Planter des thuyas pour la création d'une haie

Quand on cherche à faire pousser une haie végétale, planter des thuyas est une excellente idée. Ces conifères forment en effet une haie de qualité, assez facile à faire pousser. Mais à moins d’être un pro du jardinage ou de l’aménagement extérieur, pensez à bien vous renseigner avant de planter une haie de thuyas. Cette page vous donne tous les conseils pour la plantation et l’entretien des thuyas.

Faites faire des devis gratuits pour planter des thuyas

Pourquoi planter une haie de thuyas ?

Si vous souhaitez une barrière végétale sur votre terrain, on vous a peut être déjà recommandé le thuya. Très fréquent pour les haies de jardins, ce conifère a la réputation d’être assez facile à planter et à faire pousser. Il n’est cependant pas exempt de défauts.

Les qualités du thuya pour une haie

Il faut noter que les thuyas ont certains avantages pour concevoir un mur végétal :

  • Ils tolèrent la majorité des sols,
  • Ils poussent rapidement,
  • Ils restent verts toute l’année,
  • Ils bloquent parfaitement la vue,
  • Ils protègent le terrain du vent.

Ainsi, les thuyas constituent un choix de qualité si vous êtes à la recherche d’une haie solide et qui vous protège du vent et des regards indiscrets.

C'est une solution appréciable si l'apparence de votre haie n'est pas l'un de vos critères de choix essentiels.

Les limites d’une haie constituée de thuyas

Malgré tout, il ne faut pas oublier qu’un arbre qui pousse rapidement finit forcément par nécessiter de l’entretien.

On conseille souvent le thuya pour une haie parce que sa pousse est rapide, mais c’est bien le problème. En quelques années, une haie de thuyas peut facilement atteindre plus de 15 m de haut. Il est donc nécessaire de le tailler régulièrement.

De même, les haies de thuyas ne sont pas des plus esthétiques, puisqu’il s’agit de conifères assez banals.

Au final, s’il reste pratique pour une haie coupe-vent et qui pousse rapidement, le thuya nécessite tout de même un entretien contraignant (voir la fin de l’article pour plus d’infos sur son entretien). Il s’agit par ailleurs d’un arbre assez imposant, et qui n’est donc pas naturellement conçu pour former des haies.

Quand planter des thuyas ?

Quand on cherche à planter une haie, mieux vaut trouver la meilleure période. Bonne nouvelle avec les thuyas : il est possible de les planter toute l’année, ou presque.

Pour des raisons évidentes, il faut à tout prix éviter les périodes de gel pour les plantations. En période de hors gel, on peut planter les thuyas comme on le souhaite.

Un jardinier vous recommandera tout de même d’attendre les périodes les plus propices à la plantation des conifères, à savoir :

  • À partir de fin septembre (au début de l’automne),
  • Jusqu’à mars, voire avril.

À savoir : on trouve des thuyas en jardinerie (vendus dans des containers) pratiquement toute l’année.

Le matériel nécessaire pour la plantation d’une haie

Si vous envisagez de planter vous-même votre haie, il est important de rassembler du matériel de jardinerie. Pour constituer une haie de thuyas, vous aurez besoin de :

  • Thuyas,
  • Arrosoir,
  • Bac en plastique,
  • Bêche,
  • Engrais,
  • Couteau de jardin,
  • Piquets de bois,

Les thuyas se plantent entre 80 cm et 1 m les uns des autres. Vous pouvez donc facilement déduire le nombre de plantes nécessaires, en fonction de la longueur totale de la haie.

Comment planter des thuyas ? La méthode !

Planter une haie de thuyas n’est pas à la portée de n’importe qui. Si les conifères ont l’avantage d’être assez faciles à manipuler, mieux vaut avoir la main verte quand on décide de planter une haie.

N’hésitez pas à faire intervenir un jardinier professionnel pour faciliter vos travaux de jardin et d’aménagement extérieur.

Pour vous donner une idée du travail à mener, voici les différentes étapes à suivre pour créer une haie de thuyas :

1) La prise de mesure

Dans un premier temps, il faut visualiser l’emplacement de votre haie. Pour éviter tout conflit de voisinage, pensez à parler de votre projet à votre voisin, et vérifiez que la haie se situera bien sur votre terrain.

