Le ponçage d'un parquet pour un résultat parfait

Au moment de rénover son parquet, le ponçage est souvent une étape indispensable. Il permet de remettre un plancher à neuf avant de le vitrifier. Mais il est important de se renseigner attentivement avant de poncer un parquet. Il ne faudrait en effet pas abimer votre sol ou y créer des imperfections. Cette page vous explique toutes les étapes à connaître pour le ponçage d’un plancher.

Devis gratuits pour le ponçage et l'entretien d'un parquet

Quand est-il nécessaire de poncer du parquet ?

Même un parquet ancien peut être rénové et retrouver l’apparence du neuf. À condition que votre parquet ne soit pas endommagé ou détruit, sa rénovation va passer par plusieurs étapes :

  • Le ponçage,
  • La vitrification.

Poncer un plancher est indispensable quand on cherche à le rénover. Cela vous permet d’éliminer les tâches ainsi que toute trace de l’ancien vernis, et de repartir sur des bases saines.

Si vous voulez refaire votre parquet, il est donc indispensable de savoir comment le poncer dans les règles de l’art.

Matériel nécessaire au ponçage d’un parquet

Avant de démarrer le ponçage d’un plancher, vous allez devoir réunir le matériel suivant :

  • Une ponceuse à parquet,
  • Une ponceuse triangulaire,
  • Un bordureuse,
  • Du papier abrasif (à grains 40, 60, 80, 100 et/ou 120),
  • Un mètre,
  • Un aspirateur,
  • Une éponge,
  • Un racloir.

Lorsque vous effectuez les travaux, pensez à porter une tenue adaptée, des gants, ainsi qu’un masque de protection et des lunettes de protection.

Poncer des lames de parquet envoie en effet de petites particules de bois dans l’air, que vous risquez d’avaler ou d’attraper dans les yeux. Les gants sont quant à eux indispensables pour éviter les échardes.

Le port d’un casque antibruit peut également être nécessaire pour couvrir le bruit de la ponceuse à parquet.

À savoir : inutile d’acheter une ponceuse à parquet. Elles sont disponibles à la location pour moins d’une cinquantaine d’euros par jour.

Comment poncer un parquet ?

Pour réaliser ces travaux, il est important de travailler avec méthode. Le ponçage d’un parquet doit passer par différentes étapes clefs.

Voici nos conseils de réalisation pour chacune de ces étapes :

1. La préparation du plancher

En premier lieu, il est essentiel de bien préparer la pièce et de veiller à ce que le plancher soit en bon état.

Cela passe par différentes précautions :

  1. Videz entièrement la pièce de ses meubles.
  2. Passez l’aspirateur pour éliminer les poussières.
  3. Vérifiez que les lames de parquet tiennent en place et sont en bon état.
  4. Si nécessaire, enfoncez les clous qui dépassent du parquet à l’aide d’un marteau.

Pendant cette étape, et durant le ponçage, n’hésitez pas à fermer les portes de la pièce (pour éviter que les poussières et les sciures de bois s’échappent dans la maison), et à ouvrir les fenêtres (pour faciliter l’évacuation des poussières).

2. La préparation de la ponceuse à parquet

Difficile de se passer d’une ponceuse électrique au moment de refaire son parquet ! Louer un tel matériel va vous faire économiser un temps précieux, et beaucoup d’énergie.

Pour préparer la ponceuse, suivez les étapes ci-dessous :

  1. Commencez par consulter la notice de l’appareil, telle que fournie par votre société de location. Chaque ponceuse a ses spécificités, d’où l’intérêt de bien vous renseigner sur les caractéristiques de votre modèle.
  2. Posez le sac à poussière en haut de la machine. Il évite que le bois ne s’éparpille partout dans la pièce.
  3. Glissez du papier abrasif dans le rouleau de ponçage, en vérifiant le sens de rotation de la machine (des flèches indicatives sont imprimées sur le revers du papier abrasif). La bande abrasive doit dépasser légèrement de chaque côté du rouleau.
  4. Si nécessaire, réglez la pression du rouleau de ponçage, selon le type d’abrasif utilisé (voir partie suivante).

À savoir : par sécurité, ne branchez pas l’appareil tant que vous ne l’utilisez pas, et débranchez-le quand vous ne l’utilisez plus.

3. Le choix de l’abrasif pour parquet

Le ponçage des parquets se réalise à l’aide de papier abrasif (aussi appelé papier à poncer ou papier de verre). Le grain d’un abrasif désigne sa capacité à poncer. Plus les grains sont nombreux, et plus ils sont fins.

En conséquence, un abrasif à grain 40 sera deux fois plus efficace et agressif qu’un abrasif à grain 80.

Le choix du papier abrasif dépend avant tout de l’état de votre parquet :

  • Pour un plancher très abîmé : la première passe sera réalisée avec un papier à gros grains (40, voire 30 pour les parquets en très mauvais état).
  • Pour un parquet légèrement abîmé : pour une rénovation classique, commencez à travailler avec un grain moyen (60 ou 80).

Quel que soit l’état initial du parquet, vous aurez aussi besoin de papier de verre à grain fin (80 et 100, voire 120) pour la deuxième passe.

4. Le premier test de ponçage

Une fois la ponceuse à plancher prête, vous allez pouvoir commencer à l’utiliser. En premier lieu, placez la machine dans l’un des coins de la pièce, en prenant attention à suivre le sens des fibres du parquet.

