Peinture

La pose de calepinage sur parquet : guide complet

par | 30 avril 2022

La pose de calepinage sur parquet constitue une étape essentielle avant la pose du revêtement du sol. Elle permet d’avoir un visuel du résultat final en amont à travers un plan détaillé et un croquis précis. Cette opération permet ainsi d’assurer la réussite de la pose du parquet. Comment faire un plan de calepinage sur parquet ? Cet article vous explique.

Réclamez gratuitement des devis de pose de parquet

En quoi consiste le calepinage sur parquet ?

Le calepinage sur parquet consiste à préparer un plan de pose détaillé et à l’échelle des matériaux de construction (les lames du parquet). Il permet de prévisualiser le résultat final de la pose du revêtement de sol et d’organiser les travaux. Il permet également de calculer le nombre de lames de parquet nécessaires pour recouvrir la pièce. Pour réaliser un plan de calepinage sur parquet, il faut prendre en compte plusieurs paramètres, dont :

  • Le sens de pose du parquet,
  • Les découpes à prévoir,
  • La disposition des lames du parquet,
  • L’emplacement des motifs.

Devis gratuits et sans engagement de pose de parquet

Pourquoi faire un plan de calepinage avant la pose du parquet ?

La réalisation du plan de calepinage avant la pose du parquet offre de nombreux avantages. Cette étape permet de mieux organiser les travaux et de les faciliter. Bien plus qu’un simple croquis, le plan de calepinage constitue un petit mode d’emploi qui :

  • Indique l’agencement des éléments avec précision ;
  • Présente avec précision le sens de pose, l’emplacement des motifs… ;
  • Offre une projection en amont du résultat final ;
  • Permet de déterminer le nombre de lames de parquet nécessaires.

La pose de calepinage sur parquet permet ainsi d’éviter le gaspillage en facilitant le calcul des fournitures requis. Elle permet aussi de limiter les chutes de matière et les erreurs de pose. Pour limiter les erreurs de pose, surtout dans le cas de motifs complexes, la réalisation d’un plan de calepinage sur parquet est importante.

Bon à savoir. Le calepinage est aussi nécessaire lors de la pose d’un carrelage. Obtenez davantage d’informations sur l’installation de carreaux.

Comparez des devis gratuits de pose de parquet

Comment faire un plan de calepinage sur parquet ?

L’établissement du plan de calepinage s’effectue avant l’achat des lames de parquet. Il passe par 3 étapes essentielles : calcul de la quantité de parquets, définition du sens de pose et le choix du motif de pose du parquet.

Étape 1. Calculer la quantité de lames de parquet nécessaires

Avant d’effectuer le calepinage, il est important de déterminer le nombre de lames de parquet indispensables pour recouvrir la pièce ou la maison. Pour ce faire, il faut procéder à un calcul simple se basant sur la surface à couvrir et la surface de la lame de parquet à poser.

  • La surface du sol à couvrir (en m2) s’obtient généralement en multipliant la longueur de la pièce (en m) par sa largeur (m) si la pièce est de forme carrée ou rectangulaire. Sinon, il faudra la diviser en plusieurs rectangles, carrés ou triangles rectangles pour calculer sa surface totale.
  • La surface d’une lame de parquet peut être directement indiquée sur le carton. Sinon, il faudra multiplier la longueur de la lame par sa largeur pour obtenir sa surface en mètre carré. Afin de calculer le nombre de lames de parquet, il est alors nécessaire de choisir le type de parquet et de calculer la surface d’une lame.

Pour calculer le nombre exact de lames de parquet en vue du calepinage, il suffit de diviser la surface de la pièce par la surface d’une lame. Il est ensuite conseillé de prévoir 10 % de parquet en plus pour les découpes et les éventuelles chutes. Le reste de lames de parquet peut toujours être utile lors de la rénovation du revêtement de sol, notamment du remplacement d’une lame abîmée.

Prenons un exemple de calcul pour une meilleure compréhension : vous devez poser du parquet dans une pièce de 8 m (longueur) sur 4 m (largeur). Pour cela, vous avez choisi un parquet avec une lame de 2 x 0,1 m.

  • La surface à couvrir en m2 est de : 8 x 4 = 32 m2
  • La surface d’une lame de parquet en m2 est de : 0,2 m2
  • Le nombre de lames de parquet utile sera donc de : 32/0,2 = 160 lames
  • Avec les 10 % de lames en plus, il faudra donc : 160 + 16 lames = 176 lames

Il faudra donc 176 lames de parquet de 0,2 m2 pour couvrir une pièce de 32 m2.

Connaître le nombre exact de lame permet de maîtriser le prix du parquet et d’assurer la finalisation du projet.

Bon à savoir. Le parquet est souvent vendu au m2. Dans ce cas, il suffit d’acheter la quantité de lames adaptée à la surface totale du sol à couvrir, sans oublier les 10 % de parquets supplémentaires.

Étape 2. Choisir le sens de pose du parquet

Une fois le nombre de lames de parquet calculé, il est ensuite nécessaire de déterminer le sens de pose du parquet. De manière générale, il dépend de la taille et de la configuration de la pièce, de la principale source de lumière et du rendu final recherché. Il est possible de :

  • Poser le parquet dans le sens de la source de lumière principale : la pose se fait généralement perpendiculairement aux fenêtres dans la plupart des cas ;
  • Poser parallèlement les lames au plus côté de la pièce : ce sens de de pose est préconisé pour donner un effet d’élargissement à la pièce ;
  • Poser parallèlement les lames au plus grand côté de la pièce : ce sens de pièce permet de donner un effet d’élargissement à une grande pièce. Il n’est pas conseillé si la pièce est étroite.

Après avoir déterminé le sens de la pose, il peut aussi être nécessaire de définir le motif du parquet pour réaliser un plan de calepinage détaillé.

Étape 3. Définir le motif de pose du parquet

Le plan de calepinage doit refléter le nombre de lames de parquet, le sens de pose et le motif de pose du parquet. Selon le rendu final escompté, la pose peut se faire de différentes façons. Il est possible de réaliser :

  • Une pose alternée : elle consiste à décaler les lames sur une demi-longueur en utilisant des lames de longueur et de largeur identiques ;
  • Un parquet à la française : ce motif se crée avec des lames de parquet irrégulières et des différentes. Pour le réussir, il faut bien dessiner le plan de calepinage ;
  • Un parquet à bâtons rompus : ce motif prend la forme de vagues. Pour le réaliser, il faut imbriquer les lames de parquet les unes dans les autres ;
  • Un parquet à l’anglaise : pour le réaliser, il faut des lames de même largeur, mais de longueur différente. Il permet d’obtenir un aspect plus naturel avec un décalage irrégulier entre les lames.

Une fois ces informations en main, il ne reste plus qu’à dessiner le plan de calepinage, puis d’effectuer une pose à blanc avant de poser le parquet. Vous pouvez confier ces travaux à un professionnel. Pour connaître le budget à prévoir, demandez des devis sur TravauxAvenue et obtenez gratuitement jusqu’à 5 devis de pose de parquet. Sinon, vous pouvez également vous renseigner sur le prix de pose d’un parquet.

Demandez des devis gratuits en facade
trouver des chantiers en façade