Définition, fonctionnement et coût de l'aérothermie

En matière d’énergie renouvelable, l’aérothermie est l’une des solutions les plus utilisées par les particuliers. Il faut dire qu’il suffit d’investir dans la pose d’une pompe à chaleur pour profiter de l’énergie naturellement contenue dans l’air. Vous vous renseignez sur des techniques de chauffage écologiques ? Dans ce cas, laissez-nous vous présenter l’énergie aérothermique.

Obtenez des devis gratuitement pour un système d'aérothermie

Définition de l’aérothermie

L’aérothermie, ou énergie aérothermique, désigne l’énergie thermique naturellement présente dans l’air. Il s’agit d’une énergie renouvelable, au même titre que la géothermie.

Il faut savoir que l’air contient systématiquement de la chaleur, même sous des températures extérieures négatives. Un chauffage aérothermique est capable de puiser cette chaleur naturelle, pour réchauffer l'air intérieur d'une maison.

Un tel système est capable de fonctionner toute l’année, même si son efficacité est limitée sous les températures les plus basses. En effet, plus l’air extérieur est chaud, et plus une telle installation sera efficace.

Le saviez-vous ? On peut tout à fait dire que l’aérothermie est une énergie solaire. En effet, les calories présentes dans l’air existent grâce à la chaleur du soleil, qui chauffe perpétuellement l’air que nous respirons.

Comment utiliser l’aérothermie pour se chauffer ?

Si vous désirez exploiter l’énergie calorifique de l’air extérieur, c’est tout à fait possible.

Il vous suffit en effet d’installer une pompe à chaleur (PAC) aérothermique, capable d’utiliser l’aérothermie pour chauffer une maison.

Découvrons-en plus sur ce procédé de chauffage écologique :

Le principe des pompes à chaleur aérothermiques

La pompe à chaleur est un dispositif qui, grâce à un système de compression et de décompression, est capable de puiser l’énergie calorifique de l’air extérieur.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur aérothermique est assez complexe :

  • Les calories présentes dans l’air extérieur sont captées par un fluide frigorifique, capable de bouillir à très basse température.
  • Alimenté par l’énergie contenue dans l’air, le fluide se met à bouillir et produit ainsi de la vapeur.
  • La vapeur est aspirée et passe par le compresseur, puis par le condenseur de la pompe à chaleur.
  • Le condenseur va transmettre la chaleur à l’intérieur de la maison, directement dans l’air ambiant, ou grâce à un circuit d’eau chaude.

Pour fonctionner, une pompe à chaleur thermodynamique a besoin d’électricité. Ce n’est donc pas une solution d’énergie renouvelable autonome. En revanche, un tel système permet clairement de réduire votre consommation d’énergie.

Dans le souci d'une plus grande autonomie, vous pouvez d'ailleurs coupler ce système à des panneaux photovoltaïques.

À savoir : une PAC aérothermique fonctionne comme un climatiseur... mais dans le sens inverse ! Ce n’est donc pas une surprise si la plupart des modèles de pompes à chaleur aérothermiques sont généralement réversibles, et peuvent servir de climatiseurs en été.

Les différents modèles de pompes à chaleur à aérothermie

Il faut savoir qu’il existe deux modèles différents de PAC aérothermiques, qui peuvent être posés en neuf ou en rénovation.

Vous avez ainsi le choix entre :

  • Une pompe à chaleur Air/Air : l’énergie contenue dans l’air extérieur est retransmise directement dans l’air intérieur.
  • Une pompe à chaleur Air/Eau : l’énergie de l’air extérieur est transmise à un circuit d’eau chaude, qui alimente un chauffage hydraulique (plancher chauffant hydraulique ou réseau de radiateurs).

On considère que les PAC Air/Eau offrent un meilleur rendement, et sont aussi plus agréables. En revanche, elles sont nettement plus coûteuses, et plus difficiles à installer lors d’une rénovation.

L’énergie aérothermique en vidéo

Besoin de plus d’infos sur le fonctionnement et l’utilisation de l’énergie aérothermique ?

Dans ce cas, cette vidéo de présentation vous explique plus en détail le fonctionnement d'une PAC Air-Eau, et ses avantages pour la maison :

Les caractéristiques d’un chauffage par aérothermie

Si vous êtes tenté d’investir dans l’aérothermie pour chauffer votre maison, mieux vaut bien prendre en compte les avantages et les limites d’un tel système.

Nous avons résumé pour vous les caractéristiques principales de l’aérothermie, de manière à guider vos choix au mieux :

Avantages d’une pompe à chaleur aérothermique

Comme tous les chauffages à énergie renouvelable, une pompe à chaleur aérothermique vous permet de faire des économies sur vos factures de chauffage.

