Les aides financières et subventions à la rénovation d'une maison

Bénéficier d’une aide pour la rénovation d’une maison peut vous permettre de refaire votre maison à moindre coût. C’est parfois indispensable pour mieux isoler un logement, le rendre plus accessible ou encore profiter de méthodes de chauffages plus écologiques. Il est important de bien vous renseigner sur toute subvention de rénovation de maison AVANT de démarrer les travaux. Et pour cause, ces aides financières ne s’appliquent généralement que selon certaines conditions.

Faites une demande de devis gratuits pour la rénovation d'une maison

Qu’est-ce qu’une aide pour la rénovation de maison ?

Rénover un logement implique des travaux qui peuvent être coûteux. Cependant, la rénovation d’une maison est souvent une belle manière d’améliorer sa qualité de vie. Et pour cause, une maison rénovée :

  • Est salubre,
  • Est plus accessible,
  • Est plus agréable à vivre,
  • Consomme moins d’énergie,
  • Est plus écologique.

C’est justement pour permettre au plus grand nombre de bénéficier de ces avantages que l’État, les collectivités locales et certains organismes mettent en place des aides financières pour la rénovation.

Ces aides vous permettent de couvrir une partie de vos frais d’isolation et de remise à neuf, de manière à faciliter la réalisation des travaux.

À savoir : pour des raisons évidentes, les aides au financement de travaux portent avant tout sur des travaux lourds, ou qui ont rapport avec l'accessibilité ou l'isolation d'un logement. Des travaux purement esthétiques ou non indispensables seront très rarement financés par ces aides.

Liste des aides de rénovation d’une maison

S’il n’est pas possible de dresser une liste exhaustive des subventions pour travaux accordées par les collectivités locales ou par le gouvernement, nous pouvons tout de même lister les aides financières pour travaux les plus répandues à l’échelle nationale.

Voici une liste des aides pour le financement de travaux de rénovation en France :

Subvention de l’Anah

L’agence nationale de l’habitat (ou Anah) est l’acteur de référence pour la rénovation de logements en France. Cette agence accompagne en effet les propriétaires dans la remise à neuf de leur habitation, notamment dans le souci de leur faire réaliser des économies d’énergie.

L’Anah peut accorder une aide financière plafonnée entre 20 000 et 50 000 euros à un propriétaire ou à un syndicat de copropriétaires pour la rénovation d’un logement. La demande de subvention doit être réalisée par l’envoi du formulaire Cerfa n° 12711*07, dument complété, à la délégation locale de l’Anah en charge de votre département.

Ces aides sont soumises à différentes conditions ou obligations :

  • Le propriétaire doit avoir des revenus modestes, sans quoi se demande sera refusée.
  • Les travaux de rénovation doivent porter sur :
    • La salubrité du logement (notamment après un arrêt d’insalubrité ou de péril),
    • Ou la sécurité du logement,
    • Ou sur ses performances énergétiques (isolation et chauffage),
    • Ou sur l’accessibilité du logement (par exemple après une perte d’autonomie du propriétaire).
  • Le montant minimum des travaux est fixé à 1500 € (sauf pour les ménages très modestes, pour lesquels il n’existe pas de seuil minimum).
  • La maison à rénover doit dater au minimum de 15 ans, et servir de résidence principale.
  • Pour bénéficier d’une aide financière, le propriétaire s’engage à habiter le logement pour une durée de 6 ans minimum après les travaux.

Les travaux doivent être réalisés après que la subvention ait été accordée. La subvention est généralement versée après la réalisation des travaux, mais il est possible de demander une avance à l’aide du formulaire Cerfa n° 13934*04.

À savoir : les subventions pour travaux de l’Anah ne sont pas des droits. Ils sont donc décidés au cas par cas, au niveau local. D'où l'importance d'attendre leur obtention avant de lancer les travaux de rénovation d'un logement.

L’éco-prêt à taux zéro

Si vous devez effectuer des travaux de rénovation énergétique (chauffage, isolation, etc.), vous pouvez éventuellement bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro pour financer tout ou partie des travaux.

L’éco prêt à taux zéro permet de financer des travaux à portée écologique. Il permet de recevoir un prêt allant jusqu’à 30 000 euros, à rembourser sans intérêt. Sa demande se fait auprès d’une banque, avec tous les justificatifs nécessaires et des devis d’artisans.

Pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro pour la rénovation énergétique d’une maison, vous devez répondre aux conditions suivantes :

  • La maison à rénover doit avoir été bâtie avant 1990.
  • Le logement doit servir de résidence principale.
  • Les travaux de rénovation énergétiques doivent porter sur un bouquet de travaux comprenant :
    • L’isolation (toiture, murs, fenêtres...)
    • Le chauffage ou la production d’eau chaude sanitaire,
    • La performance énergétique du logement,
    • La réhabilitation d’un système d’assainissement non collectif.
  • L’entreprise de travaux doit avoir été reconnue garante de l’environnement (RGE).

