Plomberie

Bien choisir le système de chauffage dans sa salle de bain

par | 23 décembre 2015

Le choix du chauffage est toujours délicat dans une salle de bain. Et pour cause, cette pièce est encadrée par des normes électriques strictes. Cependant, le chauffage d’une salle de bain est essentiel pour son confort. Alors, quel chauffage choisir pour sa salle de bain ? Travaux Avenue vous guide pas à pas.

Bien choisir le système de chauffage dans sa salle de bains

Demandez des devis pour le chauffage salle de bain

Les normes électriques d’une salle de bain

Si chauffer sa salle de bain est si délicat, c’est parce qu’il s’agit de la pièce d’eau par excellence. Et comme eau et électricité ne font pas bon ménage, les normes électriques françaises font tout pour limiter les risques d’accident.

Avant la pose d’un chauffage dans une salle d’eau, vérifiez que votre salle de bain respecte bien la norme électrique NF C15-100, qui encadre les installations électriques.

Il est ainsi important de savoir qu’aucun dispositif de chauffage ne doit se situer au-dessus ou à soixante centimètres de distance de la douche et/ou de la salle de bain. Pour vous assurer une installation aux normes, faites systématiquement installer votre chauffage par un électricien spécialisé.(Recevez dès à présent vos devis gratuits pour vos travaux!)

Important : plus qu’un simple détail administratif, le respect de la norme française vous assure que le chauffage de votre salle de bain est sécuritaire pour vous et votre famille.

Faut-il un chauffage d’appoint pour la salle de bain ?

L’idéal pour une salle de bain, comme pour toutes les autres pièces de la maison, est d’être connectée au chauffage central. La pièce est alors chauffée comme tous les autres endroits de la maison.

Le seul problème est que le chauffage central ne parvient pas toujours à réchauffer rapidement une salle de bain. Il peut alors être intéressant d’opter pour un système de chauffage secondaire, par exemple sous la forme d’un radiateur électrique.

Le chauffage choisi doit alors répondre aux critères suivants :

  • Il doit chauffer rapidement la pièce,
  • Il peut être éteint quand votre salle de bain n’est pas utilisée,
  • Il est installé en respectant les normes.

À savoir : un chauffage électrique est assez onéreux. Il est donc important que votre chauffage puisse être éteint quand la salle de bain ne sert pas (à savoir la majorité du temps !).

Les différentes solutions de chauffage de salle de bain

Il faut savoir qu’il existe de nombreux radiateurs et chauffages parfaitement adaptés à l’usage en salle de bain :

Le sèche-serviette

Le radiateur sèche-serviette fait le double usage de réchauffer la salle de bain et de sécher vos serviettes après la douche.

Il s’agit d’un radiateur composé de différentes barres sur lesquelles poser peignoirs de bain ou serviettes. Cet appareil fonctionne soit à l’aide d’un fluide, soit en technologie sèche.

Il peut aussi bien être lié à votre chauffage central qu’indépendant.

Son prix : on trouve d’excellents modèles à partir de 150 € hors pose… Mais attention, les prix peuvent flamber jusqu’à 1000 € !

L’avis de Travaux Avenue : le sèche-serviette reste une valeur sûre pour n’importe quelle salle de bain.

Le seul inconvénient ? Cet appareil nécessite un certain espace sur votre mur, et n’est donc pas adapté aux salles de bains les plus étroites.

Chauffage infrarouge long pour salle de bain

Assez fréquent en salle de bain, le radiateur infrarouge long est un appareil qui utilise les rayons infrarouges longs pour réchauffer une pièce par rayonnement.

Il s’agit d’un chauffage très discret, puisque généralement situé sous une surface plate, comme un miroir ou une plaque en aluminium. Il peut donc prendre lieu et place du miroir de la salle de bain, tout en la réchauffant.

Ce type de chauffage est assez sain, puisqu’il régule l’humidité d’une pièce. Par ailleurs, il est plus performant qu’un radiateur électrique classique, et vous permet donc de baisser la température de chauffe, pour le même confort. Il s’agit donc d’un appareil économe à l’usage.

Son prix : côté prix, les tarifs démarrent à 250 €, et peuvent aussi plafonner jusqu’à 1000 €. Il ne s’agit donc pas du radiateur le moins cher pour une salle de bain, même s’il est économique à long terme.

L’avis de Travaux Avenue : le chauffage infrarouge à longues ondes est un must pour la salle de bain. Il est discret, efficace et facile à poser.

