Tous les conseils et spécificités pour isoler un mur en pierre

Les murs en pierre des vieilles bâtisses sont souvent mal isolés. Dès lors, quand on cherche à aménager une grange ou une vieille ferme, il est important de se renseigner sur l’isolation des murs en pierre. Différentes solutions s’offrent à tout propriétaire qui cherche à isoler les murs d’une maison ancienne. Notre article vous explique en détail comment isoler un mur en pierre.

Devis d'artisans prés de chez vous pour l'isolation de murs >>

L’importance de l’isolation des murs

Vous n’êtes pas sans savoir qu’une bonne isolation thermique est indispensable pour toute maison habitée :

  • Une maison isolée est plus agréable à vivre (elle est fraîche en été et chaude en hiver)
  • Elle est aussi moins coûteuse à réchauffer (il faut moins d’énergie pour maintenir sa température).

Or, les déperditions thermiques d’une maison s’effectuent jusqu’à 25 % par les murs. Avec la toiture, les murs extérieurs d’une maison sont donc l’une des priorités au niveau de l’isolement.

Or, les murs en pierre des anciens bâtiments sont souvent peu isolés. Voilà pourquoi il est primordial de réfléchir à leur isolation quand on souhaite aménager une ancienne bâtisse.(Demandez gratuitement des devis pour vos travaux d'isolation!)

La spécificité de l’isolation des murs en pierre

Si vous souhaitez rénover une ancienne bâtisse, il est important de prendre en compte ses spécificités. Ainsi, un vieux mur en pierre ne s’isole pas comme un mur neuf.

Murs anciens et isolation

L’un des problèmes essentiels de la pierre est l’humidité. Mal gérée, l’humidité va rapidement s’attaquer à vos isolants et les rendre inutiles.

L’isolation d’un mur en pierre nécessite donc de toujours prendre en compte l’humidité, et d’opter uniquement pour des matériaux qui respirent.

Sans cela, vous risquez non seulement d’abîmer vos isolants (rendus inutiles par l’eau), mais aussi d’accélérer le vieillissement du mur.

À savoir : si l’emploi de matériaux imperméabilisant, comme le pare-vapeur, semble être une bonne solution, ce n’est pas le cas. L’humidité sera uniquement contenue dans votre isolant, et risque de le faire pourrir.

Étanchéité de l’air et murs respirants

Au moment de démarrer vos travaux d’isolation, il ne faut donc pas uniquement penser à l’isolation de la pièce. Si vous créez un vrai « bocal » imperméable, la maison sera mieux isolée, mais l’humidité va s’engendrer aux quatre coins des murs.

Il est donc indispensable de prendre en compte l’étanchéité de l’air, mais de garder le côté respirant des murs, qui permet de faire s’évacuer la vapeur d’eau.

Les risques en cas d’isolation non adaptée

Si vous optez pour une isolation imperméable, vous exposez votre maison à de nombreux risques :

  • Champignons,
  • Moisissures,
  • Fissures,

Il ne faut donc pas prendre l’isolation d’une maison ancienne à la légère.

Les différentes solutions pour isoler un mur en pierre

En gardant en tête l’importance de l’aération lors de l’isolation du mur, il faut savoir qu’il existe deux techniques principales pour améliorer l’isolation des murs d’une maison ancienne.

Découvrons chacune de ces techniques :

L’isolation par l’extérieur

Tous les professionnels vous conseilleront d’isoler un mur en pierres par l’extérieur. C’est en effet la technique la plus adaptée. Elle consiste à entourer la façade d’un bardage, dans lequel est disposée une couche isolante.

Il faut bien comprendre que les vieux murs n’ont jamais été conçus pour être isolés. Ce sont les critères de confort de notre époque qui nous poussent à l’isolation.

En conséquence : isoler un mur en pierre par l’intérieur risque de créer des problèmes de condensation et d’humidité.

Au contraire, l’isolation par l’extérieur permet d’isoler parfaitement la pierre, sans altérer ses performances. Grâce à cela, la pierre restitue plus facilement la chaleur en hiver et la fraîcheur en été, le tout sans générer aucun problème de condensation.

Cependant, cette technique nécessite de cacher les pierres naturelles, et modifier donc drastiquement l’aspect extérieur de la maison. Elle n’est donc réellement pertinente que si vous ne souhaitez pas conserver l’aspect extérieur du mur.

Avantages de cette technique

  • La technique plus recommandée pour un mur en pierre,
  • Le mur conserve son inertie et fait respirer la maison,
  • Vous conservez l’espace intérieur,
  • Aucun problème d’humidité.

