Poser du lambris au plafond : la méthode étape par étape

L’idée de poser du lambris au plafond est très intéressante pour aménager une pièce ou dissimuler un plafond ancien. Mais il reste important de bien se renseigner sur les techniques de pose avant de s’attaquer à un tel projet. Découvrons ensemble comment poser du lambris au plafond, et quels sont les avantages d’un tel revêtement de plafond.

Devis gratuits pour la pose de lambris

Pourquoi poser du lambris au plafond ?

Si on a l’habitude d’utiliser du lambris comme revêtement mural, il ne faut pas oublier qu’il existe également des lambris pour plafond.

Ces revêtements de plafond uniques et originaux ont finalement le même rôle que la pose d’un faux plafond en plâtre :

  • Ils permettent de dissimuler un plafond abîmé ou usé,
  • Ils peuvent cacher des installations électriques, de l’isolant ou des éléments disgracieux intégrés au niveau du plafond,
  • Ils sont parfaits pour intégrer des éclairages discrets au plafond,
  • On peut s’en servir pour baisser la hauteur de plafond dans une pièce trop haute,
  • Ils permettent d’habiller une pièce et sont très pratiques en aménagement intérieur.

Le lambris peut être utilisé comme cloison au plafond, et abriter ainsi une couche d’isolant thermique. Il s’agit donc d’une solution très prisée pour aménager des combles mansardés.

Choisir un lambris de plafond

Avant de poser du lambris au plafond, il est très important de le choisir avec soin. Le choix d’un lambris va avoir un impact immense sur la décoration intérieure de la pièce dans laquelle il est posé.

Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le lambris le mieux adapté à vos besoins :

Quel matériau pour mon lambris au plafond ?

Tout comme lorsqu’il est utilisé en revêtement mural, le lambris se décline généralement en deux matériaux principaux :

  • Le lambris en bois pour plafond : il s’agit d’une solution naturelle et authentique. Un lambris boisé est idéal pour un chalet ou une maison en bois. Il peut aussi tout à fait s’accorder avec une décoration contemporaine, car vous êtes libre de le peindre ou de le lasurer.
  • Le lambris en PVC : le PVC est un matériau qui ne nécessite pratiquement pas d’entretien et est très résistant. Il s’agit d’un lambris de plafond pour salle de bain idéal. Généralement blanc, ce matériau est à la fois discret et moderne.

Côté prix, le lambris en PVC est jusqu’à deux fois moins cher que le lambris en bois. Vous savez donc vers quel matériau vous tourner si votre budget est limité.

À savoir : si les lambris de plafond en PVC étaient essentiellement blancs auparavant, ils existent désormais dans de nombreuses couleurs et finitions différentes.

Quel style de lambris ?

Outre le matériau, il reste intéressant de choisir un lambris qui vous plaît. La pose de lambris au plafond peut vous permettre de profiter de différentes finitions.

On trouve généralement deux types de lambris principaux :

  • Les lamelles de lambris : des lamelles classiques, très faciles à couper et à poser. Elles offrent un rendu classique, mais efficace.
  • Les dalles de plafond : on peut trouver des revêtements de plafond sous forme de dalles de bois ou de PVC. Elles ont l’avantage d’offrir un vrai aspect décoratif à votre plafond, et peuvent réellement changer l’espace d’une pièce.

Dans tous les cas, il est déconseillé de poser un lambris de plafond sombre, car cela aurait tendance à créer un effet d’enfermement.

De même, utiliser le même lambris pour les murs et le plafond peut donner un aspect un peu morne à une pièce, à moins que vous ne souhaitiez créer un effet « chalet » dans une maison à ossature bois.

Notre astuce : avoir recours à un spécialiste de la décoration d’intérieur ne coûte pas forcément cher... mais vous permet de choisir le lambris le mieux adapté à vos plafonds et à vos exigences en matière d’aménagement intérieur.

Comment poser un lambris pour plafond ?

Poser un lambris sur un plafond n’est pas à la portée de tous... Mais cela ne devrait pas vous poser de problème si vous êtes un bricoleur averti.

Il existe différentes techniques qui peuvent vous permettre de fixer du lambris au plafond :

La pose collée

Une première technique consiste simplement à coller le lambris sur votre plafond. C’est une technique basique et simple à mettre en place, mais qui a ses limites.

Voici comment procéder :

  • Le plafond doit être parfaitement plane, propre et sec. Si nécessaire, pensez à le lessiver ou à reboucher les éventuels trous à l’aide d’enduit de rebouchage.
  • Fixez le lambris à l’aide d’une colle puissante et adaptée au matériau (bois ou PVC).
  • Pour un lambris en dalle, posez la première dalle au centre du plafond, et partez de cette dernière.
  • Pour un lambris classique en lamelles, commencez au bord d’une fenêtre (en cas de chambre mansardée) ou à l’une des extrémités du plafond.
  • Si nécessaire, coupez les dernières lamelles ou dalles à l’aide d’une scie circulaire, de manière à bien les ajuster aux dimensions de la pièce. N’oubliez pas de porter gants et lunettes de protection lors de la coupe.

