Maçonnerie

Coût de construction d’un mur de parpaing

par | 8 février 2016

Les parpaings sont présents dans la plupart des constructions actuelles. Voilà pourquoi il est assez fréquent d’avoir besoin de faire construire un mur en parpaing lors de travaux de construction ou de rénovation d’une maison. Pour autant, on trouve encore de nombreux écarts dans les prix de construction d’un mur en parpaing. Pour éviter de payer vos travaux trop chers, renseignez-vous dès maintenant sur le coût de pose d’un mur en parpaing.

Sollicitez gratuitement des devis pour un mur en parpaing

Le coût de construction d'un mur en parpaing

Tout sur le prix du mur en parpaing

Les deux éléments les plus importants quand on cherche à estimer le budget nécessaire pour faire monter un mur sont :

  • Les matériaux (dans notre cas : le parpaing),
  • Le coût de pose.

Voilà pourquoi nous allons détailler chacun de ces points pour vous donner une meilleure estimation des tarifs :

Le prix des parpaings au m2

Si vous souhaitez construire un mur en parpaing sans passer par un artisan, il est bon de vous renseigner sur le prix d’achat des parpaings au m2. C’est en effet ce matériau premier qui représentera l’essentiel de votre budget.

Il faut payer en général entre 9 et 13€ du m2 pour l’achat de parpaings, même si les tarifs peuvent culminer jusqu’à 30€ pour les parpaings les plus perfectionnés (comme les briques monomur, par exemple).

Si vous vous occupez de construire le mur, il faudra ajouter à ce prix quelques centaines d’euros supplémentaires pour couvrir le mortier, les outils et les autres matériaux.

Le prix de pose d’un mur en parpaing au m2

Nous vous recommandons de faire bâtir votre mur en parpaing par un maçon professionnel. Il s’agit en effet de l’assurance d’un mur rapidement mis en place et parfaitement posé. Si vous n’êtes pas expert en maçonnerie, vous risquez en effet de bâtir un mur bancal, qui risque de se fissurer ou de s’effondrer.

Côté tarifs, un mur en parpaings sera facturé entre 40 et 60€ par m2, pose et fourniture comprise. Ce tarif englobera à la fois la préparation des fondations et la pose des parpaings.

Avec ce type de budget, vous profitez donc d’un mur en parpaing monté de A à Z.

Demandez des tarifs de maçons locaux pour vos murs

Construction d’un mur en parpaing : prix de la fourniture

Le parpaing est de plus en plus utilisé dans la construction d’une maison. Ce matériau séduit surtout pour sa facilité de mise en œuvre et son coût abordable. Il existe en plusieurs modèles proposés à des prix variés.

Quel parpaing choisir pour la construction d’un mur ?

Le parpaing existe en plusieurs variantes au choix. De manière générale, il est conçu à base de béton moulé à froid, de granulats concassés, d’eau et de ciment. Il est souvent présenté avec des extrémités saillantes et une structure alvéolaire.

Pour la construction d’un mur en parpaing, il est souvent nécessaire d’utiliser :

  • Du parpaing creux : fabriqué avec des alvéoles débouchés uniquement sur le bas. Le haut du parpaing est plein pour faciliter la mise en place des parpaings. La découpe du parpaing creux se fait au tiers ou au deux tiers.
  • Du parpaing d’angle : se compose d’une ouverture carrée ou ronde facilitant le passage d’une armature métallique sur toute la hauteur. Son utilisation permet de renforcer l’angle du mur et garantir la stabilité du chaînage.
  • Du parpaing de linteau : présente une forme en U. Le parpaing de linteau est conçu pour recevoir une armature métallique carrée ou un linteau béton. Ce bloc est requis pour laisser des ouvertures sans mettre en danger l’intégrité de la structure.
  • Du parpaing de jambage : parpaing présenté avec un côté interne creux et un côté externe lisse. Il permet de créer le tableau des ouvertures et des angles. Le parpaing de jambage se coupe en moitiés.
  • Du parpaing perforé : préconisé pour la construction de l’assise d’une maison ou des murs de soubassement. Le parpaing perforé est souvent plus résistant, plus lourd et plus dense. Son système alvéolaire est moins creux.
  • Du parpaing à bancher : présenté sous forme de « H » pour faciliter sa mise en place et la pose des armatures. Le parpaing à bancher a été conçu pour simplifier le travail de coffrage. Il peut recevoir directement le mortier ou le béton coulé. Son utilisation est recommandée pour la construction de murs de soutènement.

Lors de la construction des murs d’une maison ou d’un bâtiment, l’utilisation de ces différents types de parpaings peut être nécessaire.

Construire un mur : prix des différents types de parpaings

Afin de mieux estimer le budget requis à la construction d’un mur en parpaing, il convient de connaître le prix des fournitures nécessaires. Pour construire un mur en parpaing, le prix d’un parpaing creux oscille entre 1.6 et 2.3 € par unité en moyenne.

Le tableau suivant donne à titre indicatif le prix des différents types de parpaings à l’unité :

Type de parpaing Prix du parpaing
Parpaings creux Entre 1,6 et 2,3 € à l’unité
Parpaings d’angle Entre 0,9 et 2,5 € à l’unité
Parpaings linteau Entre 1,6 et 3 € à l’unité
Parpaings de jambage Entre 1,6 et 3 € à l’unité
Parpaings perforés Entre 2,3 et 3 € à l’unité
Parpaings à bancher Entre 2,3 et 2,5 € à l’unité

Recevez jusqu’à 5 devis gratuits pour la construction de murs en parpaing

De quoi dépend le prix de construction d’un mur de parpaing ?

Il faut savoir que le coût de votre mur dépendra de plusieurs facteurs bien précis. Mieux vaut les connaître si vous souhaitez faire des économies sur vos travaux de construction.

Voici ce qui influence le plus les tarifs des maçons pour la mise en place d’un mur :

  • Le type de parpaings : vous l’avez vu, le prix des parpaings au m2 change radicalement en fonction des modèles. La plupart des parpaings restent cependant très accessibles (moins de 13€ du m2).
  • L’état du sol : la préparation des fondations peut coûter cher. En cas de terrain très accidenté, attendez-vous à payer un supplément. Il peut alors être intéressant de préparer vous même le terrain.
  • Le revêtement : un mur en parpaing va nécessiter un revêtement mural, ou encore la pose d’un enduit. Cela jouera forcément dans la facture finale.
  • L’entreprise : chaque maçon appliquera ses propres marges. Les tarifs peuvent donc varier en fonction de l’entreprise que vous contacterez.
Demande de devis
Trouver des chantiers