Une fois octroyé, ce prêt écologique peut être remboursé sur 15 ans dans le cas d’un bouquet de travaux (à savoir 3 opérations de rénovation différentes ou plus).

Pensez à vous renseigner auprès de votre banque pour plus d'informations à son sujet.

Le prêt de la CAF pour les travaux d’amélioration du logement

La caisse d’allocation familiale (CAF) peut aider ses allocataires à financer une partie de leurs travaux. Envoyer le formulaire cerfa n° 11382*02 à la CAF peut vous permettre de bénéficier d’un prêt à taux avantageux.

La CAF peut vous proposer un prêt pour couvrir jusqu’à 80 % des dépenses, plafonné à 1067,14 euros. Le prêt peut être remboursé sur 36 mensualités au maximum, chaque mensualité étant majorée de 1 % de son montant.

Pour bénéficier du prêt de la CAF pour la rénovation d’un logement, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Le bénéficiaire peut être propriétaire ou locataire de son logement,
  • Le bénéficiaire doit être allocataire de la CAF (c’est à dire bénéficier d’une aide de la CAF),
  • Le bénéficiaire doit résider en France,
  • Il doit disposer d’un devis détaillé et avoir fait une demande de permis de construire (si nécessaire).

Le prêt est versé en deux fois : la moitié à la signature du contrat (sur base du montant affiché sur le devis d’artisan), et l’autre moitié une fois les travaux effectués (leur réalisation étant confirmée par la facture de l’artisan).

À savoir : avant d’effectuer la demande de prêt, vous devez demander des devis de travaux de rénovation, ainsi qu’un permis de construire si vos travaux en nécessitent un. N’hésitez pas à utiliser notre site pour recevoir gratuitement des devis de rénovation de maison.

Des professionnels du bâtiment locaux vous envoient des devis

Aide financière de la caisse de retraite pour la rénovation de maison

Si vous êtes retraité au régime général, vous pouvez consulter la caisse de retraite pour recevoir une éventuelle subvention pour vos travaux.

La caisse de retraite peut accorder une aide pour travaux de rénovation qui s’élève jusqu’à 3500 euros. Pour en faire la demande, vous devez remplir le formulaire de demande d’aide pour bien vieillir chez soi et l’envoyer à votre caisse de retraite.

Comme pour le financement de l’Anah, cette aide est définie par certaines conditions :

  • Seul le titulaire d’une retraite de régime général peut en bénéficier (si vous avez effectué plusieurs activités, l’activité professionnelle la plus longue doit avoir été au régime général),
  • Les travaux doivent être réalisés sur une résidence principale,
  • Les travaux peuvent porter sur :
    • L’accessibilité de la maison,
    • L’aménagement des sanitaires,
    • Le changement des revêtements de sol,
    • L’isolation du bâtiment,
    • La motorisation de volets roulants.
  • Le bénéficiaire ne doit pas percevoir d’autres aides, à savoir : APA, ACTP, Allocation veuvage, PCH ou MTP.
  • Le bénéficiaire ne doit pas être en famille d’accueil, ni hospitalisé à domicile.

Si vous êtes éligible à cette aide financière, la caisse de retraite peut effectuer une visite d’évaluation du domicile, de manière à délimiter vos besoins et le coût des travaux.

Par la suite, vous pourrez choisir un entrepreneur et lancer les travaux après avoir reçu confirmation de la caisse de retraite.

Comment profiter d’une subvention pour la rénovation d’une maison ?

Nous avons listé ici les principales aides au financement de travaux au niveau national. Mais notez qu'il peut exister d'autres solutions au financement de travaux, notamment à l'échelle locale.

Si vous souhaitez être encore mieux renseigné sur les aides possibles, nous vous invitons à contacter :

  • Votre mairie, qui peut vous renseigner sur les aides des collectivités locales,
  • Les associations locales, qui peuvent vous informer en fonction de votre profil,
  • L’Anah, qui peut vous informer sur les financements et aides à la rénovation dont vous pouvez profiter,
  • Les professionnels du bâtiment, qui sont les mieux à même d’estimer le montant de vos travaux et de vous conseiller sur leur financement.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les procédures de demandes d’aides financières pour la rénovation d’une maison, n’hésitez pas à consulter le site du service public. Il peut vous aider à mieux comprendre les procédures à suivre pour profiter de financements et d’aides.

Si vous avez besoin d’estimations tarifaires pour vos travaux, n’hésitez pas à demander gratuitement vos devis de rénovation grâce à notre formulaire. Ces devis, sans engagement, peuvent être indispensables pour déposer vos dossiers de demande de financement.

Devis gratuits et sans engagement pour la rénovation de votre maison