Parquet et plancher chauffant : Les solutions et conseils

Associer du parquet et un chauffage au sol est parfois considéré comme incompatible. Et pourtant, il est tout à fait possible de profiter d’un chauffage par le sol et d’un plancher en bois. Malgré tout, il est impératif de prendre ses précautions au moment de poser un parquet pour plancher chauffant. Voyons ensemble quelles sont les possibilités qui s’offrent à vous, et comment être certain de profiter d’un parquet chauffant.

Envie d'un placer chauffant? Faites une demande de devis gratuits

Chauffage au sol et parquet sont-ils incompatibles ?

Le parquet massif est un revêtement de sol chaleureux par excellence, sur lequel on se plaît à marcher pieds nus. Dès lors, il paraîtrait presque logique de vouloir lui associer un plancher chauffant, pour profiter d’un sol naturel et chaud.

Cependant, le parquet n’est pas forcément la meilleure solution pour un plancher chauffant. Et cela s’explique pour différentes raisons.

Pourquoi le parquet et le plancher chauffant sont-ils difficilement compatibles ?

Il existe deux principales raisons pour lesquelles un revêtement de sol en bois n’est pas forcément adapté au chauffage par le sol :

  • Dans un premier lieu, il faut noter qu’un parquet en contact avec un plancher chauffant risque la dilatation ou le décollement des lattes… Mais il faut admettre qu’il s’agit d’un problème assez secondaire, et qui ne concernera que les parquets mal posés.
  • En réalité, le véritable souci est qu’un parquet participe à l’isolation du sol. La pose d’un parquet massif sur un plancher chauffant peut ainsi complètement nuire à l’efficacité de votre chauffage. Cela pourrait s’apparenter à construire une cloison isolante tout autour d’un radiateur !

Pour éviter d’augmenter la consommation d’un chauffage au sol, ou de nuire à son efficacité, il n’est donc pas forcément recommandé de poser un parquet en bois massif par-dessus.

Est-il impossible de poser un parquet sur un chauffage au sol ?

Cependant, il faut savoir qu’il n’est pas impossible de poser un parquet sur un chauffage au sol. Si c’est un projet qui vous tient à cœur, vous n’êtes pas forcé de faire une croix dessus.

L’important reste de choisir votre revêtement de sol avec attention, et de vous assurer que sa mise en place lui assure une certaine durabilité, et surtout une compatibilité optimale avec votre méthode de chauffage.

À savoir : malgré tout, si le parquet n’est pas indispensable à votre projet, opter pour la pose d’un sol PVC, ou mieux encore d’un carrelage imitation parquet, risque de vous faciliter la vie !

Choisir un parquet pour son chauffage par le sol

Si vous tenez absolument à associer votre chauffage par le sol d’un parquet, il va être nécessaire de bien faire attention :

  • Au choix du parquet,
  • À sa méthode de pose,
  • Au choix du modèle de chauffage.

Différents critères vont en effet être nécessaires pour que votre projet soit réalisé dans les meilleures conditions.

Choisir son chauffage au sol

En premier lieu, rappelons qu’il est essentiel d’utiliser une chaudière à basse température pour ce type de projet.

On considère qu’un plancher chauffant est basse température à partir du moment où il ne dépasse pas les 28 °C. Pour ce type de chauffage, on parle généralement de plancher chauffant TBT (pour « très basse température »).

Bonne nouvelle : la quasi-totalité des chauffages au sol actuels sont des TBT. Ce sera notamment le cas si vous optez pour un plancher chauffant hydraulique.

Faites cependant attention à ce détail si vous travaillez dans le cadre de la rénovation d’une maison ancienne, ou si vous travaillez sur un plancher chauffant rayonnant.

Des professionnels du plancher chauffant vous envoient leurs tarifs

Quel parquet pour un chauffage au sol ?

Vous l’aurez compris, le choix du parquet est essentiel quand on veut poser un tel revêtement sur un chauffage par le sol.

Voici quelques critères à suivre absolument pour le choix de votre parquet pour plancher chauffant :

  • Il est conseillé de choisir un bois de faible épaisseur (15 mm d’épaisseur, voire moins !).
  • Pour ne pas nuire à l’efficacité du chauffage, votre parquet doit avoir une résistance thermique inférieure à 0,15 m² K/W. Plus la résistance thermique est faible, et mieux la transmission de la chaleur sera effectuée.
  • Les lames du parquet ne doivent pas dépasser 90 mm de largeur, sans quoi elles risquent de bouger sous l’effet de la chaleur.

De manière générale, privilégiez les bois denses et lourds, qui sont moins isolants. Le bouleau, le frêne ou le hêtre sont ainsi très mal adaptés pour un plancher chauffant.