Cette technique est à priori simple, mais a certains défauts. Pour commencer, le plafond doit être parfaitement plane. Ensuite, retirer le lambris à l’avenir risque de s’avérer complexe.

Enfin, cette technique ne permet pas de rabaisser la hauteur de plafond ou de dissimuler de l’isolant dans le plafond.

À savoir : il est rare qu’un artisan sérieux vous propose la pose collée quand il s’agit de fixer un lambris au plafond. Mais certains cas peuvent l’exiger (notamment si la pièce est déjà très basse de plafond).

Des pros du lambris vous chiffrent gratuitement votre projet

La pose sur tasseau

Dans la majorité des cas, on préfère fixer le lambris sur des tasseaux de bois. Il suffit pour cela de fixer une ossature en tasseaux de bois tout le long du plafond, de manière à y visser les tasseaux.

Les tasseaux peuvent être placés par-dessus l’isolant, ce qui vous permet de profiter de la pose de lambris pour isoler la pièce par le plafond. Une fois votre isolant placé, voici comment procéder avec cette méthode :

  • Installez des tasseaux de bois à intervalles réguliers, tous les 50 centimètres environ.
  • Vissez directement les lames de lambris en PVC ou en bois sur les tasseaux.
  • Selon les produits, un lambris peut être directement vissé, ou encore fixé à l’aide d’un crochet pour lambris (à fixer dans les tasseaux à l’aide d’agrafes ou de pointes fines).
  • Si nécessaire, coupez les dernières lamelles de lambris aux bonnes mesures.

Cette méthode a l’avantage de permettre l’isolation de la pièce, et de maintenir une lame d’air entre le lambris et le plafond (ce qui isole d’autant plus). Elle assure également un maintien solide et durable.

Le lambris sur plafond suspendu

En dernier recours, et si vous souhaitez utiliser du lambris pour diminuer la hauteur de plafond, il peut être utile d’utiliser une ossature métallique pour baisser la hauteur de la pièce et fixer une couche d'isolant.

La fixation est alors identique à la pose sur tasseau, si ce n’est qu’on utilise une armature en métal de manière à rabaisser les tasseaux par rapport à la hauteur réelle du plafond.

N’hésitez pas à vous renseigner également sur le prix des faux plafonds si ce type de technique vous intéresse.

Mise en place d’un lambris de plafond en vidéo

Vous avez du mal à visualiser comment poser un lambris sur tasseaux sur votre plafond ? Dans ce cas, cette vidéo de quelques minutes va vous aider à mieux comprendre comment réaliser ce type de travaux :

Il est évident que la pose d’un lambris au niveau du plafond nécessite un certain équipement, et beaucoup de savoir-faire.

Si vous ne pensez pas avoir le temps de réaliser de tels travaux, n’hésitez pas à demander des devis de pose de lambris grâce à notre site.

Différents artisans de votre région seront ravis de vous envoyer leurs tarifs pour la pose de lambris au plafond, le tout gratuitement et sans engagement.

Prix de pose du lambris pour plafond

Pour conclure, il paraît intéressant de s’attarder sur le coût d’un lambris au plafond et de sa pose. Les tarifs des lambris au plafond ne sont pas différents de ceux des lambris muraux (et pour cause, il s'agit généralement des mêmes produits).

En moyenne, il faut prévoir entre 5 et 35 € par m² pour l’achat d’un lambris hors pose :

  • On trouve des lambris en PVC entre 5 et 20 euros par mètre carré en moyenne,
  • Il faut prévoir entre 6 et 35 euros par mètre carré pour des lambris en bois au plafond.

Si vous décidez de confier la pose à des spécialistes, mieux vaut vous attarder sur le coût de pose. Les tarifs de pose d’un lambris au plafond se situent en moyenne entre 10 et 25 € par m², sans compter la fourniture.

Il s’agit d’un tarif légèrement plus coûteux que la pose de lambris mural, car la mise en place peut être plus technique.

Pour être sûr de payer le bon prix de pose du lambris, l’idéal reste de demander un devis d’installateur de lambris au plafond. Notre site peut vous permettre de recevoir jusqu’à cinq devis gratuits et sans aucun engagement.

Vos commentaires
Site 100% sécurisé
Plus de 40 000 artisans
Tous vos devis gratuits
Dans toute la France
Vos données sécurisées
Lire les avis

Devis gratuits pour la pose de lambris au plafond