Le point sur les chaudière à basses températures

Investir dans une chaudière au gaz à basse température est une belle manière de faire des économies d’énergie. En revanche, ce modèle de chaudière n’est pas forcément adapté à tous. Vous vous posez des questions sur le fonctionnement et le prix d’une chaudière à basse température ? Vous voulez être sûr qu’il s’agit d’un modèle adapté à vos besoins ? Nous répondons à toutes vos questions !

Obtenez des devis gratuits pour l'installation d'une chaudière

Qu’est-ce qu’une chaudière à basse température ?

Comme son nom l’indique, la chaudière basse température est un modèle de chaudière capable de réchauffer l’eau de chauffage à une température basse.

Ce type de modèle permet donc de réchauffer un appartement ou une maison en dépensant moins d’énergie qu’un chauffage classique.

Ces chaudières sont uniquement adaptées pour un chauffage hydraulique ou pour chauffer l’eau chaude sanitaire. On trouve donc uniquement des modèles de :

  • Chaudière au gaz à basse température,
  • Ou de chaudière au fioul à basse température.

Le fonctionnement

Sur le papier, une chaudière à basse température est identique à une chaudière classique : elle utilise l’énergie produite par un combustible (le gaz ou le fioul) pour réchauffer l’eau.

Cependant, un chauffage à basse température permet de chauffer l’eau entre 20 et 50 °C, et non entre 70 et 90 °C comme c’est le cas pour un chauffage classique. Elles limitent donc grandement la température de chauffe, ce qui assure un bien meilleur rendement.

Résultat : vous utilisez moins de combustible pour votre chauffage, ce qui se traduit en économies d'argent.

Si votre maison est équipée de radiateurs à basse température, vous ne ressentirez aucune différence de chaleur entre l’ancienne chaudière et la nouvelle. Mais votre portefeuille, lui, sentira la différence !

À savoir : on considère que les chaudières à basse température consomment entre 10 et 15 % d’énergie en moins par rapport à des chaudières classiques. Si votre chaudière est ancienne, la différence peut aller jusqu’à 20 %.

Les avantages de cette chaudière

Remplacer votre ancienne chaudière au gaz ou au fioul par un modèle à basse température est une riche idée. Et pour cause, ces solutions offrent de très nombreux avantages :

  • Ces chaudières sont relativement abordables, puisque jusqu’à deux fois moins chères qu’une chaudière à condensation.
  • Elles prennent peu de place, et sont assez faciles à installer si vous disposez déjà d’un chauffage au gaz ou au fioul.
  • Leur rendement est généralement supérieur à 90 %. Vous ne gaspillez donc pas d’énergie en les utilisant.
  • Ces chaudières sont respectueuses de l’environnement, car elles produisent très peu de CO2.

À savoir : on trouve des chaudières haut rendement à basse température. Un peu plus coûteuses, elles ont l’avantage d’assurer une économie d’énergie maximale, en affichant un rendement qui peut atteindre les 95 % !

Ses limites

Cependant, notons tout de même que les chaudières à basse température ne sont pas adaptées à toutes les habitations. Ces modèles ont certaines limites, qu’il est bon de connaître :

  • Une telle chaudière est avant tout adaptée aux petits espaces, à moins que la maison ne soit équipée de radiateurs à basse température.
  • Mieux vaut installer des radiateurs basse température ou un plancher chauffant à basse température pour disposer d’un chauffage optimal grâce à ce type de chaudière.

Certes, un chauffage à basse température est plus économe qu’une chaudière classique.

En revanche, il existe des modèles de chaudières nettement plus performants si vous êtes à la recherche d’un chauffage écologique. Citons par exemple la chaudière à condensation (voir à la fin de l’article).

L’installation d’une chaudière à basse température

Si vous êtes intéressé par ce type de chaudière, notez que l’installation d’un modèle à basse température n’est pas plus compliquée que la pose d’une chaudière classique.

Seules certaines spécificités sont à prendre en compte :

  • Les chaudières au gaz ou au fioul dégagent de la fumée. Cette dernière peut être évacuée par un conduit de cheminée, ou encore par un système de ventouse, qui passe au travers d’un mur.
  • Mieux vaut équiper votre maison en radiateurs à basse température, pour une parfaite compatibilité entre la nouvelle chaudière et votre matériel de chauffage.

Si vous remplacez votre ancienne chaudière au gaz ou au fioul, il n’y a aura pas d’aménagement spécifique à réaliser. En revanche, il reste conseillé de confier la pose et l’entretien d’une telle chaudière à un chauffagiste qualifié.

