Toutes les démarche pour la surélever une maison par la toiture

S’attaquer à la surélévation d’une maison est un projet ambitieux quand on cherche à augmenter son espace intérieur. Mais cette solution d’agrandissement de maison nécessite de nombreuses démarches préalables, et une longue préparation. Nous avons listé pour vous les démarches à entreprendre pour une surélévation de toiture. Découvrez tous les conseils indispensables pour réaliser ce projet dans les meilleures conditions.

Faites une demande de devis gratuits en ligne pour une surélévation

En quoi consiste la surélévation d’une maison ?

En premier lieu, rappelons en quoi consistent ces travaux d’agrandissement de maison. Comme son nom l’indique, surélever une toiture consiste à ajouter un étage supplémentaire à une maison existante.

Il s’agit de travaux complexes, qui passent par les étapes suivantes :

  • La toiture est enlevée et la charpente démontée,
  • Un étage supplémentaire est ajouté. Il peut occuper toute la surface de la maison, ou simplement une partie,
  • La surélévation de toiture est souvent réalisée en bois, pour limiter le poids supporté par les fondations,
  • Une fois l’extension de maison construite, charpente et toiture sont à nouveau posées.

L’avantage principal de cette méthode est qu’elle permet d’agrandir sa maison sans réduire la taille du jardin. Mais de tels travaux nécessitent une longue préparation et de nombreuses démarches.

À savoir : si votre grenier vous le permet, l’aménagement de combles est souvent bien plus simple que l’extension verticale de la maison. En revanche, il permet d’obtenir un espace bien plus limité...

L’importance de l’architecte pour surélever sa maison

Si vous souhaitez surélever une maison, la meilleure chose à faire reste peut-être de contacter un architecte.

En effet, il est impossible de surélever une toiture sans passer par des spécialistes du bâtiment. Et pour cause, vous devez être en mesure de déterminer si les fondations de la maison sont capables de supporter la charge apportée par les travaux. Ceci est généralement réalisé grâce à l’intervention d’un architecte ou d’un bureau d’études techniques.

Passer par un cabinet d’architecte vous offrira de nombreux avantages pour vos travaux :

  • L’architecte peut déterminer la faisabilité du projet,
  • Il peut dessiner les plans de l’extension de maison, et choisir les matériaux les mieux adaptés,
  • Il peut vous aider à préparer le permis de construire et les formalités administratives,
  • Il peut vous aider à sélectionner une entreprise de construction et à réaliser les travaux.

En contrepartie, un architecte se rémunère entre 10 et 15 % du coût total des travaux d’extension de maison. Mais il ne faut pas oublier que son intervention vous permet souvent de faciliter le chantier, et peut participer à vous faire des économies sur la surélévation.

Les démarches à entreprendre pour une surélévation de toit

Inutile de vous dire qu’il n’est pas possible de surélever une toiture du jour au lendemain. Ce type de travaux (comme tout ce qui concerne l’extension d’une maison) nécessite de nombreuses démarches préalables.

Nous avons listé pour vous les étapes les plus essentielles de ce projet de rénovation et de construction :

1) L’étude des règles locales d’urbanisme

En premier lieu, et avant même d’impliquer un architecte ou un bureau d’études, il est important de vérifier que vous êtes en mesure de réaliser un tel projet.

En France, la construction ou l’agrandissement d’une maison sont encadrés par les règles d’urbanisme. Ces dernières sont définies au niveau local, grâce au Plan Local d’Urbanisme (PLU).

Ce dernier, qui peut être consulté librement dans votre mairie, indique de nombreuses spécificités et limites de construction :

  • Choix des matériaux,
  • Type de construction,
  • Hauteur maximale d’un bâtiment,
  • Coefficient d’emprise au sol,
  • Coefficient d’occupation des sols,
  • Etc.

Dans le cas d’une surélévation, c’est avant tout la hauteur maximale des constructions qui vous intéresse, car elle peut rendre votre projet impossible. Tout projet non conforme au PLU ne peut tout simplement pas être réalisé.

Consulter l’acte notarié d’achat de votre parcelle vous permet également de déterminer les éventuelles limites de construction de votre projet.

À savoir : si votre maison se situe dans un lotissement, il vous est obligatoire de suivre le règlement du lotissement. Les règles y sont souvent strictes, et peuvent interdire une surélévation ou une extension d’habitation.

2) La budgétisation du projet d’extension verticale

Outre les contraintes administratives d’un tel projet, il ne faut pas oublier de prendre en compte les contraintes budgétaires. L’agrandissement vertical d’une maison est l’un des chantiers d’agrandissement les plus coûteux.

