Poser un dallage extérieur en pierre naturelle

Choisir un dallage en pierre naturelle pour habiller sa terrasse ou son jardin offre l’occasion d'habiller parfaitement votre terrain. Cependant, il faut noter que la pose d’un dallage extérieur en pierre peut être assez difficile. Et pour cause, il est indispensable de bien préparer le sol avant la mise en place de dalles de pierre naturelle. Vous vous demandez comment réaliser votre dallage ? Cette page vous fait découvrir toutes les techniques incontournables !

Demandez des devis gratuit pour un dallage en pierre >>

Le principe du dallage extérieur en pierre naturelle

Avant d’aller en détail sur ces travaux, rappelons le concept d’un dallage en pierre. Daller son terrain permet tout simplement de mieux l'habiller, que ce soit à travers la conception d'une terrasse, d'un chemin en pierre ou encore d'une véritable allée.

Cette technique consiste en la pose de pierres naturelles (pierre bleue, ardoise, marbre, quartzite, etc.) sur un sol plus ou moins préparé. Selon les cas, vous allez daller directement sur la terre, sur un lit de sable ou encore sur du béton.

Poser un dallage constitué de pierres naturelles vous offre de nombreux avantages :

  • Les pierres offrent un aspect naturel et authentique à votre jardin,
  • Des dalles naturelles sont parfaites pour habiller une allée ou une terrasse,
  • La pierre naturelle peut mettre en valeur votre terrain ou ses espaces (patio, mare, barbecue, etc.),
  • Elle profite d’une finition plus qualitative que le carrelage,
  • On trouve de nombreuses pierres naturelles, adaptées à toutes les décorations.

L’inconvénient de ces dallages extérieurs ? La pierre naturelle est souvent plus coûteuse que la pierre reconstituée. Par ailleurs, la pose peut être plus délicate, notamment si vous optez pour des pierres ébréchées, dont les formes et les tailles varient.

Cette page vous explique cependant tout ce qu’il y a à savoir pour poser un tel revêtement sur votre terrain.

Le matériel nécessaire pour daller sa terrasse

Il manque un petit quelque chose à votre terrain ? Vous pensez qu'une allée en pierres naturelles ou qu'une terrasse y feraient du plus bel effet ?

Dans ce cas, vous allez certainement avoir besoin de vous retrousser les manches ! Pour commencer, il sera bon de rassembler le matériel suivant :

  • Un dallage en pierres naturelles,
  • Du cordeau,
  • Des piquets,
  • Une pelle,
  • Une dame,
  • Un marteau en caoutchouc,
  • Un râteau,
  • Du sable,
  • Des pierres plates
  • Du béton,
  • Du gravier,
  • Une règle de maçon,
  • Des chevrons en bois,
  • Une bétonnière,
  • Une truelle.

Tous ces éléments ne sont pas forcément indispensables. Lisez en détail nos différentes méthodes pour savoir quels matériaux sont nécessaires pour votre projet.

À savoir : au moment d’acheter vos pierres naturelles, prévoyez environ 10 % de surplus pour assurer les pertes et les découpes.

Effectuer la pose d’un dallage extérieur en pierre naturelle

Pour créer un dallage en pierre naturelle, mieux vaut s’armer de patience et bien se préparer. La conception d’une terrasse ou d’une allée en dalles de pierres naturelles est en effet assez technique.

En cas de doute sur la réalisation, n’hésitez pas à demander des devis de dallage à des maçons ou à des paysagistes.

Un dallage en pierres naturelles peut être réalisé sur différents supports. Pour avoir une idée de l’ampleur du projet, découvrez avec nous les différentes méthodes de réalisation d’un dallage :

1. Poser des dalles en pierre sur de la terre

Pour concevoir un simple parcours en dalle, parfait pour décorer le jardin, vous pouvez opter pour la pose des dalles directement sur la terre.

C’est la technique la plus rapide et la plus simple à mettre en place :

  1. Il vous faut alors opter pour des pierres bien épaisses (5 à 7 cm au moins) et assez longues (37 à 40 cm), capables de s’ancrer solidement dans le sol.
  2. Chaque dalle doit être placée dans un trou profond de quelques centimètres. Posez la dalle à son futur emplacement, marquez le périmètre du trou, puis creuser à la pelle.
  3. Après avoir creusé et aplani le sol, placez la dalle à l’intérieur du trou. Elle doit dépasser d’au moins un centimètre. Comblez les trous avec de la terre, pour que la dalle soit parfaitement maintenue. Frappez avec un marteau en caoutchouc pour bien enfoncer la dalle. Vous pouvez ensemencer du gazon, pour assurer une future pousse autour de la dalle.
  4. Formez ainsi votre parcours, en laissant toujours l’espace d’une enjambée entre deux pierres.

Si vous optez pour des dalles naturelles aux formes irrégulières, votre parcours peut former un sillon. Si vous optez pour des dalles carrés, préférez concevoir un parcours bien droit. Utiliser du cordeau à tracer et des plots peut alors vous aider à mieux visualiser le parcours.

Cette technique n’est utile que pour un parcours grossier (on parle alors de « pas japonais). Une véritable allée ne sera jamais durable sans une préparation plus conséquente du sol.