En revanche, ses ondes ne fonctionnent pas sur les parois réfléchissantes. On l’évitera donc sur une salle de bain équipée en carrelage lisse ou miroitant.

Le radiateur halogène pour salle de bain

Le radiateur halogène est un chauffage à infrarouge court, comme on en voit parfois dans les gares. Cet appareil ne chauffe pas l’air, mais à un pouvoir chauffant direct.

Il a donc l’avantage de chauffer immédiatement, y compris quand votre salle de bain est glaciale.

Son prix : Le coût d’achat est faible, puisqu’il faut compter aux alentours de 40 € hors pose pour un modèle moyenne gamme. Les tarifs peuvent aller jusqu’à 300 € pour des modèles élaborés.

L’avis de Travaux Avenue : le radiateur infrarouge court est une solution qui permet de réchauffer rapidement la pièce, sans prendre trop de place. Il sera parfait pour les petites salles de bain, ou pour les budgets les plus restreints.

Attention cependant : certains chauffages infrarouges sont éblouissants, et donc peu agréables. Leur consommation est par ailleurs assez élevée.

Chauffage soufflant pour salle de bain

Le radiateur soufflant est un radiateur qui souffle la chaleur, comme son nom l’indique. En conséquence, il permet de chauffer l’air très rapidement. Il peut tout à fait être installé en salle de bain, à condition de respecter les normes et d’opter pour un modèle protégé contre l’eau.

Totalement indépendant du chauffage central, le radiateur chauffant peut être allumé ou éteint à n’importe quel moment. En revanche, il consomme beaucoup d’énergie.

On peut utiliser un radiateur soufflant mobile pour une salle de bain, mais il faut toujours veiller à l’éloigner au maximum de la douche ou de la baignoire.

Son prix : il faut compter entre 20 et 150 € en moyenne pour ce type de dispositif, hors pose.

L’avis de Travaux Avenue : le chauffage soufflant est un chauffage d’appoint qui peut être très efficace dans une salle de bain. On le recommande avant tout pour les petits budgets, car il est peu coûteux à l’achat.

En revanche, ce système de chauffage est à la fois bruyant et très gourmand en énergie. Il est donc loin d’être parfait !

Le plancher chauffant

Enfin, une bonne solution pour réchauffer sa salle de bain sans perdre de l’espace intérieur est le plancher chauffant.

Qu’il soit électrique ou relié au chauffage central, ce système est directement intégré sous le carrelage. Il a l’avantage de bien réchauffer la pièce et d’offrir un sol chaud, idéal pour marcher à pieds nus.

En revanche, la mise en place de ce système est longue et difficile.

Son prix : il faut compter au minimum 50 € par m2 pour son installation, voire le double dans le cas d’une rénovation.

L’avis de Travaux Avenue : le plancher chauffant est un chauffage idéal en neuf. Il permet de conférer un chauffage uniforme à la salle de bain, sans aucun risque électrique. Il est par ailleurs assez économe en énergie.

En revanche, ce type de chauffage est bien trop coûteux en rénovation. Par ailleurs, les plus frileux opteront tout de même pour un chauffage d’appoint dans certaines circonstances. En effet, ce type de chauffage peut être long à chauffer.

Les éléments à examiner avant d’opter pour un chauffage

Pour être certain de faire le bon choix dans votre chauffage de salle de bain, il est important de vérifier les différents critères suivants :

  • Le volume chauffé : chaque radiateur peut chauffer un volume plus ou moins important. Optez pour un chauffage suffisamment puissant pour réchauffer l’ensemble de votre salle de bain.
  • La sécurité : privilégiez toujours des radiateurs conçus pour un usage en salle de bain, de manière à éviter tout dysfonctionnement.
  • La consommation : les chauffages d’appoint peuvent coûter cher à la consommation. Si vous comptez utiliser très fréquemment le chauffage, optez pour des appareils à basse consommation.
  • Le prix : le chauffage infrarouge long est plus coûteux à l’achat qu’un radiateur halogène. À vous de voir si la différence de prix est justifiée pour l’installation que vous allez en faire.
  • Le coût d’installation : enfin, ne négligez jamais le coût d’installation par un professionnel. Un chauffage soufflant est ainsi bien moins coûteux à faire poser qu’un plancher chauffant.

Avant de prendre votre décision, prenez toujours le temps de comparer les modèles de chauffage et leurs prix de pose. N’hésitez pas à utiliser notre formulaire de demande pour recevoir gratuitement jusqu’à cinq devis pour le chauffage de votre salle de bain.

Demander des devis gratuitement
trouver des chantiers