Apporteur d’affaire dans le BTP : comment fixer sa rémunération??

De nombreux artisans et entreprises de construction ont recours au service d’un apporteur d’affaire en BTP. Les compétences de ce prestataire se révèlent aujourd’hui indispensables pour décrocher de nouveaux contrats et développer ses activités. Mais voyons ensemble quelle est la commission d'un apporteur d'affaire dans le BTP, et en quoi consiste les services d'un tel professionnel.

Obtenez des devis gratuitement pour vos travaux >>

Qu’est-ce qu’un apporteur d’affaire dans le BTP??

Avant de parler de la commission d'un apporteur d'affaires, encore faut-il être certain de bien décrire cette activité.

Pour info, un apporteur d'affaire est un professionnel qui met en contact des prestataires de services et leurs clients. Ce professionnel peut travailler dans le commerce, l'immobilier... mais aussi dans le secteur du bâtiment.

Le métier d’apporteur d’affaire dans le BTP

Dans le domaine du bâtiment, l’apporteur d’affaire fait office d’intermédiaire indépendant entre :

  • Le client maître d'ouvrage, qui a des besoins spécifiques pour un chantier,
  • Et l’entreprise (ou l’artisan) en mesure de prendre en charge ce chantier.

L’apporteur d’affaire dans le BTP peut trouver rapidement des clients grâce à son réseau de contacts (qu'il s'agisse de particuliers, de professionnels ou d'appels d'offres publics). Il transmettra les coordonnées de ces particuliers à l’entreprise du bâtiment ou à l’artisan RGE.

Ainsi, les professionnels du BTP ayant recours à un apporteur d'affaire n'ont plus besoin de prospecter. En échange de quoi l'apporteur d'affaire prélève une commission sur le coût total du chantier.

Les rôles d’un apporteur d’affaire

L’apporteur d’affaire dans le BTP a trois principales obligations vis-à-vis de son client (l’entreprise BTP ou l’artisan) :

  • Trouver des chantiers pour l'artisan.
  • Informer les professionnels sur la nature des travaux (la rénovation d’appartement, la construction d’une terrasse) nécessités par le maître d'ouvrage.
  • Dans certains cas, l'apporteur d'affaire peut également être maître d'oeuvre, et doit alors faire un compte-rendu aux clients sur l’évolution du chantier

Notons que, contrairement aux commerciaux et aux courtiers, l’apporteur d’affaire BTP n’a aucune règle légale. En d’autres termes, il n’a aucune responsabilité, que ce soit vis-à-vis de l’entreprise ou du client (sauf s'il opère en tant que maître d'oeuvre).

Dans la majorité des cas, la seule et unique mission de l'apporteur d'affaire en BTP se résume à la mise en contact ou à la mise en relation, entre un maître d'ouvrage et son futur artisan.

La commission d’un apporteur d’affaire dans le bâtiment

La rémunération d’un apporteur d’affaire est un sujet qui fait débat. Pour cause, ce métier n’est pas régi par des règles légales. Une chose est sûre, la commission d’un apporteur d’affaire particulier peut se présenter sous deux formes :

  • Une commission sur le chantier signé : qui est l'option la plus sécuritaire pour l'artisan.
  • Ou une rémunération forfaitaire : qui est moins sécuritaire, mais potentiellement moins coûteuse.

Voyons ensemble quelle est la commission d'un apporteur d'affaires dans le bâtiment :

Une commission sur chantier signé

Après la concrétisation d’un chantier, l’apporteur d’affaire dans le BTP peut toucher un pourcentage oscillant de 2 à 30 %.

Pour déterminer le montant de la commission, l’entreprise devra tenir compte de plusieurs paramètres :

  • La nature des travaux,
  • Le coût du chantier de construction,
  • La nature de la négociation, c’est-à-dire le type de contrat signé avec le client,
  • La région où se situe l’apporteur d’affaire dans le BTP.

Il est assez rare que la commission d'un apporteur d'affaire dépasse les 20 %, mais tout peut dépendre des conditions de son contrat et de l'attractivité de ce dernier.

À savoir : en théorie, la commission d'un apporteur d'affaires est réglée par l'artisan. En pratique, il est fréquent que l'entreprise du BTP la répercute sur ses tarifs, si bien qu'elle est en vérité prise en charge par le maître d'ouvrage.

La rémunération forfaitaire de l'apporteur d'affaires

L'autre option pour l'apporteur d'affaires est de facturer ses clients au forfait.

Ce genre de commission apporteur d’affaire est généralement appelé «?commission fixe?». Le forfait s’applique mensuellement et le montant ne change pas, peu importe le montant du chantier à réaliser.