Enclenchez la machine et laissez la tourner quelques secondes, jusqu’à ce que le moteur soit à pleine vitesse. Vous pouvez ensuite démarrer la ponceuse et faire entrer l’abrasif en contact avec le plancher. Accompagnez la machine en vitesse lente, pour couvrir un mètre de parquet environ.

Éteignez ensuite la machine et vérifiez le résultat. S’il n’est pas satisfaisant, réglez la machine, ou changez l’abrasif si cela est nécessaire (pensez toujours à débrancher la ponceuse au moment de changer l’abrasif).

Attention : ne laissez jamais une ponceuse au point mort. Si l’appareil reste sur place, il risque d’attaquer trop profondément le bois.

Des professionnels du parquet vous envoient gratuitement leurs tarifs

5. Le ponçage du parquet

Une fois que vous êtes certain d’avoir trouvé les bons réglages pour votre ponceuse à parquet, vous allez pouvoir vous attaquer au ponçage.

Voici nos conseils de réalisation :

  • Poncez en premier lieu le cœur du parquet, sans vous soucier des coins et des bordures,
  • Travaillez toujours en ligne droite, et dans le sens des fibres du bois,
  • Poncez le parquet bande par bande, en suivant le rythme de la ponceuse,
  • Chevauchez toujours les bandes l’une sur l’autre, pour être certain de ne pas laisser une ligne de parquet non poncée,
  • À la fin d’une bande, soulevez légèrement l’appareil, de manière à pouvoir entamer la bande suivante sans laisser de marque.
  • Pour arrêter l’appareil, soulevez-le légèrement avant d’éteindre le moteur.

Soyez attentif au rendu du ponçage. Si l’appareil semble moins efficace sur une bande, c’est certainement que le papier de verre est trop abîmé. Il faut alors changer d’abrasif pour en poser un neuf.

6. Le ponçage des coins du plancher

Une fois que la ponceuse a fait un premier passage, l’essentiel de la pièce est traité. Cependant, il reste à vous occuper des bordures ou des coins inaccessibles.

Pour cela, l’idéal est d’utiliser d’autres modèles de ponceuses électriques :

  • La bordureuse : permet de traiter les bordures des murs, comme son nom l’indique.
  • La ponceuse triangulaire : permet de traiter les coins et les angles.

Équipez vos appareils d’un abrasif de même grain que la ponceuse à parquet.

Vous commencerez par passer la bordureuse :

  • La préparation d’une bordureuse à parquet est assez similaire à celle d’une ponceuse à parquet. Vérifiez simplement l’inclinaison de l’appareil grâce à un mètre, et en suivant la notice de l’appareil.
  • Pour utiliser une bordureuse, travaillez par mouvements circulaires et vérifiez toujours que l’appareil ne reste pas sur place.
  • Traitez l’ensemble des bordures.
  • Pour arrêter l’appareil, soulevez-le légèrement, puis éteignez le moteur.

Une fois les bordures traitées, il vous reste à vous occuper des endroits délicats d’accès (limites des bordures, coins de pièces, contour des tuyaux, etc.). Cela se fait grâce à la ponceuse d’angle, qu’il faut à nouveau utiliser par mouvements circulaires.

À savoir : à défaut de disposer d’une ponceuse triangulaire, vous pouvez utiliser une cale à poncer... Mais cela s’avérera plus difficile et plus éreintant !

7. Les finitions

Mauvaise nouvelle : le ponçage du parquet n’est pas terminé ! Il faut en effet réaliser une nouvelle passe pour parfaire le résultat.

Cette fois-ci, vous allez utiliser de l’abrasif à grain moyen (80 à 100, voire 120 si le parquet est en bon état). Avec ce nouveau papier de verre, répétez alors les étapes précédentes :

  1. Passage de la ponceuse à parquet,
  2. Passage de la bordureuse,
  3. Finitions à la ponceuse triangulaire.

Une fois ce second passage réalisé, et si le sol ne comporte plus de défauts, il vous reste à passer l’aspirateur.

En premier lieu, n’hésitez pas à passer une éponge humide sur toute la surface, pour éliminer plus facilement les poussières.

Par la suite, l’idéal est d’utiliser un aspirateur de chantier, plus puissant et plus efficace. À l’aide du racloir, pensez à dégager les poussières coincées entre les lames, avant de tout aspirer.

À savoir : si une troisième passe est nécessaire, utilisez un papier à grain 100 ou 120.

La méthode vidéo pour poncer son parquet

Vous avez peut d’être passé à côté de certaines subtilités de ponçage des parquets ? Dans ce cas, pourquoi ne pas regarder un tutoriel vidéo qui résume les différentes étapes de réalisation ?

En un peu moins de 6 minutes, la vidéo suivante vous explique en détail comment poncer un plancher sans laisser d’imperfection :

Quel est le prix de ponçage du parquet ?

Vous n’aurez pas manqué de remarquer que poncer son parquet est un travail complexe et une tâche de longue haleine.

Besoin d’un coup de pouce ? Pour être sûr que vos travaux ne s’étalent pas sur de longues journées, et pour vous faciliter la vie, libre à vous de contacter un artisan pour le ponçage de votre plancher.

En moyenne, la rénovation d’un parquet coûte aux alentours de 25 euros par mètre carré. Cela peut intégrer non seulement le ponçage, mais aussi la vitrification.

Si passer par une entreprise de rénovation de parquet vous intéresse, n’hésitez pas à demander des devis gratuits et sans engagement sur notre site !

Demandez des devis gratuits pour la rénovation de votre parquet