La nécessité d'une préparation avant de peindre le plafond

Peindre un plafond soi-même est une excellente manière de baisser le coût de vos travaux intérieurs. Mais mieux vaut faire très attention au moment de repeindre un plafond. Il est indispensable de réunir le bon matériel et d’appliquer la bonne méthode si vous souhaitez peindre sans trace. Cette page vous dit tout sur la préparation d’un plafond avant peinture, et sur l’application de la peinture sur plafond. À vos pinceaux !

Obtenez gratuitement des devis d'artisans peinture

Quel matériel pour repeindre un plafond ?

Si vous souhaitez faire des économies sur le tarif d’un artisan peintre, le mieux est de peindre vos plafonds vous-même ! Cependant, cela va nécessiter de disposer d’un minimum de matériel.

Pour peindre un plafond, vous aurez besoin de :

  • Peinture pour murs et plafonds,
  • Primaire d’accroche,
  • Bâches de protection,
  • Ruban de masquage,
  • Lessive Saint-Marc ou savon noir,
  • Chiffon propre,
  • Serpillère microfibre,
  • Éponge neuve,
  • Brosse à rechampir,
  • Rouleau à peinture (idéalement télescopique),
  • Escabeau.

Le choix d’une peinture pour plafond n’est pas des plus déterminants. À moins d’avoir un plafond en lambris ou en PVC, une simple peinture acrylique sera parfaite.

L’essentiel est cependant de ne pas oublier la sous-couche, indispensable pour une finition optimale.

La préparation d’un plafond avant peinture

Au cas où vous l’ignorez, la préparation du support est indispensable quand on veut peindre comme un peintre professionnel. Il est évident que votre couche de peinture ne va pas adhérer sur un support sale ou non préparé.

Voici comment préparer votre chantier dans les meilleures conditions :

1) La préparation de la pièce

En premier lieu, il est impératif de bien préparer la pièce. Repeindre un plafond est une opération salissante, et qui demande beaucoup d’espace.

Pour bien préparer les travaux, il vous faudra :

  1. Retirer les meubles et les objets de la pièce. Si c’est impossible, rassemblez les meubles au centre, et protégez-les grâce à une bâche en plastique.
  2. Protéger votre revêtement de sol. Étalez une bâche en plastique sur le sol, et scotchez-la sur les plinthes en bas des murs. À défaut, vous pouvez utiliser du papier journal, mais attention à ne laisser aucun jeu !
  3. Protéger ce que vous ne souhaitez pas peindre. Il est conseillé de disposer du ruban de masquage en haut des murs, pour ne pas les peindre par mégarde. De même, il peut être utile de protéger ou de retirer un lustre ou des spots d’éclairage au plafond.

Pensez également à porter une tenue de travail (pourquoi pas de vieux vêtements que vous ne mettez plus), ainsi que des gants, voire un masque de protection.

À savoir : si vous utilisez une peinture glycéro, attention à bien aérer la pièce ! Certaines peintures sont toxiques au moment de leur application. Lisez toujours les consignes d’application présentes sur votre pot de peinture.

2) Préparer un plafond avant peinture

Votre pièce est prête, le gros des travaux peut commencer ! Avant de repeindre un mur, il est important de le préparer à recevoir la peinture.

Voilà comment réaliser la préparation du plafond avant peinture :

  1. Commencez par dépoussiérer le plafond à l’aide d’un chiffon propre.
  2. Si le plafond est gras (dans une cuisine par exemple) ou tâché, il peut être nécessaire de le lessiver (voir la partie suivante de cet article).
  3. Si le plafond est fissuré, vous pouvez appliquer de l’enduit de rebouchage pour combler les fissures. Attention à vérifier que les fissures ne sont pas d’origine structurelle.
  4. Une fois le plafond propre, sec et plane, nous vous conseillons d’appliquer une sous-couche.

Attention à toujours acheter une primaire d’accroche adaptée à votre peinture. Il existe des sous-couches acryliques et des sous-couches glycéro (à l’huile). Une sous-couche acrylique ne convient pas à une peinture glycéro, et le contraire vaut également.

À savoir : si votre plafond souffre de problèmes d’humidité (tâches jaunes et humides), pensez à régler votre problème d’humidité avant de refaire les peintures. Sans quoi, votre nouvelle peinture de plafond risque de ne pas faire long feu !

3) Lessiver un plafond avant peinture

Si vous devez nettoyer un plafond avant peinture, vous pouvez tout à fait vous inspirer de notre technique pour lessiver les murs.

Le côté délicat du lessivage d’un plafond est tout simplement sa hauteur. Mais nous avons une technique simple pour vous aider à lessiver un plafond dans les règles de l’art :

  1. Mélangez un peu de lessive Saint Marc ou de savon noir dans un seau d’eau tiède.
  2. Vous allez utiliser un balai microfibre neuf pour nettoyer le plafond. Plongez la serpillère microfibre dans le seau, et essorez-la un maximum.
  3. À l’aide du manche du balai, nettoyez simplement le plafond sur toute la surface, par des mouvements d’avant en arrière. Replongez le balai dans le seau et essorez dès que nécessaire.
  4. Rincez le plafond à l’eau claire, toujours en essorant la serpillère microfibre avant toute application.
  5. Une fois le plafond propre, laissez sécher 24 à 48 heures (ou plus si nécessaire) avant de commencer à peindre le plafond.

Pensez toujours à bien essorer la serpillère ou l’éponge avant de nettoyer un plafond. Vous ne devez surtout pas « noyer » votre plafond, car cela risquerait de l’abîmer, ou de rendre le temps de séchage inutilement long.