Notre astuce : avant de commencer à creuser, disposez les dalles naturelles le long du jardin pour avoir une idée précise de ce à quoi ressemblera le parcours. Si ce dernier vous plaît, commencez à creuser. Sinon, modifiez l’emplacement des pierres, jusqu’à avoir un dallage extérieur idéal !

Des professionnels locaux du dallage en pierre vous donnent leurs tarifs >>

2. Poser un dallage naturel sur du sable

Si vous cherchez un dallage d'extérieur plus solide et durable, mieux vaut bien préparer le sol. Une solution comme une autre est de poser les dalles en pierre naturelle sur un lit de sable.

Cette technique vous permet de concevoir une petite allée non carrossable, par exemple pour mener de l’extérieur du jardin à votre patio, ou simplement pour créer un petit chemin dans votre jardin.

Cette technique exige une plus grande préparation :

  1. Marquez l’emplacement de l’allée à l’aide de cordeau et de piquets.
  2. Creusez sur toute la surface souhaitée, à une profondeur de 10 à 15 centimètres environ. Damez pour bien aplanir le sol.
  3. Posez une couche de pierres plates au fond du trou, de manière à renforcer les « fondations » de la dalle.
  4. Versez une généreuse couche de sable par-dessus les pierres, en laissant suffisamment d’épaisseur pour les dalles. Ratissez et égalisez le sable en préparation des dalles. Prévoyez une pente de 2 % environ, de manière à faciliter l’évacuation des eaux de pluie.
  5. Posez votre dallage à l’aide de pierres naturelles solides et épaisses. Enfoncez les dalles dans la terre à l’aide d’un marteau en caoutchouc.

Si vous utilisez un dallage en pierre naturelle aux formes inégales, vous pourrez avoir à casser certaines pierres pour ajuster leur forme. Utilisez pour cela un marteau, en prenant soin de porter des gants et des lunettes de protection.

À savoir : pour une allée de fort passage ou pour une terrasse, un lit de sable n’est pas suffisant ! Mieux vaut alors préparer une dalle de béton (voire technique suivante).

3. Poser un dallage en pierres naturelles sur du béton

La dernière solution consiste à poser les dalles sur des fondations en béton. C’est une solution vivement recommandée pour une terrasse, une allée carrossable ou encore une allée à fort passage.

Si la préparation de fondations en béton nécessite beaucoup de travail, c’est la garantie d’un dallage d’extérieur de grande qualité. N’hésitez pas à contacter des spécialistes de l’aménagement extérieur pour réaliser un tel projet.

Voici les étapes à suivre :

  1. Comme précédemment, préparez l’emplacement de l’allée ou de la terrasse, et creusez. Cette fois-ci, la profondeur des fondations doit être de 20 à 25 centimètres, voire plus dans le cas d’une allée carrossable.
  2. Disposez un lit de pierres. Humidifiez et damez pour bien aplanir le sol.
  3. Disposez un mélange de sable et de gravillons pour sceller la couche de pierre. Aplanissez.
  4. Scellez des chevrons sur chaque côté de l’allée ou de la terrasse, pour préparer le coffrage de votre dalle en béton. Les chevrons doivent être situés à la bonne hauteur, en prévoyant une légère pente pour l’évacuation des eaux de pluie. Pour les projets les plus vastes, n’hésitez pas à poser des chevrons intermédiaires, qui vont vous permettre de couler le béton par zone de 6 m2 au maximum.
  5. Coulez le béton dans le trou, et égalisez à l’aide d’une règle en bois.
  6. Après avoir laissé sécher le béton, mouillez la surface et passez une couche de ciment de 2 cm. Préparez et posez le mortier de ciment au fur et à mesure du dallage, pour éviter que le mortier sèche.
  7. Mouillez les dalles et posez-les sur le ciment encore frais. Enfoncez-les à l’aide d’un marteau en caoutchouc, en respectant une légère pente pour l’évacuation des eaux de pluie.

Comprenez bien que réaliser une allée en pierres naturelles ou une terrasse nécessite beaucoup de temps et de savoir-faire.

N’hésitez pas à demander des devis de maçonnerie extérieure si vous souhaitez employer des spécialistes et connaître leurs tarifs pour un dallage.

À savoir : les pierres naturelles ne sont pas idéales pour former une allée carrossable. Par ailleurs, un tel projet peut nécessiter des fondations en béton armé. Préférez contacter un maçon spécialisé pour ce type de chantier.

La réalisation d’une terrasse en pierre naturelle

Si vous souhaitez réaliser une véritable terrasse couverte d’un dallage de pierres, mieux vaut bien préparer votre projet.

Voilà qui tombe bien, nous avons trouvé pour vous une vidéo explicative complète pour un tel chantier. Elle vous aidera à avoir une idée plus claire des travaux nécessaires, et à mieux comprendre comment réaliser le dallage de votre terrasse en pierres naturelles :

Vous aurez compris que de tels travaux ne sont pas accessibles à n’importe quel particulier.

Si vous souhaitez connaître le prix d’un dallage extérieur en pierre naturelle, n’hésitez pas à demander dès à présent vos devis gratuits et sans engagement !

Faites une demande de devis gratuits et sans engagement pour un dallage en pierre