Installer un poêle à bois

Les poêles à bois sont davantage appréciés et très tendance de nos jours. Si cet appareil de chauffage qui fonctionne au bois séduit un grand nombre de personne, cela est particulièrement dû à la température stable qu’il apporte et à son côté économique tant lors de l’achat que lors de son utilisation. Vous souhaitez également en acquérir un sans pour autant savoir quel modèle choisir et comment l’installer ? Faites le point dans cet article spécialement dédié aux poêles à bois et à leur installation.

Recevez gratuitement des devis pour l'installation d'un poêle à bois

Le poêle à bois : ce qu’il faut savoir

Le poêle à bois est un appareil de chauffage qui, comme son nom l’indique, fonctionne à l’aide de bois. Quelles sont les multiples caractéristiques de ce dispositif et quel exemplaire vous conviendrait le mieux ? C’est ce que nous allons voir :

Avantages et inconvénients du poêle à bois

Le poêle à bois présente une panoplie d’avantages raison pour laquelle, il conquit de nombreuses personnes.

Mais en outre, il souffre malheureusement de quelques inconvénients qui imposent une certaine réflexion avant l’achat.

Ainsi, il est recommandé de peser le pour et le contre avant de vous en procurez un :

Avantages du poêle à bois Inconvénients du poêle à bois
Économie d’énergie : ne dépense pas en énergie et offre une importante baisse sur la consommation énergétique Spacieux : cet appareil nécessite un espace ample et vaste dans la pièce où il sera installé et ne peut être ni encastré ni collé au mur
Écologique : il s’agit d’une énergie renouvelable et propre Nettoyage régulier : l’espace dans lequel il se trouve doit être régulièrement nettoyé dû à la poussière et divers encrassements engendrés par le bois
Substance combustible très économique : le poêle à bois fonctionnant à l’aide de bois, ce combustible est le plus avantageux de tous en matière de coût Emplacement central requis : le poêle à bois devra idéalement être installé dans un espace central pour que la chaleur soit répartie de manière optimale
Facile à entretenir : comparé au chauffage à gaz et électrique, il ne requiert pas d’entretien régulier et occasionne un minimum de panne

Les différents types de poêle à bois

Pour quel poêle à bois devez opter ? Quel modèle conviendrait plus à votre pièce et à vos nécessités ? Voilà des questions très pertinentes avant d’en acquérir un d’autant plus que l’on propose de multiples prototypes de poêle à bois sur le marché.

Le poêle à bois se distingue en deux grandes familles : le poêle à granulés et celui à bûches. Le premier se subdivise en 4 branches tandis que le second se partage en 2 parties.

Voici une liste exhaustive des différents poêles à bois existant sur le commerce, accompagnés de leurs particularités spécifiques :

1 - Les poêles à granulés :

  • le poêle à convection naturelle : il rassemble l’air dans un premier temps pour ensuite la répartir de façon naturelle. Son atout : il est très silencieux-,
  • le poêle ventilé : il est équipé d’un ventilateur. Son atout : le ventilateur qui partage l’air homogènement,
  • le poêle canalisable : il répartit l’air dans la pièce principale mais également dans d’autres à proximité. Son atout : il est économique,
  • le poêle hydraulique : il est accompagné d’un système d’eau qui permet d’économiser l’utilisation de combustible. Son atout : il chauffe à la fois l’air mais aussi le reste de l’habitation grâce à l’eau chaude.

2 - Les poêles à bûches :

  • le poêle de masse : il pèse entre 200 et 5 000 kg et stocke une grande quantité de chaleur. Son atout : une fois installé au milieu de la pièce, il permet de chauffer la maison entière,
  • le poêle à bûche : pour le mettre en marche, il suffit d’y installer des bûche et de les allumer. Son atout : il s’utilise aisément.

Installer un poêle à bois : comment ça marche ?

Pour installer un poêle à bois, vous pourrez faire face à deux différentes situations : une nouvelle pose ou un remplacement.