Il est donc évident qu’un tel système vous permet de profiter de multiples avantages :

  • Vous vous en doutez, une PAC par aérothermie consomme moins d’énergie qu’elle en produit. Pour 1KWh d’électricité utilisée, une PAC Air/Eau peut générer 4 kWh de chaleur. Vous optimisez donc l'énergie utilisée pour votre chauffage.
  • On considère que l’aérothermie permet de faire des économies de l’ordre de 60 à 70 % par rapport à un système de chauffage classique (fuel, électricité, bois, etc.).
  • On considère qu’un tel système peut être rentabilisé en quatre à cinq ans.
  • La majorité des pompes à chaleur aérothermiques sont réversibles. Elles peuvent donc être utilisées comme climatiseur durant l’été.

En comparaison avec l’aquathermie ou la géothermie, deux énergies renouvelables jugées plus efficaces, l’aérothermie a l’avantage non négligeable de pouvoir être installée partout, y compris lors d’une rénovation.

Les pompes à chaleur Air-Air ou Air-Eau sont ainsi bien plus simples à mettre en place que les PAC Sol-Sol ou Eau-Eau, qui nécessitent des investissements plus importants et des travaux plus conséquents.

Crédit d’impôts et pompe à chaleur : notez que la pose d’une pompe à chaleur, en tant que méthode de chauffage écologique, vous permet de bénéficier d’un crédit d’impôts de 30 %, plafonné à 8000 euros pour une personne seule, 16 000 euros pour un couple et jusqu’à 400 euros supplémentaires par enfant à charge.

Des pros de l'aerothermie vous chiffrent gratuitement votre projet

Les limites de l’aérothermie

Malgré tout, l’utilisation de l’aérothermie pour un chauffage intérieur a certaines limites. Il est donc bon de ne pas idéaliser cette solution, et de connaître ses défauts avant tout investissement.

Voici les principales limites de l’énergie aérothermique :

  • Le coût de l’aérothermie est un vrai investissement. On considère qu’il faut prévoir au minimum 8000 euros pour une telle installation, et les tarifs de pose peuvent être plus élevés encore.
  • Une PAC Air/Air ou Air/Eau se suffit rarement à elle-même. Mieux vaut être équipé d’un chauffage d’appoint pour assurer une température agréable en plein hiver.
  • L’aérothermie, contrairement à la géothermie, dépend pour beaucoup de la température extérieure. Lorsqu’il fait très frais, votre pompe à chaleur sera un peu moins efficace.

En résumé, l’aérothermie est moins efficace que l’aquathermie ou que la géothermie. Mais comme elle est plus universelle et moins coûteuse à mettre en place, elle peut rester plus attractive pour un particulier.

En revanche, il reste important de comprendre que ce système ne permet pas de remplacer un chauffage classique. Vous allez certes dépenser moins d’énergie de chauffage, mais il faudra tout de même disposer d’une méthode de chauffage d’appoint.

Pour une solution plus autonome, par exemple dans le cas d’une maison passive, on va préférer faire construire un puits canadien. Mais ce procédé géothermique est impensable dans le cadre d’une rénovation.

À savoir : on considère que l’aérothermie n’est plus efficace à partir de -10 ou -15 °C. Ce n’est donc pas une excellente solution dans les régions très froides. En France, cependant, il faut admettre qu’on atteint rarement de telles températures.

Le prix d’une pompe à chaleur

Pour conclure, il nous paraît utile de donner quelques estimations du budget à consacrer à un procédé aérothermique.

Il faut savoir que le budget moyen pour la pose d’une pompe à chaleur Air/Eau ou Air/Air se situe entre 8000 et 15 000 euros. Le prix dépend notamment de l’artisan choisi, mais aussi de la taille de la maison à chauffer et du modèle de PAC sélectionné. Ce budget peut être diminué grâce au recours au crédit d’impôt.

En contrepartie, utiliser l’aérothermie vous permet d’économiser jusqu’à 1300 euros chaque année sur votre facture de chauffage. Il faut donc souvent moins de 10 ans pour rentabiliser une telle installation.

Intéressé par ce type de chauffage ? Dans ce cas, il est important de demander un devis pour pompe à chaleur, de manière à connaître un tarif 100 % précis. Pour être certain de faire une bonne affaire, pensez toujours à comparer les produits et les tarifs des spécialistes de l’aérothermie.

Devis gratuits et sans engagement pour une pompe aérothermie