Tester et régler le thermostat de votre ballon d'eau chaude

Vous n’avez plus d’eau chaude dans la maison ? Dans ce cas, il peut être intéressant de tester le thermostat du chauffe-eau ou sa résistance, de manière à déterminer l’origine du problème. Dans certains cas, il suffit de remplacer le thermostat d’un chauffe-eau ou sa résistance pour le réparer. Cette page vous explique comment tester la résistance d’un chauffe-eau et comment réagir en cas de panne.

Obtenez des devis gratuitement pour votre chauffe eau

Pourquoi contrôler le thermostat d’un ballon d’eau chaude ou sa résistance ?

Si votre chauffe-eau se met subitement à ne plus fonctionner, il est important de vérifier son état et de comprendre l’origine de la panne avant de le faire changer.

Bien souvent, une panne de chauffe-eau est due à un thermostat endommagé, voire à un défaut de résistance. Or, changer le thermostat d’un chauffe-eau est bien moins coûteux que le prix d’un chauffe-eau neuf !

Cette page vous explique en détail comment comprendre une panne de chauffe-eau, voire comment la réparer sans passer par un dépanneur.

Que faire en cas de panne de chauffe-eau ?

Vous prenez votre douche, comme tous les matins, sauf que cette fois-ci c’est une eau glaciale qui vous réveille et vous sort de votre torpeur matinale ? Dans ce cas, votre ballon d’eau chaude est peut être en panne !

À moins que vous n’ayez une panne d’électricité générale, il y a des chances pour que votre chauffe-eau soit dysfonctionnel. Mais avant de le faire remplacer, quelques précautions s’imposent. Voici comment procéder pour identifier la panne d’un ballon d’eau chaude :

  1. Vérifiez qu’il n’y a pas de panne d’électricité, ou qu’aucun plomb n’a sauté dans le tableau électrique. Il est évident que le chauffe-eau électrique ne peut pas fonctionner s’il n’est pas branché !
  2. Mesurez la résistance du chauffe-eau, pour déterminer si elle fonctionne ou non. À défaut, il peut être nécessaire de la changer.
  3. Testez le thermostat du chauffe-eau, pour vérifier si la panne vient de là (et si cette pièce doit être changée).
  4. Si les pièces sont fonctionnelles mais que l'appareil n'a pas été détartré depuis longtemps, faites-le détartrer ou détartrez-le vous même.
  5. Si vos précédents tests ne sont pas concluants, appelez un dépanneur.

La suite de cet article explique plus en détail comment tester son chauffe-eau avant de le faire réparer.

Comment tester la résistance d’un chauffe-eau ?

En premier lieu, notez que tester la résistance d’un chauffe eau vous permet de déterminer s’il est en panne.

Pour une telle mesure, vous avez besoin d’un ohmmètre (appareil de mesure des ohms), ou tout simplement d’un multimètre (appareil de mesure universel). Si vous utilisez un multimètre, pensez bien à tourner le bouton rotatif de l’appareil vers le symbole des ohms (?).

Réaliser le test de résistance d’un chauffe-eau

Quel que soit l’appareil de mesure choisi, voici comment mesurer la résistance d’un chauffe-eau électrique :

  1. Commencez par couper le courant (si l’appareil est allumé, vous risquez d’endommager votre ohmmètre !).
  2. Débrancher les fils de la résistance du chauffe-eau. Aucun fil ne doit être branché, sous peine de fausser les résultats.
  3. Positionnez les contacteurs de l’ohmmètre de part et d’autre de la résistance du chauffe-eau (c’est à dire sur les bornes de la résistance).

Si vous suivez ces étapes, un résultat chiffré va apparaître sur le multimètre ou l’ohmmètre.

Les résultats d’un test de résistance

Tester la résistance de votre chauffe-eau électrique instantané vous permet de déterminer s’il fonctionne ou non.

Voici les différents résultats possibles :

  • Zéro ou valeur infinie : un tel résultat indique que la résistance ne fonctionne plus. L’appareil est donc en panne, et il peut être nécessaire de changer sa résistance.
  • Valeur fixe : si la résistance affiche une valeur classique, c’est que l’appareil fonctionne. Le problème est donc certainement dû au tartre ou au thermostat.

Comment réparer mon chauffe eau ?

Si la résistance ne fonctionne plus, vous avez deux choix :

  • Faire changer la résistance du chauffe-eau (si l’appareil est encore récent),
  • Acheter un nouveau chauffe-eau électrique (si l’appareil se fait vieux).

Le prix d’une résistance de chauffe-eau se situe en moyenne entre 30 et 90 euros. Si votre appareil est encore récent, il sera donc moins coûteux de changer cette pièce que de le remplacer.

