Toutes les astuces de réglage d'une chaudière à gaz et à fioul

Alors que l’énergie est de plus en plus chère, le réglage d’une chaudière devient véritablement essentiel. Si vous disposez d’un chauffage au fioul ou au gaz, vous avez en effet tout intérêt à faire des économies sur leur consommation. Dès lors, le réglage de la température d’une chaudière au gaz ou au fioul devient une excellente manière de baisser vos factures de chauffage.

Tous les devis gratuits des experts en réparation, entretien et installation d'une chaudière

Pourquoi le réglage d’une chaudière est-il impératif ?

Quel que soit votre modèle de chauffage, il faut savoir que le réglage d’une chaudière est essentiel si vous souhaitez faire des économies à long terme.

Et pour cause, en termes de chauffage, quelques degrés de trop peuvent vous coûter plusieurs centaines d’euros à long terme !

Il est donc impératif de régler parfaitement votre chaudière au gaz ou au fuel.

Quand peut-on réaliser le réglage d’un thermostat de chaudière ?

S’il est tout à fait possible pour un particulier de réaliser le réglage d’une chaudière, le mieux reste de laisser cette opération à un chauffagiste.

Dans l’idéal, vous pouvez donc faire régler votre chaudière :

  • Lors de sa pose par un chauffagiste professionnel : votre artisan peut alors vous informer sur le réglage du thermostat du chauffage à gaz ou au fioul, et effectuer les premiers réglages.
  • Lors de la visite d’entretien annuel : les chauffages à gaz ou au fioul doivent faire l’objet d’une visite d’entretien obligatoire, chaque année. Si vous n’êtes pas satisfaits de votre consommation en combustible, profitez-en pour demander au chauffagiste de revoir son réglage.

Naturellement, vous n’êtes pas obligé d’attendre une visite d’entretien pour ajuster le réglage de température d’une chaudière !

Si la chaudière vient d’être installée et qu’elle vous semble trop gourmande en énergie, n’hésitez pas à contacter votre installateur de chaudière. Certains devis pour un chauffage au fuel ou au gaz comprennent le réglage et le service après-vente.

Si la chaudière est ancienne, vous pouvez tenter de la régler par vous-même, pour ajuster sa consommation.

À savoir : avant de régler votre chaudière, n’oubliez pas de consulter sa notice d’utilisation. Cette dernière peut contenir des informations essentielles sur le fonctionnement de votre chauffage.

Comment régler sa chaudière ?

Si vous vous posez des questions sur le réglage de température d’une chaudière, il est important de veiller à bien vous informer.

Il faut savoir que plus la température d’une chaudière est élevée, et plus elle consomme de combustible.

Régler la température d’une chaudière revient à régler la température de chauffage du liquide colporteur. Il faut garder en tête que :

  • Si la température de chaudière est trop basse : le confort thermique du logement ne sera pas assuré.
  • Si la température de chaudière est trop haute : vous risquez d’augmenter votre facture de chauffage.

Vous devez donc trouver le réglage optimal, qui garantit à la fois une température agréable et une consommation raisonnable.

Réglage de la température d’une chaudière au gaz

En matière de chauffage au gaz, on considère qu’il est préférable de monter le thermostat de la chaudière entre 50 et 60 °C au maximum. Au-delà, vous risque de gaspiller inutilement de l’énergie.

Et pour cause, ce sont des températures de chaudière qui permettent d’optimiser le fonctionnement de votre chauffage, sans gaspiller trop d’énergie. Gardez en tête que chaque degré supplémentaire vous coûtera cher sur le long terme.

De manière générale, préférez toujours laisser le réglage d’une chaudière au gaz à un spécialiste, car le réglage de thermostat d’un chauffage à gaz dépend de votre chaudière, et de l’isolation de votre maison.

Pour ajuster la température chez vous au jour le jour, le mieux reste encore de faire installer un thermostat automatique, à régler en fonction des saisons.

À savoir : si vous optez pour une chaudière gaz à basse température, la température de réglage peut être nettement inférieure, ce qui entraîne des économies d’énergie.

Réglage d’une chaudière au fioul

Si vous êtes équipé d’une chaudière au fioul, les règles sont les mêmes que pour un chauffage au gaz.

Pour un meilleur confort et une utilisation optimale, on considère que la température de l’eau doit se situer entre 50 et 60 °C. Au-delà, vous risquez la surchauffe et la surconsommation.

Que ce soit en gaz ou en fioul, il est souvent nécessaire de réaliser de petits ajustements pour trouver le réglage le mieux adapté à votre logement. En la matière, un chauffagiste est le mieux placé pour vous aider.