Pour marquer l’emplacement de la haie, tendez un cordeau entre deux piquets. Le cordeau va vous assurer la plantation d’une haie bien droite, et délimiter visuellement l’emplacement de vos thuyas.

2) La préparation du terrain

À moins que votre haie ne soit composée que de quelques arbustes (auquel cas il est préférable de creuser un trou par thuya), l’idéal est de creuser une tranchée complète avant la plantation. De cette manière, vous pourrez répartir facilement les plantes le long de la tranchée.

Faites le trou à l’aide d’une bêche, en vérifiant qu’il a les dimensions suivantes :

  • Entre 60 et 80 cm de largeur.
  • Entre 60 et 70 cm de profondeur.

Profitez de cette étape pour bien dégager la terre et les éventuels cailloux ou déchets qu’elle contient. Prenez ensuite le temps de bêcher le fond de la tranchée.

À savoir : si la terre de votre terrain ne semble pas de qualité, pensez à acheter du terreau pour la remplacer.

Faites appel à des professionnels locaux pour planter vos thuyas


3) La plantation des thuyas

Une fois votre tranchée creusée, vous allez pouvoir commencer la plantation de vos arbustes. Voici les différentes étapes à suivre pour constituer votre haie :

  1. Au fond de la tranchée, versez une couche généreuse d’engrais pour plantation.
  2. Sortez les thuyas du conteneur. À l'aide d'un couteau de jardin, enlevez les éventuels filets ou autres obstructions. Si la terre des thuyas est sèche, laissez-les reposer dans un bac rempli d’eau, jusqu’à ce qu’ils ne produisent plus aucune bulle d’air dans l’eau.
  3. Une fois les thuyas prêts, posez-les à intervalle régulier (tous les 80 cm à 1 m) au fond de la tranchée. Posez la plante au milieu de la tranchée. En tenant la plante d’une main, placez de la terre avec l’autre pour bien maintenir le thuya en place.
  4. Rebouchez entièrement la tranchée autour des thuyas, en vérifiant que les arbustes sont bien droits. Tassez la terre au fur et à mesure, pour obtenir une surface plane.
  5. Une fois la haie plantée, creusez une légère cuvette autour de chaque arbuste. Remplissez cette cuvette d’eau pour arroser les plantes, à l’aide d’un simple arrosoir. La cuvette doit être pleine d'eau.

4) L’arrosage

Votre haie est plantée et arrosé. En théorie, il ne reste plus qu’à attendre qu’elle pousse !

Malgré tout, soyez vigilant durant l’été. Le thuya est un conifère qui n’apprécie pas les grosses chaleurs.

L’été suivant la plantation, veillez à ce que votre haie soit régulièrement arrosée, pour éviter que les arbustes ne dépérissent.

Dès l’année suivante, vos arbres devraient être suffisamment grands pour résister à la sécheresse ! Tout arrosage deviendra alors inutile.

Tout savoir sur l’entretien d’une haie de thuyas

En dehors de la plantation, renseignez-vous toujours sur l’entretien d’une barrière végétale avant de la faire pousser.

Les thuyas ont besoin d’être coupés régulièrement, sans quoi ils peuvent prendre des dimensions impressionnantes.

On considère qu’il faut tailler les thuyas une fois par an environ, de manière à éviter une croissance exagérée. Privilégiez le début du printemps ou la fin de l’été pour la taille. Il ne faut pas avoir peur de couper, car ces arbres repoussent très rapidement !

Pensez à surveiller régulièrement l’état de vos conifères. Les thuyas disposés en haie sont en effet susceptibles de souffrir de parasites ou de maladies, qui peuvent mettre en danger la santé de votre haie.

Le prix d’un thuya pour une haie

Pour finir, notez que les thuyas sont des plantes relativement bon marché. Il faut compter entre 5 et 50 € par arbuste, en fonction de la variété et de la hauteur.

La plupart des thuyas de 80 à 100 cm vont coûter moins de 15 €. Comme cette plante a tendance à croître rapidement, il n’est pas forcément nécessaire d’acheter des arbustes plus hauts.

Attention cependant au coût d'entretien d'une haie de thuyas. Il peut vite s'avérer élevé si vous passez systématiquement par des jardiniers.

Devis gratuits et sans engagement pour planter une haie de thuyas