Electricité

Bien choisir ses ampoules pour optimiser son éclairage intérieur

par | 29 décembre 2015

Avec l’interdiction de vente des ampoules à incandescence en France, il est devenu plus délicat de trouver des ampoules de qualité. Pour un éclairage plus écologique, l’utilisation d’ampoules basse consommation est vivement recommandé. Mais sont-elles efficaces ? Et comment faut-il les choisir ? Travaux Avenue vous aide à optimiser votre éclairage !

Demandez des devis installation éclairage intérieur

Ampoules pour éclairage intérieur

Les ampoules incandescentes : la fin d’une ère

Pendant des années, les Français ont utilisé (parfois sans même en connaître le nom), ce qu’on appelle des lampes à incandescence. Ces ampoules reconnaissables à leur filament étaient efficaces et peu coûteuses.

Le problème ? Les ampoules incandescentes sont très peu écologiques :

  • Leur durée de vie est faible (1000 h environ),
  • Elles se cassent facilement,
  • Elles consomment énormément d’énergie.

Pour ces raisons, ces ampoules ont été progressivement interdites à la vente depuis 2009. Aujourd’hui, la vente d’ampoules à filament est interdite en France.

À moins que vous n’ayez fait un stock d’ampoules à incandescence avant 2009, il convient donc de trouver des alternatives à cette ampoule que nous utilisions durant des années.

Les solutions d’éclairage qui s’offrent à vous

Bien entendu, si les ampoules à incandescence ne sont plus en vente, c’est tout simplement car il existe des alternatives plus écologiques.

Différentes solutions s’offrent à vous pour remplacer les ampoules traditionnelles. Faisons le tour des technologies d’éclairage existantes :

L’ampoule fluocompacte

L’ampoule fluocompacte, que vous connaissez sûrement sous le nom d’ampoule basse conso, est le successeur désigné de nos anciennes ampoules. Comme l’appellation « basse consommation » le laisse entendre, ces ampoules consomment 5 fois moins d’électricité que leurs ancêtres.

En contrepartie, elles sont plus coûteuses : il faut compter en moyenne entre 3 et 10 € pour un modèle de ce type.

Si les premiers modèles diffusaient une luminosité un peu trouble, les ampoules fluocompactes offrent aujourd’hui d’excellentes performances d’éclairage. Ce sont donc des solutions optimales pour un éclairage intérieur.

Les plus de l’ampoule basse conso

  • Une durée de vie élevée,
  • Un éclairage intense,
  • Un prix relativement accessible.

Les limites des ampoules à basse consommation

  • Allumage parfois lent (plus de 10 secondes),
  • Ne convient pas à un usage extérieur (sensible au froid).

Les ampoules LED

Une autre alternative à l’ampoule incandescente est l’ampoule LED (ou diode électroluminescente). Cette nouvelle technologie offre des ampoules aux multiples avantages : lumineuses, durables, rapides à s’allumer. L’éclairage à la LED est aussi économe en énergie que l’usage d’ampoules basse conso.

Auparavant excessivement chères, les ampoules LED se trouvent désormais facilement entre 3 et 15 €. Elles sont donc à peine plus chères que les ampoules basse conso.

Nous recommandons particulièrement cette solution pour les éclairages extérieurs, car les LED ne craignent pas le froid.

Attention : le spectre bleu des LED est mauvais pour l’œil humain. Optez donc systématiquement pour des ampoules équipées d’un verre opaque, et ne fixez jamais ce type d’éclairage. Si la LED est visible, équipez votre lampe d’un abat-jour pour éviter l’exposition directe.

Les plus de l’ampoule LED

  • Une grande durée de vie,
  • Un éclairage rapide et immédiat,
  • Possibilité d’être utilisée en extérieur.

Les limites des ampoules LED

  • Plus chères que les ampoules basse consommation,
  • Le spectre bleu des LED est mauvais pour la rétine. Éviter à tout prix les modèles avec diodes apparentes.

Les ampoules halogènes

Une dernière alternative présente sur le marché est l’achat d’ampoules halogènes. Ces modèles sont ceux qui ressemblent le plus aux ampoules incandescentes. Elles s’éclairent rapidement et offrent un superbe éclairage.

L’inconvénient ? Les ampoules à halogènes consomment 4 fois plus que les autres modèles présentés plus haut. Elles sont par ailleurs moins durables, et coûtent donc plus cher que les modèles plus écologiques. Niveau prix : il faut compter entre 1 et 10 € par ampoule.

