Tout savoir sur le prix et la dimension d'une place de stationnement handicapé

Dans le cadre de l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite (PMR), les collectivités et certaines sociétés privées se doivent d’aménager des places de stationnement PMR. Aussi appelées « stationnement handicapé », ces places de parking sont spécialement conçus pour faciliter le stationnement et l’accessibilité aux personnes qui souffrent de problèmes de mobilité. Voyons ensemble les normes de dimension d’une place de parking handicapé, mais aussi le prix d’un tel aménagement.

Obtenez gratuitement des devis pour l'aménagement d'un parking pour handicapé

Stationnement handicapé : rappel sur la loi

La loi française dispose de nombreuses normes qui permettent de faciliter l’accessibilité aux personnes en situation de handicap, à travers différentes obligations d’aménagement pour personnes à mobilité réduite.

Parmi ces normes, on trouve plusieurs législations sur le stationnement PMR, qui imposent un nombre et des dimensions pour les places de parking handicapé.

Où doivent se trouver les places de stationnement PMR ?

De manière générale, il est obligatoire d’aménager un parking handicapé dans tous les lieux ouverts au public.

Cette obligation concerne donc :

  • La voie publique : toute communauté de plus de 5000 habitants est tenue de veiller à l’aménagement de places de stationnement pour PMR. Il est obligatoire de créer une place handicapée toutes les 50 places de stationnement.
  • Les immeubles d’habitation collectifs : pour toute construction neuve, il doit être prévu un minimum de 5 % de places de stationnement PMR.
  • Les établissements recevant du public (ERP) : tout bâtiment destiné à accueillir du public est concerné par cette obligation. Cela concerne donc notamment les cinémas, théâtre, commerces, bâtiments administratifs, etc.

Ce sont les collectivités qui doivent s’assurer du bon suivi de la législation en la matière. Si vous envisagez la construction d’un parking, il sera indispensable de bien vous renseigner sur la législation en vigueur.

À savoir : le décret n°2006-1658, daté au 21 décembre 2006, impose un minimum de 2 % d’emplacements pour PMR sur chaque zone de stationnement en ERP. Ce pourcentage doit toujours être arrondi à l’unité supérieure.

Combien de places handicap sont nécessaires ?

Comme nous l’avons vu dans la partie précédente, chaque parking ouvert au public se doit d’accueillir un minimum de places de stationnement PMR.

Les règles relatives au nombre de places pour handicapés sur un parking sont les suivantes :

  • Il faut prévoir au minimum une place de stationnement handicapé par tranche de cinquante places de parking.
  • Les places de stationnement PMR doivent représenter un minimum de 2 % dans une ERP et de 5 % dans un immeuble d’habitation.
  • Au-delà de 500 places de parking, le nombre de places de stationnement handicapé peut être fixé par arrêté municipal (il ne sera jamais inférieur à 10 places).

Ces obligations concernent aussi bien un parc de stationnement automobile intérieur qu’extérieur.

Normes et dimension d’une place de parking PMR

Tout comme c’est le cas au sujet des WC pour PMR (dont nous parlions ici), il existe des normes précises concernant les dimensions d’un parking handicapé.

En plus de bien prendre en compte le nombre minimal de places de stationnement, il est donc impératif de respecter certaines dimensions et normes.

Les dimensions d’une place de parking handicapé

Pour l’aménagement d’une place de stationnement handicapé, il est nécessaire de respecter les dimensions suivantes :

  • La longueur de la place handicapé doit être de 5 mètres au minimum, comme toutes les autres places. Il est cependant conseillé de prévoir une longueur de 7 à 8 mètres, pour faciliter la sortie du fauteuil roulant par l’arrière du véhicule.
  • La largeur de la place de stationnement doit être de 3,30 mètres, soit 80 cm de plus qu’une place classique.
  • La hauteur de passage (dans le cas d’un parking couvert, clôturé ou intérieur) doit être au minimum de 2,15 mètres.

L’enjeu est de rendre la place de stationnement facilement utilisable pour une personne en fauteuil.

La position d’une place handicap

La localisation des places destinées aux personnes à mobilité réduite ne doit pas non plus être laissée au hasard.

