Toutes les possibilités qui s’offrent à vous en matière de faux-plafond !

Vous envisagez de faire poser un faux plafond dans votre intérieur ? Dans ce cas, il est important de bien vous informer sur les différentes solutions de faux-plafond. Sur cette page, nous vous aidons à choisir le meilleur faux plafond (plafond tendu, plafond suspendu, etc.) et vous donnons toutes les infos pour budgétiser clairement un faux-plafond et son installation.

Recevez des devis pour la pose d'un faux-plafond >>

Tout savoir sur le faux-plafond

Avant toute chose, et si nous rappelions clairement en quoi consiste un faux-plafond, et quel est son intérêt dans l'aménagement intérieur d'un appartement ou d'une maison ?

Qu’est-ce qu’un faux-plafond ?

À la différence du vrai plafond d’origine, le faux-plafond est une structure aménagée en dessous du plafond. Il s'agit d'un plafond trompe l’œil, totalement solidarisé du plancher de l’étage auquel il est rattaché. Comparé au plafond d’origine, le faux-plafond est fait dans des matériaux plus sophistiqués et récents comme la toile ou encore le PVC.(Demandez gratuitement des devis de professionnels proches de chez vous pour la pose d’un faux-plafond)

Mais alors : dans quels cas de figures précis adopte-t-on ce faux-plafond ? À cette question, nous allons répondre de suite dans la partie qui suit.

Quel est l'intérêt d'un faux plafond ?

Si le faux-plafond a autant de succès dans les habitations, cela s’explique en grande partie pour différentes raisons :

  • Si votre plafond est trop haut, l’installation d’un faux-plafond vous permet de résoudre le problème et de bénéficier d’un espace de vie plus cosy.
  • Il permet également de réaliser des aménagements modernes qui auraient été plus contraignantes sans ce nouvel agencement. Ex : l’inclusion d’un éclairage intelligent : leds automatiques intégrés.
  • Le faux plafond permet d'améliorer l'isolation d'une pièce. Et oui, l’installation d’un faux-plafond peut résoudre de manière totale ou partielle un problème d’isolation thermique ou phonique. Conçus avec des matériaux hautement isolants, le faux-plafond peut permettre de profiter d’une température ambiante idéale et d’éviter tout bruit indésirable.
  • Il est impossible d’envisager la rénovation d’un plafond trop fortement endommagé. Le faux plafond permet dès lors de protéger un plafond ancien ou abîmé.
  • En outre, beaucoup de propriétaires choisissent l’installation du faux-plafond pour recouvrir de manière esthétique et subtile de nouveaux câblages, de nouvelles canalisations, un circuit de climatisation ou encore de détection d’incendie.

Dans une dernière mesure, au vu du grand choix de matériaux innovants et du design sublime de certains modèles de faux-plafonds, il n’est pas aussi rare que le choix d’installation de ceux-ci tienne seulement en trois petits mots auxquels sont souvent confrontés les amoureux de la décoration intérieure : « le coup de cœur ». Coup de cœur esthétique qui donne effectivement bien souvent une toute autre dimension à l’aspect d’une pièce pouvant a priori sembler morne.(Demandez gratuitement des devis de professionnels proches de chez vous pour la pose d’un faux-plafond)

Les différents types de faux-plafond

Sur le marché des faux-plafonds, deux grandes catégories se distinguent avec chacune leurs propres atouts et leurs contraintes. Pour vous aider à faire un choix serein, nous allons décortiquer de suite pour vous le gros des avantages de chaque type de faux-plafond en fonction des matériaux avec lesquels ils sont faits.

1) Le faux plafond suspendu

Des deux déclinaisons de faux-plafond, le faux-plafond suspendu et le faux-plafond tendu, le faux-plafond suspendu reste encore aujourd’hui celui pour lesquels optent la majorité des consommateurs. Cela, pour des raisons simples : sa facilité d’installation ainsi que sa grande polyvalence. Aussi, dans cette catégorie de faux-plafond le choix de matériaux (de dalles à poser) est tellement vaste que bien souvent, c’est elle qui remporte comme on l’a dit la majorité des suffrages.

Retrouvez ainsi en choix de dalles à poser dans vos magasins pour un faux-plafond suspendu aussi bien en PVC, en briques à plafond, qu’en plâtre.

Autre critère non négligeable qui oriente aussi le choix des propriétaires vers le faux-plafond suspendu, nommons aussi l’économie conséquente qu’elle permet de réaliser par rapport au faux-plafond tendu bien plus coûteux aussi bien à l’achat qu’à la pose.

Pour combler le tout, ce type de faux-plafond peut très facilement être percé pour l’inclusion d’éclairage et a par ailleurs une excellente durée de vie.(Demandez gratuitement des devis de professionnels proches de chez vous pour la pose d’un faux-plafond)

Particularité : convient très bien pour des travaux de rénovation

2) Le faux plafond tendu

Bien plus jolis et travaillés en général que les modèles de faux-plafonds suspendus, les faux-plafonds tendus font le bonheur des esthètes de la décoration intérieure. Ce qui fait que même s’il est encore aujourd’hui légèrement dépassé par le premier modèle, les écarts tendent véritablement à se resserrer.

