Poser un bardage ajouré ou claire voie

Le bardage à claire voie est devenu une véritable référence en matière architecturale. Il faut dire que ce modèle de bardage, souvent en bois, offre une esthétique toute particulière à votre façade. Cependant, le bardage ajouré (autre nom de cette technique) est assez délicat à mettre en place. Dès lors, mieux vaut bien se renseigner avant la pose d’un bardage à claire voie.

Faites une demande de devis gratuits pour la pose d'un bardage claire voie

Qu’est-ce qu’un bardage à claire voie ?

Si vous envisagez de poser un bardage en bois ou en tout autre matériau, vous aurez le choix entre le bardage à clins (où toutes les lames de bardages sont collées les unes aux autres), ou le bardage à claire voie.

Un bardage à claire voie est un bardage qui laisse un certain espacement entre les différentes lames de bardage. On parle également de bardage ajouré, en référence au « jour » laissé entre les lames. L’espacement laissé entre chaque lame est en général entre 1 et 5 cm, selon le modèle de bardage.

Cette technique très esthétique offre un certain raffinement à votre façade. En revanche, elle est plus complexe à mettre en place, et nécessite de plus grandes précautions.

À savoir : si vous êtes novice en bricolage, préférez confier l’installation d’un bardage ajouré à un professionnel. Notre site vous permet de recevoir jusqu’à cinq devis gratuits et sans engagement pour votre bardage de façade.

Matériel de pose d’un bardage ajouré

Si vous envisagez de réaliser seul la mise en place de votre bardage à claire voie, vous allez avoir besoin du matériel suivant :

  • Des lames de bardage à claire voie,
  • Des tasseaux pour bardage,
  • Des crémaillères pour bardage,
  • Un pare-pluie,
  • Une grille anti-rongeur,
  • Un niveau à bulle,
  • Un cordeau de traçage,
  • Un cutter,
  • Une scie,
  • Une agrafeuse,
  • Un mètre à mesurer,
  • Une perceuse à mèche,
  • Une visseuse électrique.

Il sera généralement nécessaire de poser un échafaudage pour réaliser son bardage. Vous pouvez louer un tel appareillage dans une société de location spécialisée.

On trouve des bardages en fibrociment, en bois, en PVC, voire en métal. Notre préférence va pour le bois, souvent plus durable et plus agréable à l’œil.

Pose d’un bardage à claire voie

Il faut garder en tête que la pose d’un bardage ajouré nécessite un grand niveau de précision. Et pour cause, si l’espace entre chaque lame n’est pas strictement identique, le résultat final ne sera pas agréable à l’œil.

Sans compter qu’un bardage mal posé risque de souffrir d’une mauvaise durabilité. D’où l’importance de travailler avec méthode. Voici les différentes étapes de votre projet :

1) La grille anti-rongeur

Vous allez commencer par fixer la grille anti-rongeur, à une vingtaine de centimètres du sol. Cet accessoire permet d’éviter que des rongeurs viennent se nicher dans votre bardage et l’usent précipitamment.

Voici comment poser une grille anti-rongeur :

  1. Avant fixation, utilisez un cordeau de traçage pour marquer l’emplacement de la grille. Elle doit être placée à 20 cm du sol, et être parfaitement horizontale.
  2. Alignez la grille anti-rongeur sur son emplacement, et marquez l’emplacement de ses fixations.
  3. À l’aide d’une perceuse au foret adapté, percez et chevillez au niveau des fixations.
  4. Fixez la grille à l’aide de vis ou de chevilles à frapper (selon le modèle).

Même s’il va exister un jour entre vos lames de bardage, cela n’empêche pas les rongeurs de s’y glisser. D’où l’importance de cette étape.

2) L’ossature du bardage ajouré

En second lieu, il va falloir fixer l’ossature de votre bardage. Il s’agit d’une sorte de cadre conçu à l’aide de liteaux, sur lequel seront fixées les lames de bardage.

Pensez bien à acheter des tasseaux pour bardage traités et résistants à l’humidité.

Voici comment préparer l’ossature d’un bardage ajouré :

  1. Placez un premier tasseau vertical, en l’appuyant contre la grille anti-rongeur. Posez le tasseau à blanc, et marquez l’emplacement de ses fixations.
  2. Toujours avec votre perceuse à percussion, percez au niveau des fixations du liteau.
  3. Chevillez et vissez le tasseau à ses deux extrémités, en vérifiant son niveau.
  4. Continuez ainsi avec les autres tasseaux. Il doit subsister un écart de 50 à 60 cm (toujours le même) entre chaque tasseau. Pour vous assurer de respecter cette distance, vous pouvez utiliser un tasseau témoin, coupé aux bonnes mesures. Vérifiez la verticalité de chaque tasseau avant la fixation.

Au moment d’acheter votre bardage en bois (voir les tarifs à prévoir sur cette partie du site), privilégiez l’achat d’un kit de pose, qui comprend également les tasseaux et autres accessoires.

Vérifiez toujours les instructions du fabricant de bardage avant la pose, car elles peuvent vous donner des conseils ou indications concernant l’ossature du bardage, ou encore sa pose.

3) Le pare-pluie d’un bardage à claire voie

Il faut savoir que le pare-pluie utilisé pour un bardage ajouré est spécifique. Il se doit en effet d’être plus résistant que pour un bardage à clins. Et pour cause, le jour qui subsiste entre les lames va exposer davantage votre pare-pluie (que ce soit au gel, aux rayons UV ou au déchirement).

Vérifiez bien que vous avez acheté un pare-pluie adapté à une pose à claire voie.