Il faut en effet respecter les règles suivantes :

  • La place de parking doit être située sur une zone plane (moins de 2% de pente).
  • Les places de parking réservées doivent être situées le plus près possible des entrées du bâtiment, ou des rampes d’accès pour PMR.
  • Lorsqu’elles sont situées sur la voie publique, les places handicapées doivent permettre de rejoindre le trottoir sans aucun danger.
  • Le trottoir à proximité du stationnement PMR doit être abaissé et disposer d’un passage d’aisance.

Sur un parc de stationnement automobile de taille conséquente, il est d’usage de rassembler les différentes places PMR, même si ce n’est pas une obligation.

La signalisation d’une place de parking PMR

Un dernier élément à respecter lors de la conception d’un parking handicapé est la signalisation. L’emplacement et la position des places réservées doivent être clairs, pour permettre à quiconque de les identifier rapidement.

Différents dispositifs permettent de clairement identifier un stationnement PMR :

  • Il doit être indiqué par un marquage au sol (en forme de fauteuil), qui indique que la place est réservée aux personnes à mobilité réduite. Ce marquage est généralement bleu, mais il peut être blanc.
  • Un panneau vertical de stationnement interdit doit également indiquer la présence d’une place de stationnement handicapé. Il est complété d’un panonceau, qui contient le pictogramme d’un fauteuil roulant.

Ces indications permettent non seulement à une personne à mobilité réduite de trouver rapidement les places qui lui sont réservées, mais évitent également que les autres usagers ne les utilisent.

Important : le stationnement sur une place handicapé vous expose à une amende de 4e classe (135 euros d’amende) et à la mise en fourrière de votre véhicule.

Procurez-vous gratuitement des tarifs pour l'aménagement d'un parking pour handicapé

Le prix d’aménagement d’un stationnement PMR

À présent que nous avons détaillé les normes et dimensions des places de parking pour personnes à mobilité réduite, et si nous évoquions ensemble le coût d’aménagement d’une telle place de parking ?

Si vous devez prendre en charge la construction d’un parking, il est essentiel de prévoir au minimum 2% (parfois 5 %) de places réservées aux PMR. Un tel aménagement représente certains frais supplémentaires, qu’il est bon de prendre en compte.

Quel est le prix d’installation d’une place de parking PMR ?

Aménager un stationnement réservé nécessite généralement de faire appel à une société de construction spécialisée, qui vous garantira de bien respecter les normes.

En moyenne, il faut prévoir entre 600 et 800 euros pour l’aménagement d’une place de parking PMR. Ce budget comprend uniquement la signalétique et sa pose, et non pas l’aménagement du terrain ou la pose d’un revêtement de sol extérieur.

Pour être certain de payer le prix juste pour aménager un stationnement PMR, l’idéal est de comparer les devis pour parking handicapé.

Faire appel à des professionnels pour un tel aménagement est idéal pour vous assurer un parfait respect des normes d’accessibilité pour personnes à mobilité réduite.

De quoi est composé le coût de cet aménagement ?

Il faut savoir que le prix d’une place de stationnement handicapé va dépendre des éléments suivants :

Eléments d’aménagement d’une place de parking handicapé Prix d’aménagement d’une place de stationnement PMR
Réalisation complète d’une place de stationnement Entre 600 et 800 €, pose comprise
Signalétique au sol pour place handicapé (prix du pochoir et de la peinture) Entre 100 et 150 €, hors pose
Panneau de stationnement interdit avec panonceau fauteuil roulant Entre 200 et 250 €, hors pose
Aménagement de la place de stationnement PMR Entre 300 et 400 €, hors fourniture

Il est tout à fait possible d’acheter séparément les éléments signalétiques et de vous occuper de l’application des peintures au sol et de la pose des signalétiques (panneau et marquage au sol). Mais mieux vaut alors bien connaître les normes… et les respecter !

Si vous cherchez des professionnels de l’aménagement d’un parking, notre site peut vous permettre de recevoir gratuitement jusqu’à 5 devis. Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous.

Vous cherchez à en savoir toujours plus sur le coût des aménagements pour personnes à mobilité réduite ? Cette page vous dit tout sur le coût d’aménagement d’une salle de bain pour PMR.

Vos commentaires
Site 100% sécurisé
Plus de 40 000 artisans
Tous vos devis gratuits
Dans toute la France
Vos données sécurisées
Lire les avis

Demandez gratuitement des devis pour l'aménagement d'un parking pour handicapé