Limites de cette technique

  • Vous perdez l’aspect extérieur du mur (et son authenticité)

L’isolation par l’intérieur

L’autre solution, vous l’aurez deviné, est l’isolation par l’intérieur. Cette technique est très souvent utilisée dans les constructions neuves. Elle consiste à placer une cloison intérieure, dans laquelle vous disposez une couche d’isolant.

Pour un mur en pierre, ce n’est pas une technique recommandée. Vous risquez en effet d’étouffer le mur, et donc de l’empêcher de restituer la chaleur ou la fraîcheur. Une isolation intérieure imperméable va par ailleurs engendre des problèmes de condensation.

Malgré tout, si cette technique est correctement effectuée, elle vous permet de conserver l’apparence de votre maison. Or, restaurer une fermette ou une vieille grange est beaucoup plus pertinent quand on arrive à conserver son aspect extérieur.

Avantages de cette technique

  • Vous conservez l’apparence des vieilles pierres

Limites de cette technique

  • L’isolant prend de la place sur l’espace intérieur,
  • Risques de problèmes d’humidité et de condensation,
  • Le mur risque de ne plus conserver la fraîcheur en été.
Comparez les tarifs des professionnels de l'isolation de murs >>

Quels isolants utiliser ?

Vous aurez compris que l’isolation d’un mur en vieilles pierres est assez délicate. De ce fait, pensez bien à opter pour des matériaux adaptés à la pierre.

Voici quelques conseils sur le choix de vos isolants :

Les isolants à bannir

Il est important de ne pas utiliser d’éléments dits imperméables. S’ils peuvent être pertinents pour l’isolation de certains murs, ce n’est pas le cas pour un mur en pierre.

On évitera donc au maximum :

  • Les isolants sensibles à l’humidité (laine de verre, etc.),
  • Les isolants industriels (polystyrène expansé, polyuréthane, etc.),
  • Les isolants imperméables ou traités à l’imperméabilisant.

À savoir : il ne faut pas non plus utiliser de pare-vapeur, qui risque d’accumuler l’humidité au pied du mur, et d’accélérer sa détérioration. Vous pouvez remplacer le pare-vapeur par un frein vapeur. Votre film est alors étanche à l’air, mais pas à la vapeur d’eau.

Les isolants recommandés

Au contraire, privilégiez toujours les matériaux qui laissent passer l’air, et permettent au mur de continuer à respirer.

Ce sont avant tout les isolants naturels qui ont ces capacités :

  • Fibre de bois,
  • Liège isolant,
  • Chaux,
  • Bois massif,

Les travaux annexes

Il faut noter que l’isolation d’un mur en pierre ne consiste pas uniquement à poser une couche isolante et une cloison. Dans de nombreux cas, la pose de l’isolant s’accompagne d’autres travaux tout aussi utiles :

  • Installation d’une VMC : la pose d’une VMC double -flux peut être nécessaire quand on cherche à isoler une maison ancienne sans l’étouffer.
  • Remplacement des portes et fenêtres : l’isolation passe également par du double vitrage et par des fenêtres renforcées.
  • La pose d’un enduit : les maisons anciennes peuvent nécessiter un ravalement, ou la pose d’un enduit à la chaux.
  • La rénovation du mur : en cas de problèmes de remontées capillaires, il est nécessaire de rénover le mur avant de l’isoler.
  • La pose d’un drain : qui permet d’évacuer l’humidité par le sol.

À savoir : avant les travaux, il peut être intéressant de faire mener une étude thermique par un spécialiste.

Faites confiance à un professionnel de l’isolation

Pour conclure, nous ne saurions que trop vous recommander de ne pas isoler seul votre mur en pierre. Il est conseillé de confier la restauration d’une vieille fermette à une entreprise du bâtiment déclarée.

Pour l’isolation du mur, l’idéal est de travailler avec un artisan qui a l’habitude de traiter de tels chantiers. Un spécialiste qui peut vous présenter d’anciens chantiers parfaitement réalisés sera une valeur sûre pour l’isolation de votre maison.

Le recours à une entreprise spécialisée vous garantit :

  • Une isolation efficace et respirante,
  • Des travaux rapides et parfaitement exécutés,
  • Des assurances en cas de malfaçons.

Certes, passer par un spécialiste est plus coûteux (les prix démarrent aux alentours de 30 € le m2 pour l’isolation intérieure d’un mur en pierre), mais limite grandement les risques.(Obtenez gratuitement des devis pour vos travaux d'isolation en utilisant notre formulaire!)

Si l’isolant que vous avez posé finit par pourrir en moins d’une année, le coût de la rénovation représentera une dépense d’autant plus importante.

Recevez des devis gratuits pour l'isolation de murs en pierre