Prêt immobilier : comment justifier le montant de vos travaux ?

Vous avez trouvé un bien à rénover ? Pour financer vos travaux, la meilleure solution est d’intégrer ce coût à votre prêt immobilier afin de les financer sans crédit supplémentaire. Oui, mais à condition que vous puissiez justifier le montant de vos travaux ! On vous explique comment procéder.

Pourquoi un devis est-il nécessaire ?

Avant d’accepter de financer vos travaux, la banque vous demande forcément un chiffrage précis afin de compléter votre dossier. Comme vous avez justifié le montant du prêt en présentant le compromis de vente, vous allez devoir justifier le montant des travaux avec des devis. Il ne suffit donc pas de faire évaluer le montant des travaux par un ami bricoleur ! En plus d’aider la banque à évaluer précisément le montant total du prêt, ces devis officiels permettent de lui prouver que vous faites les choses dans les règles, en respectant les conditions inhérentes aux travaux financés par un prêt immobilier :

  • Les travaux doivent être réalisés par des professionnels uniquement. Vous pouvez les réaliser vous-même seulement si vous êtes un professionnel du bâtiment ou un artisan.
  • Le prêt ne doit pas être utilisé pour des travaux distincts de votre propriété.

En fournissant des devis, vous apportez donc la preuve que vous respectez les conditions imposées.

Comment trouver le bon artisan ?

Un bon artisan, c’est la garantie de travaux bien réalisés… mais aussi bien estimés ! Pour mener à bien votre demande de prêt et vos travaux de réalisation, vous devez donc trouver un artisan reconnu et qualifié, et ce grâce à divers indices :

  • ses autres réalisations, notamment en vous rendant sur place pour voir par vous-même ;
  • le bouche-à-oreille, pour obtenir des recommandations ;
  • l’immatriculation de l’artisan au répertoire des métiers ;
  • les assurances obligatoires (responsabilité civile professionnelle, garantie décennale, garantie de parfait achèvement…) que l’artisan doit pouvoir vous présenter ;
  • des labels, pas obligatoires mais gages de qualité.

Dans tous les cas, essayez d’obtenir au moins 3 devis de différents artisans afin de pouvoir les comparer entre eux. Cela vous donnera une meilleure idée des prix du marché, que ce soit au niveau du matériel ou de la main d’œuvre, le détail des opérations ou la date envisagée de fin de travaux. En plus, cela pourra peut-être vous aider à négocier, en faisant jouer la concurrence !

Quelles informations doit contenir un devis ?

Un devis est un document officiel, qui doit respecter un certain formalisme. Aussi, les banques prêtent une attention particulière aux informations contenues dans les devis afin de s’assurer de leur conformité.

Pour qu’un devis soit conforme, il doit alors impérativement contenir les informations suivantes :

  • Le nom et l’adresse de la société en charge des travaux
  • Les garanties légales (décennale et parfait achèvement)
  • La date d’établissement du devis
  • Le nom et l’adresse du client
  • La quantité, le prix unitaire et l’unité de chaque prestation, avec le matériel et la main d’œuvre mentionnés distinctement
  • Les frais de déplacement s’il y en a
  • Le montant total des travaux (avec le taux de TVA, le montant hors taxes et le montant toutes taxes comprises)
  • La durée de validité du devis
  • Le caractère gratuit ou payant du devis, avec le prix si payant

La banque vérifie scrupuleusement que toutes ces informations figurent sur vos devis avant de les accepter comme justificatifs !

Que faire si le coût des travaux évolue ?

Les devis que vous fournissez à la banque permettent d’évaluer le montant des travaux que vous souhaitez financer avec votre prêt immobilier. Ils servent uniquement à justifier le supplément que vous demandez en plus du prix d’achat du bien et à adapter le montant du crédit. Ils ne vous engagent donc pas à faire réaliser vos travaux par les artisans qui vous ont fait ces devis. Si vous trouvez entre-temps un artisan plus qualifié, vous avez tout à fait la possibilité de changer. Il faut cependant faire attention à ce que le montant des travaux n’évolue pas à la hausse !

Dans le cas d’un nouveau devis édité après la signature du prêt, vous ne pourrez pas demander à la banque de prendre en charge la différence. Le devis fourni au moment de la demande de prêt sert de référence dans tous les cas. Vous devrez alors financer vous-même la différence de prix. Pour éviter ce genre de désagrément, n’hésitez pas à sur-évaluer les travaux pour prévoir une marge. Vous pouvez aussi simplement présenter les devis les plus chers au moment de la demande de prêt, tout en prévoyant de ne pas faire appel à l’artisan en question.

Dans d’autres cas, il est possible que le devis finalement accepté soit inférieur au devis présenté à la banque. Dans ce cas, vous pouvez décider de garder l’argent pour d’autres travaux qui entrent dans les conditions de votre prêt, ou bien demander à votre banque de modifier votre crédit du montant de la différence ! Si l’écart de prix est important, cela peut engendrer une baisse de vos mensualités.

Demandez des devis pour vos travaux