On leur préférera le chêne, le robinier, l’olivier ou certains bois exotiques comme l’if, le cyprès ou le teck d’Afrique. Malheureusement, ces solutions exotiques vont augmenter le prix du parquet, mais aussi son impact écologique…

Bon à savoir : ces conseils s’appliquent avant tout sur un plancher chauffant hydraulique (la meilleure solution pour un parquet). Si vous disposez d’un plancher chauffant rayonnant électrique, la seule solution est d’opter pour un lamparquet, de 10 mm d’épaisseur au maximum.

Type de pose d’un parquet sur un plancher chauffant

Outre le modèle de parquet, il est aussi important de se renseigner en détail sur le type de pose.

Il serait tentant de penser à la pose flottante (dont le prix a déjà été évoqué sur Travaux Avenue) pour un tel projet. Mais, en réalité, le parquet flottant pour chauffage au sol n’est pas la meilleure solution. Il aménage en effet une lame d’air entre le sol et le parquet, ce qui augmente l’isolation.

On conseille fortement la pose collée pour un parquet sur plancher chauffant. De cette manière, le revêtement de sol est au plus près du plancher.

Le parquet flottant peut cependant être une solution si vous souhaitez une largeur de lame de 180 mm. Il doit alors être posé sur un film pare-vapeur. Attention cependant à ce que ce choix ne nuise pas à l’efficacité de votre chauffage…

Parquet et plancher rafraîchissant

Si vous optez pour un parquet rafraîchissant, par exemple en faisant poser une pompe à chaleur sol-sol (voir ici pour les tarifs), mieux vaut bien faire attention à la pose du plancher.

Un parquet flottant pour chauffage au sol est préférable sur un sol rafraîchissant. Il faut alors faire bien attention à la pose, et choisir un parquet exotique, résistant à l’humidité (pour faire face à la condensation).

Notre conseil ? Le plus simple est d’éviter purement et simplement le parquet sur un chauffage au sol réversible. Les techniques de pose sont encore trop complexes, et vous risquez fortement d’être déçu. Préférez un carrelage imitation bois sur votre plancher chauffant réversible.

Conseils de pose d’un parquet pour plancher chauffant

À présent que vous en savez plus sur le choix de votre parquet, rappelons que certaines précautions doivent être prises pour réussir la pose d’un parquet sur un chauffage par le sol.

Comment poser un parquet sur un chauffage au sol ?

Idéalement, nous vous conseillons de confier les travaux à un artisan habitué à ce type de tâche. Quoi qu’il en soit, notez que la pose doit répondre à certaines spécificités :

  • Avant la pose du parquet, il est essentiel que le chauffage ait été mis en route. On conseille de maintenir le plancher chauffant en marche pendant trois semaines avant la pose. De cette manière, l’humidité du plancher est maîtrisée.
  • Il est impératif de couper le plancher chauffant 48 heures avant la pose du parquet. Cela va permettre au plancher de refroidir, et donc faciliter l’efficacité de la colle.
  • Le taux d’humidité au sol doit être inférieur à 2 %, et le taux d’humidité de l’air ambiant doit se situer entre 45 et 55 %.
  • Il est conseillé d’utiliser une colle sans eau ni solvant, pour ne pas participer à la déformation du bois.
  • Une fois le parquet posé, il faut attendre une semaine pour remettre en route le chauffage au sol. Sa mise en route doit alors se faire progressivement, pour ne pas créer un choc.

Pensez bien à respecter le temps d’attente avant de remettre le chauffage en route. En effet, cette durée permet à la colle de sécher parfaitement, et participe au bon maintien des lames de parquet.

Conseils de pose d’un parquet en vidéo

Besoin d’autres suggestions pour la mise en place de votre parquet ?

Cette vidéo vous explique les différentes étapes à suivre pour la pose collée d’un parquet sur plancher chauffant :

Vous aurez compris que poser un parquet sur un chauffage au sol reste très technique. Notre conseil ? Demandez des devis de pose de parquets à des spécialistes, pour être sûr de la qualité du rendu fini.

Notre site vous permet, si vous le souhaitez, de demander jusqu’à cinq devis gratuits et sans engagement pour la pose d’un parquet collé. Si vous souhaitez réaliser les travaux par vous-même, gardez en tête que le carrelage est souvent plus simple à poser sur un plancher chauffant.

Vous savez désormais tout sur le sujet ! Si vous souhaitez connaître les tarifs de pose des parquets en France, cette page vous sera d’une grande utilité.

Vos commentaires
Site 100% sécurisé
Plus de 40 000 artisans
Tous vos devis gratuits
Dans toute la France
Vos données sécurisées
Lire les avis

Faites une demande de devis gratuits et sans engagement pour la pose d'un plancher chauffant