À savoir : tout propriétaire d’une telle chaudière doit faire effectuer un entretien annuel, pour assurer le bon fonctionnement de sa machinerie.

Chaudière basse température : prix

L’un des avantages de ce modèle de chauffage est qu’il est assez abordable. Si vous êtes déjà équipé d’un chauffage au gaz ou au fioul, opter pour une chaudière à basse température ne sera pas beaucoup plus cher que de choisir un modèle classique.

En revanche, c’est l’assurance pour vous de faire des économies d’énergie à long terme, et donc de rentabiliser rapidement le coût supplémentaire d’une telle chaudière.

Mais tâchons de voir ensemble combien peut coûter un tel équipement :

Le coût de pose des chaudières à basse température

Moins techniques que les chaudières à condensation, les solutions basse température restent souvent très abordables.

On considère qu’il faut compter entre 3000 et 7000 euros pour la pose d’une chaudière basse température, main d’œuvre et fourniture comprises. C’est en moyenne 1000 à 2000 euros de moins que pour un modèle à condensation.

Pour être certain de payer votre équipement au bon prix, n’hésitez pas à comparer les devis de chauffagistes pour vos chaudières basse température.

À savoir : une chaudière au gaz basse température coûte sensiblement le même prix qu’un modèle basse température au fioul. En revanche, on considère que le gaz de ville est un peu plus économe à la consommation que le fioul.

Demandez des tarifs gratuitement à des professionnels près de chez vous

Le coût d’entretien d’une chaudière à basse température

En dehors des frais de pose, ne négligez pas le prix d’entretien de votre chaudière basse température.

Avec un entretien annuel obligatoire, il est important d’inclure ses frais dans votre projet, pour être certain de la rentabilité de votre chaudière.

Recourir à un contrat d’entretien pour chaudière coûte en moyenne entre 150 et 200 € par an. Pour ce tarif, vous bénéficiez de l’intervention annuelle d’un chauffagiste pour le nettoyage et l’entretien de votre matériel.

Certaines sociétés proposent également des offres sur les réparations ou pièces de rechange lorsque vous souscrivez à un contrat d’entretien annuel. N’hésitez pas à poser des questions à votre chauffagiste pour mieux comprendre comment entretenir votre chaudière.

À savoir : pensez à comparer les devis d’entretien de chaudière avant de choisir votre spécialiste !

Les aides à la pose d’une chaudière basse température

Il est important de noter que l’installation d’une chaudière à basse température ne permet pas de bénéficier d’un crédit d’impôt. Depuis 2009, ce type de modèles n’est en effet plus éligible au crédit d’impôt.

En revanche, elle peut permettre de profiter de différentes aides ou supports financiers, notamment :

  • L'éco-prêt à taux zéro,
  • Des aides des collectivités,
  • Les subventions de l’Anah.

N’hésitez pas à consulter votre mairie pour savoir si vous pouvez bénéficier d’aides financières communales ou régionales pour la pose d'un tel matériel.

Chaudière à basse température ou chaudière à condensation ?

Au moment de choisir une chaudière, de nombreux propriétaires sont partagés entre les modèles à basse température ou à condensation. Il faut dire que ces deux systèmes sont réputés pour permettre de réaliser des économies d’énergie.

En réalité, ces deux solutions sont assez différentes :

  • La chaudière à condensation est plus coûteuse à la pose que la chaudière à température basse.
  • En contrepartie, utiliser la condensation permet d’économiser environ 20 % par rapport à une chaudière classique, contre 10 à 15 % pour les modèles à basse température.
  • Les chaudières à condensation sont mieux adaptées aux vastes espaces que les modèles basse température.

Nous aurons tendance à dire qu’une chaudière à basse température est assez avantageuse pour réchauffer un appartement ou une maison secondaire. Pour une maison qui fait office de logement principal, la chaudière à condensation sera plus efficace et économe à long terme, à moins que votre habitation ne soit déjà équipée de radiateurs basse température.

Si vous souhaitez comparer plus en détail ces deux solutions, n’hésitez pas à demander des devis de chauffagiste grâce à notre formulaire de demande. Il vous suffit de détailler vos besoins de chaudières pour recevoir des estimations précises sur le coût d'une nouvelle chaudière.

Devis 100% gratuits et sans engagement pour l'installation / remplacement d'une chaudière