Comme frein à l’essor du faux-plafond tendu, se trouve en premier lieu sa difficulté relative de pose qui parvient encore à dissuader un nombre assez important de propriétaires. En complément de son atout esthétique indéniable pourtant, comme autres avantages, à l’inverse du faux-plafond suspendu, le faux-plafond tendu ne nécessite aucune peinture. Il suffit tout simplement de demander à son artisan les motifs et teintes de son choix.

Tout ce qui est personnalisation et audace en matière de design sont ainsi facilement permises par ce modèle de faux-plafond, justifiant largement son coût un peu élevé.

Par ailleurs, pour ne rien gâcher, le faux-plafond tendu est en général très bien isolé, très résistant aux potentiels risques de dégradation ou d’incendie et ne nécessite également aucun entretien. C’est dire s'il ne démérite pas auprès du faux-plafond suspendu.(Demandez gratuitement des devis de professionnels proches de chez vous pour la pose d’un faux-plafond)

Particularité : est idéal pour de nouvelles constructions, des intérieurs modernes et contemporains

Quel matériau pour un faux plafond ?

En plus du modèle de faux plafond (tendu ou suspendu), il faut savoir que vous aurez le choix entre différents matériaux pour habiller votre plafond actuel :

  • Les faux-plafonds en dalles : constitués en principe de polystyrène ou de polyuréthane, les faux-plafonds en dalles ont comme avantages d’être parmi les moins coûteux et les plus faciles à manipuler et à poser. En plus de cela, les faux-plafond en dalles, très malléables, offrent un grand choix de motifs et de finitions. Par ailleurs, ils supportent très bien la peinture acrylique.
  • Les faux-plafonds en métal : très bon isolants même s’ils affichent un certain coût, les faux-plafond en métal s’adaptent parfaitement aux intérieurs modernes. D’un design épuré et élégant, ceux-ci sont en plus très résistants.
  • Les faux-plafonds en lambris : dans l’optique de réaliser un faux-plafond décoratif, les lambris constituent les matériaux qui s’y prêtent le plus. Pouvant aussi bien être constitués de bois que de PVC, les très larges déclinaisons possibles de ces derniers permettent aux faux-plafonds en lambris de s’harmoniser avec tous types de style d’intérieur.
  • Les faux-plafonds en plâtre : à l’image du métal, le plâtre fait partie des matériaux à très haut potentiel isolant, que ce soit pour une isolation thermique ou phonique. Hormis cela, les faux-plafonds en plâtre sont aussi ceux qui présentent les plus belles finitions. En outre, ceux-ci peuvent être hydrofugés mais aussi ignifugés. S’il faut nommer toutefois nommer une seule contrainte pour ce matériau : ce serait sans aucun doute sa lenteur de réalisation.
Demandez des tarifs gratuitement pour la pose d'un faux-plafond >>

Quel est le prix de pose d'un faux plafond ?

Il faut savoir que le coût de pose d'un faux-plafond se situe en moyenne entre 20 et 90 € du m². Il peut d'ailleurs atteindre encore plus dans le cadre d'un faux plafond spécifique (en métal, par exemple).

Un faux plafond de 60 m² coûtera ainsi entre 1200 et 5400 €. Le budget à prévoir va directement dépendre du modèle de faux plafond installé :

Coût de pose d’un faux-plafond tendu

Si vous avez fait le choix chez vous d’opter pour le faux-plafond tendu, sachez que sa pose matériau compris vous coûtera en moyenne entre 60 et 90 euros le mètre carré.

Tarif de pose d’un faux-plafond suspendu de type BA13

Gagnant haut la main le titre du faux-plafond le mois coûteux à faire poser, le faux-plafond suspendu pour son installation ne vous reviendra qu’entre 20 et 40 euros par mètre carré.

Budget de pose d'un faux-plafond suspendu en PVC

Pour ce modèle de faux-plafond, comptez en moyenne entre 20 et 60 euros, toujours par mètre carré.

Prix de pose d’un faux-plafond suspendu en bois

Selon la qualité, la noblesse du bois pour lequel vous opterez, le coût des travaux pour la pose d’un plafond suspendu dans ce matériau vous coûtera de 20 à 80 euros.

Prix d'installation d’un faux-plafond suspendu métallique

Pour la pose d’un faux-plafond suspendu métallique, il est indispensable de prévoir un budget beaucoup plus conséquent que pour les autres types de matériaux. En effet, l’installation par des professionnels d’un faux-plafond suspendu va de 150 à tenez vous bien, 250 euros le mètre carré !

Vous connaissez à présent tout sur le prix de pose d'un faux plafond. Besoin d'un budget encore plus précis ? Dans ce cas, n'hésitez pas à demander gratuitement plusieurs devis pour la pose d'un faux plafond en remplissant le formulaire en bas de cette page.(Accédez directement à notre formulaire de demande de devis gratuits en cliquant ici)

Maintenant que nous vous avons pour ainsi dire presque tout dévoilé du faux-plafond, nous vous invitons à parcourir d’autres articles de notre site, qui pourraient vous intéresser. Retrouvez par exemple via ce lien un article qui vous aiguille sur le choix de votre installateur de plafond suspendu.

Des devis gratuits d'artisans pour la pose de faux-plafonds