En moyenne, la rémunération forfaitaire d'un apporteur d'affaires se situe entre 50 et 100 € par mois. Ce prix dépend du type de chantiers proposés, du nombre de chantiers proposés et du secteur d'activité de l'entreprise du bâtiment.

Dans certains cas, l’apporteur d’affaire auto entrepreneur et l’entreprise du BTP peuvent établir un contrat mensuel ou annuel. Ce document précisera :

  • Le profil des clients à trouver,
  • Le montant de la commission de l’apporteur d’affaire,
  • L’objet de la convention,
  • Et la durée du contrat.

Pour exemple, un artisan du BTP pourrait s'engager à payer 80 € par mois à son apporteur d'affaires en échange de 3 mises en relation par mois. S'il parvient à conclure les 3 contrats, ce service aura été très attractif et peu coûteux pour l'artisan. Si aucun contrat n'est concrétisé, l'artisan aura payé son apporteur d'affaires sans résultats.

À savoir : la rémunération d’un apporteur d’affaire est régie par un barème, et ce barème peut varier considérablement d’un apporteur d’affaire BTP à un autre. L'essentiel n'est alors pas de trouver le spécialiste le moins cher, mais celui qui offre les meilleurs services.

Tout savoir sur le statut d'apporteur d'affaire

Pour information, tout le monde peut devenir apporteur d’affaire BTP. En effet, l’apporteur d’affaire est libre d’exercer sous différents statuts commerciaux et juridiques. Même un salarié a la possibilité de travailler à mi-temps en tant qu’apporteur d’affaire BTP et de toucher une commission selon.

Les statuts commerciaux d’un apporteur d’affaire en BTP

Un apporteur d affaire BTP peut exercer en tant que :

  • Agent commercial, VPR ou courtier,
  • Auto-entrepreneur,
  • Société commerciale ou entreprise individuelle classique.

On trouve de plus en plus d'apporteurs d'affaire auto entrepreneur. Le statut de l'apporteur d'affaire n'importe pas autant que son carnet d'adresse.

L'essentiel est en effet de trouver un apporteur d'affaire qui soit en mesure de vous proposer de nombreux chantiers, sans quoi son intérêt est limité.

Notre conseil : privilégiez toujours un apporteur d'affaires bien implanté dans la région, et qui travaille depuis plus de 3 ans.

Les statuts juridiques d’un apporteur d’affaire : auto entrepeneur, SARL, etc.

En ce qui concerne le statut juridique, l’apporteur d affaire BTP a le choix entre :

  • Le statut de personne physique,
  • Entreprise (SAS, SARL, EURL…).

Par simplicité, on trouve de nombreux apporteurs d'affaires auto entrepreneurs. Ce statut simplifie en effet considérablement les démarches administratives, et peut permettre à une personne d'exercer ce métier en parallèle d'une autre activité.

Tous les tarifs d'artisans gratuitement pour vos travaux >>

Pourquoi faire appel à un apporteur d’affaire ?

Le métier d’apporteur d’affaire BTP intéresse de plus en plus de personnes. C’est d’ailleurs ce qui explique pourquoi on en trouve dans presque toutes les villes de France. L’avantage, c’est que vous ne peinerez pas à trouver un professionnel à même de répondre à vos demandes les plus pointilleuses.

À ce titre, s’allouer les services d’un apporteur d’affaire auto entrepreneur se présente comme une solution à la fois économique et pratique.

L’apporteur d affaire BTP : une solution économique

Trouver des clients et des chantiers n’est pas chose facile. Tous les professionnels du bâtiment le savent.

En vous adressant à ce genre de prestataire, vous pourrez vous concentrer sur votre cœur de métier. Vous économiserez ainsi du temps et de l’argent.

L’apporteur d affaire BTP, une solution pratique

L’apporteur d’affaire auto entrepreneur est le partenaire idéal si vous souhaitez agrandir votre réseau. En tant qu’entremetteur, il va vous permettre de trouver de clients potentiels. Certains ne signeront pas des contrats avec votre entreprise dans l’immédiat. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils ne vous contacteront pas pour la réalisation de leurs projets.

Il ne faut pas non plus sous-estimer le pouvoir du bouche-à-oreille. Un de vos clients potentiels peut vous recommander auprès d’autres clients.

À savoir : attention, l’apporteur d affaire BTP se charge seulement de vous mettre en relation avec un client potentiel. À vous de faire le nécessaire pour conclure le contrat.

Recevez des devis d'artisans gratuitement pour vos travaux