Nous ne vous recommandons pas réellement l’usage d’halogènes. Elles ne seront réellement utiles que si vous ne parvenez pas à trouver une ampoule LED qui éclaire suffisamment votre extérieur.

Les plus de l’ampoule halogène

  • Une grande luminosité,
  • Un éclairage immédiat,
  • Possibilité d’être utilisée en extérieur.

Les limites des ampoules halogènes

  • Peu écologique,
  • Une durée de vie faible,
  • Une consommation excessive,
  • Plus chère à l’usage.

Demandez des devis installation éclairage intérieur

Choisir son ampoule

Vous connaissez désormais les différentes solutions d’éclairage qui s’offrent à vous. Pour optimiser un éclairage, nous vous conseillons :

  • En intérieur : des lampes à basse consommation.
  • En extérieur : des lampes LED.

Il faut cependant savoir que tous les modèles d’ampoules ne se valent pas. Il est important de bien lire les garanties constructeur et de vérifier que le modèle qui vous intéresse convient à l’usage que vous allez en faire.

Voici les différents critères à prendre en compte au moment de choisir son éclairage :

La rapidité d’allumage

Alors que les ampoules incandescentes s’allumaient immédiatement, ce n’est pas forcément le cas des ampoules fluocompactes. Certaines ampoules basse conso mettent de longues secondes à s’allumer.

Résultat : elles ne conviennent pas du tout dans un lieu de passage (type couloir), car vous aurez déjà quitté la pièce quand l’ampoule sera parfaitement allumée.

Vérifiez donc la rapidité d’éclairage d’une lampe basse conso pour vos couloirs. À défaut, optez pour une LED.

La luminosité

Un autre élément important est la luminosité de l’ampoule. Il est important de choisir une ampoule suffisamment puissante pour éclairer la pièce qui vous intéresse.

À l’inverse, une ampoule trop puissante risquerait de vous éblouir. Chaque pièce doit donc disposer d’une ampoule spécifique, adaptée à sa luminosité et à l’usage que vous en ferez.

À savoir : prenez non seulement en compte la luminosité de l’ampoule, mais aussi sa consommation. La meilleure ampoule est une ampoule au meilleur rendement lumineux. C’est à dire un modèle qui dégage beaucoup de luminosité, mais consomme peu d’énergie.

La couleur

Les LED et les lampes basse conso peuvent se décliner en de multiples couleurs. Ces dernières sont indiquées par l’IRC (Indice de Rendement des Couleurs). Plus l’IRC d’une ampoule est proche de 1, et plus son éclairage se rapproche d’un éclairage naturel.

Si vous cherchez des ampoules colorées, la couleur sera forcément indiquée sur l’emballage du produit. Mieux vaut cependant opter pour un éclairage proche du naturel dans les pièces à vivre.

La durabilité

Tous les fabricants sont tenus d’indiquer une certaine durabilité sur leurs paquets d’ampoules. Comme nous l’avons vu, les ampoules LED et basse conso sont plus durables que les ampoules halogènes.

Cependant, vérifiez toujours la durée de vie indiquée par le fabricant. Si vous cherchez une ampoule qui sera fréquemment allumée (par exemple dans un bureau), optez pour un modèle qui affiche une durée de vie excellente.

Pour une pièce de passage, optez pour une ampoule qui affiche un grand nombre d’allumages/extinctions.

Le prix

Il reste une donnée importante à prendre en compte : le prix. En moyenne, une ampoule de qualité coûte entre 3 et 10 €. Cependant, certains modèles peuvent coûter jusqu’à 25 € et plus.

On pourrait se dire que les ampoules les plus chères sont les plus qualitatives, mais est-ce vraiment le cas ? Pas forcément !

Il faut savoir que les constructeurs ne sont pas tenus d’assurer à 100 % la durée de vie indiquée sur l’emballage. Par ailleurs, les ampoules ont tendance à perdre en luminosité au fil du temps.

En résumé : acheter une ampoule cher va rendre sa rentabilité plus difficile, sans forcément assurer une meilleure qualité. Nous considérons donc qu’il n’est pas nécessaire de payer une ampoule plus de 10 €.

Pour un éclairage écologique ? Limitez l’électricité !

Pour conclure, nous tenions à rappeler que l’éclairage le plus écologique reste l’éclairage naturel ! Moins vos ampoules seront allumées, et mieux ce sera pour l’environnement et pour votre facture d’énergie.

Il est donc toujours intéressant d’optimiser l’éclairage naturel. Vous pouvez par exemple faire concevoir un puits de lumière pour que la lumière du soleil atteigne enfin vos pièces sans fenêtres.

Demander des devis gratuitement
Demander des chantiers