Concernant le réglage des radiateurs, il ne faut pas oublier que la température idéale dans une maison est de 18 à 19 °C. Il est donc préférable de ne pas atteindre une température supérieure si vous souhaitez faire des économies d’énergie.

Réglage de la température d’une chaudière durant vos absences

Si vous avez l’habitude de quitter régulièrement votre logement, n’oubliez pas d’adapter la température de la chaudière en conséquence.

Il est conseillé de passer une chaudière en mode hors-gel dès lors que vous partez plus de deux jours. Lors d’une absence plus courte, vous ne gagnez pas forcément à couper entièrement le chauffage.

Si votre chaudière est équipée d’un programmateur, il peut être utile de rétablir le chauffage quelques heures avant votre retour.

Obtenez tous les prix d'entretien d'une chaudière à gaz gratuitement

L’entretien annuel d’un chauffage

Rappelons ici que l’entretien d’une chaudière au gaz ou au fioul est obligatoire. Il faut prévoir entre 100 et 150 euros pour l’entretien annuel de votre chaudière (parfois moins si vous souscrivez à un contrat d’entretien).

À travers le nettoyage de votre chaudière et la vérification de son bon fonctionnement, cette visite d’entretien annuel participe à optimiser la consommation de votre chaudière.

Vous pouvez également vous occuper de l’entretien quotidien de votre chaudière. À ce propos, cette vidéo vous donne de nombreuses astuces :

Si malgré tout votre consommation énergétique est trop forte, et que les réglages de votre chauffagiste n’y changent rien, le problème peut venir de plusieurs raisons :

  • Si vous chauffez la maison à plus de 19 °C, ne cherchez plus ! Une température supérieure est souvent à l’origine d’une grande hausse de votre consommation.
  • Si l’isolation de votre maison est mauvaise, il est logique que vous consommiez beaucoup de fuel ou de gaz pour la réchauffer. Dans ce cas, seuls des travaux d’isolation (de la façade et/ou de la toiture) peuvent vous permettre de diminuer vos factures de chauffage.
  • Dans certains cas, le problème vient tout bonnement de la chaudière. On considère qu’une chaudière fioul ou gaz a une durée de vie de 10 à 15 ans en moyenne. Au-delà, il peut être conseillé de la changer, au profit d’une chaudière plus économe. Opter pour un chauffage au gaz à condensation (présenté ici) est une manière comme une autre de dépenser moins pour votre chauffage.

Si vous avez des doutes sur la consommation de votre chauffage, n’hésitez pas à contacter un chauffagiste ou un expert en rénovation énergétique.

Si vous le souhaitez, notre site vous permet de recevoir gratuitement jusqu’à cinq devis d’artisans de votre région, le tout sans engagement.

À savoir : on considère qu’une chaudière bien entretenue consomme entre 8 et 12 % d’énergie en moins !

Comment baisser ma facture de gaz ou de fioul ?

Si vous cherchez à faire le réglage d’une chaudière pour dépenser moins d’argent en chauffage, notez qu’il existe différentes astuces pratiques et simples à mettre en place pour diminuer vos dépenses en énergie.

Voici quelques conseils pour réduire votre facture de fioul ou de gaz :

  • Contrôlez la température intérieure de votre logement, notamment grâce à des thermomètres et des thermostats. Idéalement, ne dépassez pas les 18 à 19 °C, voire moins pour les chambres.
  • Ayez le réflexe de bien dégager les radiateurs. Si vos meubles sont trop proches, ils risquent d’absorber une partie de la chaleur, et donc de rendre le logement moins agréable.
  • N’hésitez pas à isoler vos canalisations d’eau chaude (en particulier au niveau du garage ou de toute pièce non chauffée), pour ne pas que la chaleur s’évacue inutilement dans les pièces sans chauffage.
  • En hiver, fermez volets et stores une fois la nuit tombée, pour bien conserver la chaleur à l’intérieur.
  • Fermez les portes des pièces non chauffées, et positionnez des boudins de porte si nécessaire.
  • Outre l’entretien de la chaudière, n’oubliez pas d’entretenir également vos radiateurs. Une purge annuelle permet d’assurer leur bon fonctionnement.

Vous en savez désormais plus sur le réglage d’une chaudière à gaz ou à fioul. Si vous vous posez d’autres questions sur le coût d’un chauffage au gaz, ces infos supplémentaires devraient vous être utiles !

N'hésitez plus, obtenez vos devis gratuitement de la part de nos artisans experts pour l'entretien et réparation de votre chaudière