Comment procéder et par quoi commencer ? Découvrez ci-dessous, comment faire.

Remplacer l’appareil

Les étapes consistant à remplacer un poêle à bois diffèrent selon le type d’appareil mais concrètement, voici les étapes à suivre :

  • Retirez l’ancien dispositif : pour ce faire, veiller à ce que chaque conduit soit retiré conformément,
  • Nettoyez l’emplacement : retirez les débris de mur s’il y en a et veillez à ce que le nouvel emplacement soit propre, aussi, si cela s’avère nécessaire, remettez le mur à niveau s’il est endommagé (creux, gonflement, etc.),
  • Vérifiez l’arrivée d’air et le conduit de fumées pour vous assurer d’une bonne évacuation,
  • Installez le poêle à bois : assurez-vous que chaque raccordement soit bien en place.

Installer un nouveau poêle à bois

Vous venez d’acquérir un nouveau poêle à bois et souhaitez l’installer le plus rapidement possible afin de bénéficier des avantages qu’il offre d’autant plus que l’hiver pointe le bout de son nez ?

Suivez ces étapes pas à pas :

  • Mettez en place l’arrivée d’air frais à travers le mur,
  • Préparez le terrain : le mur, le plafond, le sol. Tout devra être protégé et habillé conformément aux normes,
  • Mettez en place le conduit de fumées pour garantir une bonne évacuation vers l’extérieur,
  • Installez l’appareil et réalisez les divers raccordement nécessaires.

Quelques précautions pour l’installation d’un poêle à bois

Comme il s’agit d’une installation plus ou moins dangereuse, il est crucial de prendre un grand nombre de précautions et de vous assurez que les conditions soient respectées lors de la pose.

Pour cette raison, il reste toujours plus sûr de faire appel à un professionnel pour cette installation dans la mesure où ce dernier reste plus expérimenté et dispose des compétences requises à cette pose.

Notre site peut, si vous le souhaitez, vous permettre de recevoir gratuitement plusieurs devis pour un poêle à bois.

Des professionnels chiffrent votre projet

Des conditions d’entretien du poêle à bois

Soumise à une assurance, l’installation d’un poêle à bois exige des conditions d’entretien régulier. Celles-ci consistent à faire un ramonage allant entre une et deux fois par an au minimum.

Vous pouvez choisir de le faire en deux semestres toutefois, il est exigé que le premier ramonage se fasse durant la période de chauffe.

Aussi, comme pour son installation, il est vivement conseillé de solliciter un expert pour l’accomplissement de la tâche.

Des conditions de sécurité du poêle à bois

À l’instar des conditions d’entretien, des exigences de sécurité sont également indispensables et essentielles :

  • Avant d’attaquer toute pose, faites un état des lieux et vérifiez que le conduit de raccordements soit conforme,
  • S’il est nécessaire de créer un nouveau conduit, suivez obligatoirement la norme qui s’y rapporte : norme DTU 24.1,
  • L’emplacement du poêle à bois doit être nécessairement à distance de tout ce qui pourrait causer un incendie et d’inflammation (rideaux, mobiliers, etc.).
  • Demandez toujours l’avis et l’aide d’un professionnel, d’autant plus si les travaux d’installation et d’aménagement ne vous sont pas familiers.

De cette manière, vous garantissez une pose conforme, adaptée, dans les règles et particulièrement sûre et sécurisée. Bien entendu, vous devrez compter un investissement en sus pour les travaux de contrôle, de réalisation ainsi que certains frais tels que ceux de déplacement, d’heures supplémentaires ou autres.

En parallèle, vous économiserez du temps car la prise en main des travaux par un professionnel prend généralement entre une demi-journée et un jour. Ce détail dépend habituellement du conduit de fumées dans la mesure où elle doit encore être créée ou remplacée.

Pour connaître les tarifs de pose d’un poêle à bois, lisez cet autre article ou demandez vos devis de poêle à bois gratuits en remplissant le formulaire ci-dessous !

Faites une demande de devis gratuitement pour la pose d'un poêle à bois