Si vous n’avez pas de balai microfibre, vous pouvez aussi travailler avec une éponge neuve (et sur un escabeau), mais cela risque de prendre un peu plus de temps.

Des peintres locaux vous envoient des tarifs gratuitement

Peindre un plafond étape par étape

Votre pièce est prête, votre surface est préparée, vous allez pouvoir commencer à repeindre le plafond !

Voici tous nos conseils pour peindre un plafond sans laisser de trace :

1) L’importance de la sous-couche pour plafond

Nombreux sont les particuliers à se passer de primaire d’accroche au moment de peindre murs et plafonds. C’est une erreur !

La peinture d’apprêt pour plafond permet d’améliorer l’adhérence de votre peinture, et dissimule certaines tâches. Nous vous recommandons d’appliquer systématiquement une sous-couche, pour garantir la qualité du résultat final.

Tout comme pour la peinture sur plafond, utilisez une brosse à rechampir anti-gouttes pour travailler les angles et les zones délicates, et un rouleau à peinture pour les zones les plus vastes.

Notre astuce : utiliser un rouleau à peinture télescopique vous permet de vous passer d’un escabeau, et donc d’accélérer les travaux !

2) Appliquer de la peinture sur un plafond sans laisser de traces

Pour peindre sans laisser de traces, il est impératif d’appliquer une certaine méthode. Nous avons réuni pour vous tous les conseils des peintres professionnels pour la peinture de plafonds :

  • Travaillez le plafond par petites zones de 1 m² environ, pour être certain de tout couvrir uniformément. Faites chevaucher les zones sur une demi-longueur de rouleau, pour bien couvrir l’ensemble du plafond.
  • Quand vous travaillez au rouleau, pensez à mettre suffisamment de peinture. Le rouleau doit être plongé à environ un tiers dans la peinture. Roulez ensuite sur la grille du bac à peinture, de manière à étaler la peinture sur le rouleau avant application.
  • Pensez à croiser les passes horizontalement et verticalement sans recharger le rouleau, pour bien étaler la peinture.
  • Commencez par travailler les bords (à l’aide d’une brosse à rechampir), puis faites le reste du travail au rouleau.
  • N’appuyez pas sur le rouleau pendant l’application, car cela laisserait des traces.
  • Peignez toujours le plafond en un coup. Si vous faites une pose avant d’avoir terminé, cela risque de se voir au séchage.
  • Un plafond se peint toujours dans le sens de la lumière, de manière à ce que le passage du rouleau de peinture ne soit pas visible à l’œil nu. Commencez donc à peindre à partir de la fenêtre.
  • La peinture doit avoir le temps de sécher. Éviter de travailler sous de hautes températures (inutile de monter le chauffage !) ou par grand froid (ne laissez pas les fenêtres ouvertes en plein hiver).

Pour un résultat optimal, repeindre un plafond se fait en deux couches. Vous respecterez toujours le temps de séchage (24 à 48 heures, selon les peintures) entre chaque couche.

Une fois la dernière couche peinte, et si le résultat vous convient, retirez immédiatement les rubans de masquage. Votre plafond est désormais comme neuf !

Si votre peinture était de mauvaise qualité, ou si vous vous êtes passé de sous-couche pour plafond, une troisième couche peut être nécessaire.

Quelle couleur de peinture pour un plafond ?

Si vous cherchez à repeindre un plafond pour apporter un peu de couleur à votre intérieur, vous êtes peut-être tenté de changer la couleur du plafond.

Si la majorité des plafonds sont blancs, il est toujours possible de peindre un plafond en couleur ! Notre conseil ? Optez toujours pour une teinte pastel au moment de peindre un plafond. Une peinture trop vive ou trop sombre risque en effet d’alourdir considérablement la pièce.

Passé ce conseil, la couleur d’un plafond ne tient qu’à vous :

  • Un plafond blanc ou blanc cassé reste reposant et passe-partout.
  • Un plafond gris -clair apporte une touche de sérieux et de moderne dans une pièce aux murs clairs.
  • Un plafond bleu offre une touche marine et relaxante.
  • Un plafond jaune ou orangé apporte un peu de soleil et d’énergie dans la pièce.
  • Un plafond rouge apporte un côté flashy et unique, idéal pour une déco contemporaine.

Si votre plafond est décoré de moulures ou de corniches, pourquoi ne pas peindre les moulures d’une couleur différente ? C’est une belle manière de les mettre en valeur et de créer un effet de relief !

L’important est de toujours vérifier que la couleur d’une peinture de plafond s’accorde bien avec vos murs et votre décoration intérieure !

Vous êtes à la recherche d’une couleur unique pour vos plafonds ? Dans ce cas, voici une petite méthode qui vous explique comment créer des teintes de peinture.

Peinture du plafond : la méthode vidéo

Besoin d’autres indications pour la peinture d’un plafond ? Difficile de vous faire une idée de l’ampleur des travaux sans quelques images ?

Dans ce cas, voici un tutoriel vidéo qui vous explique en détail comment peindre un plafond sans laisser de traces :

Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de réaliser vous-même la peinture d’un plafond, il vous reste la possibilité de faire confiance à un artisan ! Notez que vous pouvez demander différents devis de peinture de plafond gratuits grâce à notre site.

Vous pouvez aussi cliquer ici pour connaître nos estimations de coût de peinture d’un plafond par un peintre en bâtiment.

Tous les devis gratuits sur la préparation avant de peindre un plafond