. Par conséquent, il existe un grand nombre de matériaux de remblais différents.

Quels sont les matériaux de remblai ?

En construction, on utilise de très nombreux matériaux de remblai :

  • Sable de remblai,
  • Terre de remblai,
  • Gravier,
  • Roche,
  • Craie,
  • Calcaire,
  • Gravats,
  • Déchets inertes,
  • Etc.

Il est fréquent d’utiliser différents matériaux pour un même remblaiement. Les matériaux sont alors répartis par couches successives, et chaque couche doit être compactée.

Les matériaux seuls ne suffisent pas à bien préparer le terrain. Il est indispensable de réaliser un compactage pour bien lier les matériaux et assurer la stabilité du remblai.

À savoir : toutes les terres ne peuvent pas être utilisées pour le remblai. On évite notamment les terres argileuses, trop sensibles à l’humidité.

Comment choisir ses matériaux pour remblayer un terrain ?

Il est à noter que le choix d’un sable de remblai, de terre ou de tout autre matériau ne se fait pas en fonction des préférences de chacun !

Lors du remblai, une étude des sols doit aider à choisir les matériaux à utiliser. Le choix va alors dépendre :

  • Du taux d’humidité du terrain,
  • De la granularité du terrain,
  • De la nature du sol,
  • De la construction envisagée.

Il est bon de comprendre que les travaux de terrassement ne doivent jamais mettre en cause la stabilité du terrain. On doit donc sélectionner les matériaux de remblaiement en fonction de leur dimension, de leur sensibilité à l’eau, mais aussi de leurs caractéristiques physiques.

Voilà pourquoi un remblaiement doit répondre à certaines normes, et qu’il est parfois impossible de réaliser de tels travaux d’aménagement de terrain.

Comment remblayer un terrain ?

Il faut savoir que la mise en place d’un remblai est une opération assez technique, comme l’ensemble des travaux de terrassement. En conséquence, mieux vaut bien préparer ce type de travaux.

Nous vous conseillons par ailleurs de confier ce chantier à une entreprise de terrassement compétente. Il est en effet impossible de remblayer un terrain seul, car une telle action nécessite de véritables engins de chantiers.

Pour vous aider à mieux comprendre les chantiers de remblayage d’un terrain, nous avons listé pour vous leurs différentes étapes :

Obtenir les tarifs des artisans pour remblayer un terrain

1) Demander un permis d’aménagement

En premier lieu, il est bon de comprendre que le remblai peut nécessiter certaines autorisations préalables.

Il est ainsi impératif de demander un permis d’aménager dans les cas suivants :

  • Un remblai de plus de 2 mètres de haut, et dont la superficie atteint 2 hectares ou plus sur un terrain non protégé.
  • Un remblai de plus de 2 mètres de haut, et dont la superficie atteint 100 m² ou plus sur un site classé, dans une réserve naturelle ou dans un secteur sauvegardé.

Si vous réalisez un remblai de plus de 2 mètres de haut et d’une surface supérieure à 100 m² sur un terrain non protégé, une simple déclaration préalable de travaux peut suffire.

Outre ces autorisations de travaux, assurez-vous systématiquement que votre remblai ne peut pas entraîner de conflit de voisinage. Rappelez-vous que les travaux d’aménagement d’un terrain nécessitent de respecter les limites de votre propriété.

En zone humide ou inondable, les remblais peuvent tout simplement être interdits. Le mieux est donc de consulter votre commune bien en amont des travaux, pour connaître vos droits et devoirs.

À savoir : les remblais peuvent être interdits sur certains terrains. Ce type de travaux peut en effet être interdit par votre commune, via le plan d’occupation des sols ou par un plan de prévention des inondations. Il est ainsi fréquent que le remblai soit interdit en zone inondable. Par ailleurs, le règlement d’un lotissement peut également vous interdire la réalisation d’un remblai sur votre parcelle.

2) La réalisation d’une étude des sols

Si votre remblaiement est important, ou si vous réalisez le remblai d’un terrain dans le but d’une construction, il y a des chances pour que votre constructeur débute les travaux par une étude des sols.

L’un des objectifs sera alors de déterminer quels matériaux de remblai utiliser, et comment assurer la stabilité future du terrain.

Les résultats de cette étude peuvent être nécessaires pour déposer une déclaration préalable de travaux ou demander un permis d’aménagement.

3) La réalisation du remblai

Il faut comprendre d’entrée de jeu que remblayer un terrain est une affaire de professionnels.

Et pour cause, ces travaux nécessitent des outils de chantiers, que ce soit une minipelle pour faire le déblai ou amener les matériaux de remblai, ou des outils pour le compactage (plaque vibrante, pilonneuse, etc.).

Un remblai est généralement réalisé par couches successives, avec compactage de chaque couche. Cela permet de conférer au terrain la densité choisie.

Parallèlement au remblai, il peut être nécessaire de faire construire un mur de soutènement, de manière à mieux supporter le terrain.

Dans certains cas, il est également nécessaire de réaliser un drain, de manière à faciliter l’écoulement des eaux.

Le remblai en vidéo

Vous souhaitez en savoir toujours plus sur le remblaiement d’un terrain ?

Dans ce cas, cette vidéo de quelques minutes vous présente la réalisation d’un remblai et de son compactage dans le cadre de travaux de voirie :

Vous savez à présent tout ce qu’il faut connaître pour réaliser un remblai dans les règles de l’art. N’hésitez pas à consulter nos estimations du prix d’un remblai, si avez besoin d’un tel aménagement.

Vos commentaires
Site 100% sécurisé
Plus de 40 000 artisans
Tous vos devis gratuits
Dans toute la France
Vos données sécurisées
Lire les avis

Obtenez des devis pour remblayer votre terrain