Il peut être intéressant de vous renseigner sur les tarifs d’élévation d’une toiture, voire tout simplement de demander un devis de surélévation de maison.

Gardez en tête qu’il faut prévoir au minimum 1000 euros par mètre carré lors d’un projet de surélévation. D’où l’importance de bien préparer votre budget, et d’être certain de pouvoir profiter d’un prêt bancaire ou d’un investissement personnel.

À savoir : lors de la budgétisation, n’oubliez pas de prendre en compte le montant de la taxe d’aménagement, mais aussi l’impact de l’agrandissement sur vos impôts locaux.

3) L’étude de faisabilité

Une autre étape indispensable de votre projet est tout simplement l’étude de faisabilité. Elle vise à vérifier que les fondations de la maison peuvent supporter une extension, et à déterminer le poids maximum supporté.

Vous pouvez décider de lancer une étude de faisabilité une fois que vous êtes certain :

  • D’être en droit de faire construire une surélévation,
  • De disposer du budget nécessaire à ces travaux.

Une telle étude peut être menée par un architecte, par un ingénieur ou par un bureau d’études techniques. Le mieux est de contacter en premier lieu une entreprise de construction ou un architecte, qui pourront vous aider à faire réaliser l’étude.

4) Le permis de construire

Une dernière démarche administrative à réaliser avant la concrétisation du projet est la demande d’une autorisation de construire.

Une surélévation de toiture exige systématiquement une autorisation. Selon les cas, il vous faut :

  • Effectuer une déclaration préalable de travaux,
  • Ou demander un permis de construire.

Dans un cas comme dans l’autre, vous allez devoir préparer un dossier complet, qui présente le chantier dans les moindres détails. Votre architecte ou votre constructeur peuvent vous aider à réaliser un dossier d’autorisation de construction.

La partie suivante de cet article vous en dit plus sur les autorisations de construction d’une surélévation.

Obtenez le chiffrage de votre projet gratuitement en remplissant le formulaire

Surélévation de toiture et permis de construire

Tous les travaux d’extension d’une maison exigent que vous demandiez une autorisation auprès de votre mairie. La surélévation d’un toit ne déroge pas à la règle.

Selon votre projet et votre maison, vous allez devoir déposer une déclaration préalable de travaux (méthode simplifiée et accélérée) ou demander un permis de construire (méthode plus complexe et plus longue).

La démarche à entreprendre dépend avant tout des dimensions de votre extension de maison :

Déclaration préalable de travaux pour surélever sa maison

Votre agrandissement de maison nécessitera au minimum de déposer une déclaration préalable auprès de la mairie.

En effet, comme vous allez changer votre surface habitable, mais aussi l’apparence extérieure de la maison, la mairie est contrainte de vérifier que votre projet est en accord avec le PLU.

La déclaration préalable de travaux est suffisante :

  • Si la surélévation ajoute une surface de plancher inférieure à 20 m² (ou inférieure à 40 m² en zone urbaine).
  • À condition que la surface totale de votre maison ne dépasse par les 170 m² après les travaux.

L’avantage de cette démarche est qu’elle nécessite un dossier de demande moins complet. Elle est aussi plus rapide à être traitée, puisque vous pourrez obtenir une réponse dans le mois suivant votre demande.

Permis de construire pour une surélévation

Il est souvent indispensable d’obtenir un permis de construire pour une extension de maison, et la surélévation ne déroge pas à cette règle.

Ainsi, le permis de construire est obligatoire pour toute surélévation :

  • Qui entraîne une augmentation de la surface de plancher égale ou supérieure à 20 m² (ou 40 m² en zone urbaine).
  • Et/ou qui fait passer la surface totale de la maison au-delà des 170 m².

La constitution d’un dossier de demande de permis de construire est un peu plus contraignante, et le délai d’instruction est de deux mois.

À savoir : si votre logement fait plus de 170 m² après les travaux, vous êtes dans l’obligation de faire intervenir un architecte pour leur réalisation.

Vous savez désormais tout ce qu’il vous faut savoir sur la réalisation d’une surélévation de toiture. Si vous êtes intéressé par le coût de surélévation d’une maison, n’oubliez pas de demander des devis gratuits grâce à notre site !

Vos commentaires
Site 100% sécurisé
Plus de 40 000 artisans
Tous vos devis gratuits
Dans toute la France
Vos données sécurisées
Lire les avis

Devis gratuits et sans engagement pour une surélévation d'une maison