Si la résistance fonctionne encore, le défaut peut se situer au niveau du thermostat (voir partie suivante), ou dépendre tout simplement d’un manque d’entretien.

Si vous n’entretenez jamais votre ballon d’eau chaude, le mieux est de contacter un artisan pour le faire détartrer et assurer son bon entretien. N’hésitez pas à demander un devis d’installateur de chauffe-eau grâce à notre site, si vous souhaitez connaître les tarifs de telles opérations.

À savoir : pour un entretien efficace, il est conseillé de faire détartrer son chauffe-eau tous les ans... voire plus dans les régions où l’eau est très calcaire.

Des pros près de chez vous du chauffe eau vous envoient leurs tarifs

Comment tester le thermostat d’un chauffe-eau ?

Dans certains cas, il arrive qu’un chauffe-eau ne fonctionne plus à cause d’un thermostat défectueux. Dans ce type de situation, il peut être nécessaire de tester le thermostat du ballon d’eau chaude, de manière à comprendre l’origine de la pause.

Pour une telle mesure, vous n’allez pas utiliser un multimètre, mais un simple briquet !

Réaliser le test du thermostat d’un chauffe-eau

Tester votre chauffe-eau et son thermostat est une opération assez simple, mais qui peut étonner ! Voici comment vous allez procéder :

  1. Coupez le courant pour éviter tout accident. Vérifiez bien que le chauffe-eau n’est plus connecté au courant avant de continuer.
  2. Dévissez le capot du chauffe-eau pour dévoiler le thermostat (voir la vidéo plus bas dans l’article si vous avez besoin de repères visuels).
  3. À l’aide d’un tournevis d’électricien, dévissez le thermostat (il ressemble à un petit boîtier connecté) et retirez-le avec précaution, de manière à dévoiler sa sonde.
  4. Réglez le thermostat en position 2 ou 3.
  5. À l’aide d’un briquet, chauffez la sonde du thermostat de la pointe jusqu’à son extrémité, grâce à un lent mouvement de va-et-vient. Attention à ne pas toucher la sonde, pour ne pas vous brûler !

Si votre thermostat émet un « clic » après quelques minutes, c’est qu’il fonctionne toujours !

Important : avant de procéder, pensez à lire la notice de votre ballon d’eau chaude. Elle vous explique généralement où se situe le thermostat, voire comment le monter ou le démonter. Prendre des photos des fils électriques avant de démonter le thermostat peut également être une bonne idée, de manière à savoir comment le rebrancher par la suite.

Les résultats d’un test de thermostat

Chauffer la sonde du thermostat au briquet est un test simple qui vous permet de déterminer si le thermostat fonctionne encore ou non. Ce test n’a que deux résultats :

  • Vous entendez un clic : le réglage du thermostat émet un « clic » caractéristique, généralement suivi d’un second bruit (quelques secondes ou minutes plus tard) enclenché par la sécurité thermique. Cela signifie que le thermostat fonctionne parfaitement. Vous pouvez le rebrancher et continuer à chercher l’origine de la panne.
  • Vous n’entendez rien : si rien ne se passe après plusieurs minutes, c’est que le thermostat n’est pas fonctionnel. Il faut donc acheter un nouveau thermostat pour réparer celui-ci.

Un thermostat de chauffe-eau coûte généralement entre 15 et 50 euros. Changer cette pièce est donc bien moins coûteux que de remplacer votre chauffe-eau !

Si le thermostat fonctionne, le problème provient certainement de la résistance (faire le test évoqué plus haut) ou de votre tableau électrique (vérifiez l’état des fusibles, et changez-les si nécessaire).

Vérifier l’état du thermostat d’un cumulus électrique : vidéo explicative

Pour que vous compreniez un peu mieux comment tester votre thermostat, voici une méthode vidéo dans laquelle un plombier professionnel vous explique comment vérifier l’état d’un thermostat de cumulus électrique :

Si d’aventure aucun des tests évoqués sur cette page ne fonctionne, et que vous ne trouvez aucun problème au niveau de votre tableau électrique, le mieux est encore de faire appel à un électricien de confiance.

Le coût d’un dépannage électrique se situe entre 100 et 200 euros en moyenne. C’est une somme finalement assez raisonnable pour profiter à nouveau d’une eau bien chaude !

N’hésitez pas à demander un devis d’électricien ou de plombier grâce à notre site, si vous souhaitez connaître un tarif plus précis pour la réparation d’un chauffe-eau électrique.

Vos commentaires
Site 100% sécurisé
Plus de 40 000 artisans
Tous vos devis gratuits
Dans toute la France
Vos données sécurisées
Lire les avis

Devis gratuits pour tous travaux de chauffe eau (installation, entretien...)