Voici comment poser un pare pluie pour bardage :

  1. Le pare-pluie est vendu en rouleaux. La largeur du rouleau est appelée « laize ». On va poser le pare-pluie de bas en haut, laize par laize. Commencez par mesurer la longueur nécessaire pour la première laize (à savoir la longueur de la façade). Ajoutez 20 cm à cette longueur, et coupez votre première laize aux bonnes mesures.
  2. Déroulez la première laize en bas de la façade, en faisant déborder une quinzaine de centimètres au niveau de la grille anti-rongeurs. Le pare-pluie doit être parfaitement parallèle au sol.
  3. Agrafez le pare-pluie sur chaque tasseau de l’ossature. Le pare-pluie doit être parfaitement tendu.
  4. Une fois la première laize posée, continuez avec la seconde. Il faut laisser une quinzaine de centimètres de chevauchement entre deux laisses, de manière à ce qu’il ne subsiste aucun jour entre deux bandes de pare-pluie. Placez des agrafes au niveau du chevauchement des deux laizes, pour les agrafer les unes aux autres.
  5. Une fois l’ensemble du pare-pluie posée, vous allez fixer de nouveaux tasseaux par-dessus les anciens. De cette manière, le pare-pluie est parfaitement maintenu, et vous allez pouvoir poser vos lames de bardage.

Cette étape des travaux est assez délicate. Pour vous faciliter la tâche, il est vivement conseillé de travailler à plusieurs pour une telle opération, de manière à ce que le pare-pluie soit parfaitement tendu durant la pose.

À savoir : en lieu et place de tasseaux classiques, vous pouvez poser des crémaillères pour bardage par-dessus le pare-pluie. Il s’agit tout bonnement de liteaux crantés, qui vous permettent de fixer bien plus rapidement un bardage ajouré, puisque vous n’aurez pas à mesurer l’espace entre chaque lame de bardage. C’est une solution que nous vous recommandons vivement si vous n’avez pas un équipement de mesure précis.

4) La pose du bardage à claire voie

Tout est en place pour que vous puissiez enfin placer votre bardage ajouré. La pose peut changer légèrement d’un bardage à l’autre.

Pour un bardage pleinement décoratif, l’idéal est d’opter pour un bardage en bois. On peut trouver des bardages en PVC (dont les tarifs sont à découvrir ici) ou en métal. À vous de choisir le modèle qui vous plait le plus.

Pour poser les différentes lames de bardage, vous allez travailler de la manière suivante :

  1. Si vous avez utilisé des crémaillères (généralement vendues dans un kit de bardage ajouré), il vous suffit de caler la lame dans l’interstice de la crémaillère. Commencez par poser la première lame en bas de la façade, au niveau de la grille anti-rongeur. Vissez-la contre la crémaillère en vérifiant son niveau.
  2. Continuez à fixer les lames de bardage, de bas en haut, en utilisant la crémaillère comme repère. Vérifiez toujours le niveau avant la pose.
  3. Si nécessaire, coupez certaines lames aux bonnes mesures à l’aide d’une scie, à l’extrémité de la façade ou sur les contours des fenêtres. Ne prolongez pas le bardage dans le cadre des fenêtres.

Si vous n’avez pas de crémaillère pour vous servir de repère, il est indispensable de laisser un espacement identique entre deux lames, sans quoi votre bardage sera inesthétique. Vous devrez alors faire très attention à l’espacement entre chaque lame, et à l’horizontalité des lames.

Vous pouvez éventuellement utiliser un niveau laser pour mesurer l’écartement avec plus de précision.

À savoir : les fabricants déconseillent la pose d’un bardage ajouré vertical, car un tel bardage risque de souffrir d’une faible durabilité.

Des professionnels du bardage ajouré vous chiffrent votre projet

5) Les finitions

Votre bardage est à présent terminé… ou presque ! Selon les modèles, il peut rester d’éventuelles finitions, indispensables pour un produit fini :

  • La pose des baguettes d’angles est vivement conseillée pour une protection du bardage au niveau des angles de mur. Certains projets de bardage à claire voie se passent de cet accessoire pour profiter d’un profil bien dégagé (voir sur la vidéo ci-dessous), mais sont nettement plus techniques à mettre en place.
  • Si votre bardage est en bois non traité, il sera indispensable de le protéger à l’aide d’une lasure ou d’une peinture pour bois extérieur. On préférera naturellement poser un bardage déjà résistant à l’humidité et aux insectes.

Gardez en tête qu’un bardage en bois ajouré nécessite un entretien régulier, et qui peut s’avérer technique. Sachez vous renseigner sur cet entretien avant la pose, de manière à vous assurer que c’est un revêtement de façade fait pour vous !

Présentation d’un bardage à claire voie

Pour conclure, nous ne résistons pas à la tentation de vous présenter ce superbe bardage en bois à claire voie, posé par une entreprise spécialisée :

Remarquez comment le bardage ajouré a été utilisé pour souligner la silhouette de la maison, et la mettre en valeur grâce à un côté aérien.

Pour un tel résultat, mieux vaut cependant demander un devis de bardage ajouré à une entreprise spécialisée, et habituée à de tels projets. Et pour cause, impossible d’obtenir un tel résultat sans une précision parfaite.

Vous savez désormais tout sur la pose d’un bardage ajouré. Il ne reste plus qu’à vous retrousser les manches. Et avant la pose, pourquoi ne pas vous renseigner sur le prix de nettoyage d’un bardage ? Mieux vaut anticiper les frais d’entretien avant la pose, pour éviter les mauvaises surprises !

Vos commentaires
Site 100% sécurisé
Plus de 40 000 artisans
Tous vos devis gratuits
Dans toute la France
Vos données sécurisées
Lire les avis

Obtenez des devis gratuits pour la pose de bardage claire voie