Réaliser une cloison en bois intérieur

Penser à faire une cloison en bois peut être une belle manière d’optimiser votre aménagement intérieur, ou d’isoler vos murs. Cependant, il faut garder en tête que la réalisation de cloisons peut être une tâche assez technique. Besoin de conseils sur la réalisation et le choix du bois pour cloison intérieure ? Cette page vous explique tout !

Recevez des devis gratuit pour un cloisonnement

L’intérêt du bois pour cloison intérieure

Si vous envisagez de réaliser des cloisons, que ce soit pour aménager votre espace intérieur ou encore pour dissimuler un mur disgracieux, le choix du bois peut être une bonne idée.

Et pour cause, les cloisons en bois ont de nombreux avantages :

  • Le prix d’une cloison en bois est relativement abordable, et c’est encore plus vrai si vous réalisez vous-même votre cloison.
  • Le bois est un matériau très esthétique (qu’il est par ailleurs possible de venir ou de peindre). Il s’adapte à toutes les décorations intérieures.
  • Les cloisons en bois sont idéales pour isoler un mur en pierre, car le bois est un matériau naturellement isolant.
  • Si vous êtes un bon bricoleur, il est tout à fait possible de réaliser votre propre cloison en bois !

S’il est tout à fait possible de faire poser une cloison intérieure en bois par un artisan, vous pouvez également envisager de faire cette cloison vous-même. Mais attention, cela exige un certain savoir-faire et beaucoup d’implication !

Matériel pour réaliser une cloison en bois

Si vous souhaitez réaliser vous-même une cloison intérieure à partir de bois, il est important de rassembler le matériel nécessaire.

Quel bois pour une cloison intérieure ?

En premier lieu, vous devez décider quel bois vous préférez utiliser pour votre cloison. En fonction du type de cloison souhaitée, différents choix s’offrent à vous :

  • Pour une cloison basique et épaisse, vous pouvez utiliser des planches de coffrage, à fixer contre le mur avec des tasseaux.
  • Pour une cloison rapide à mettre en place, vous pouvez utiliser des panneaux de bois. Il faudra alors peindre les panneaux.
  • Pour une cloison légère et optimale, mieux vaut utiliser des lambris en bois, à fixer sur une ossature en bois.

La méthode présentée sur cette page va s’appuyer sur l’utilisation de lambris, qui nécessite de bonnes connaissances en menuiserie, mais vous permet d’aménager n’importe quelle cloison en bois.

À savoir : pour une cloison intérieure, l’essence de bois choisie a assez peu d’importance. À moins que vous ne souhaitiez poser la cloison dans une salle de bain (auquel cas mieux vaut choisir un bois résistant à l’humidité), les bois européens seront tout à fait adaptés. Gardez en tête que choisir des essences de bois exotiques peut augmenter considérablement le prix d’une cloison en bois, évoqué sur cette page.

Matériel de pose d’une cloison en bois

Outre la cloison en elle-même, vous allez également devoir réunir certains outils et matériaux de construction.

Pour faire une cloison en bois, vous aurez besoin de :

  • Lambourdes en bois,
  • Mètre à mesurer,
  • Règle de maçon
  • Niveau à bulle,
  • Crayon,
  • Marteau,
  • Tournevis électrique,
  • Vis et clous.

Si vous souhaitez isoler la cloison intérieure en bois, prévoyez également de l’isolant en panneau (de type laine de verre).

Comment faire une cloison en bois ?

Réaliser une cloison intérieure à base de lambris ou de planches de bois nécessite beaucoup de préparation et d’implication. Nous avons listé pour vous les différentes étapes des travaux :

1) La prise de mesure

Avant toute chose, il est important de préparer l’emplacement de votre cloison. La cloison en bois permet de couper une pièce en deux. Il est donc important de bien la préparer, et de prévoir l’impact que la cloison aura sur votre aménagement intérieur.

Voilà comment prendre les mesures :

  1. Déterminez l’emplacement de la cloison. Vous pouvez vous servir des plans à l’échelle de la pièce, pour déterminer quel est le meilleur emplacement pour poser une cloison en bois.
  2. Visualisez la cloison directement dans la pièce. Pour marquer l’emplacement de la cloison, vous pouvez utiliser une règle de maçon et un crayon, voire même du cordeau à tracer. Avec un niveau à bulle, tracez les emplacements de la cloison au sol, le long des murs et au plafond.
  3. Prenez les mesures, pour déterminer la quantité de matériau nécessaire.
  4. Ayez le réflexe de préparer un plan complet de la cloison, en y intégrant une ouverture pour une éventuelle porte.

Outre l’emplacement exact de la cloison, n’oubliez pas de déterminer également son épaisseur. Cela peut vous aider à bien visualiser l’impact de votre cloison sur votre aménagement intérieur (l’épaisseur de la cloison va forcément prendre du volume sur la pièce).

2) L’achat et la préparation des matériaux

À partir de vos plans, vous allez pouvoir acheter la quantité nécessaire de lambourdes et de lambris, de manière à pouvoir construire le mur en bois et à poser les panneaux de cloison. Éventuellement, prévoyez aussi l’achat d’une porte intérieure, si votre cloison doit en être équipée.

Tout comme lors de la fabrication d’un portillon en bois, il est impératif de bien préparer les matériaux :

  • Coupez des lambourdes aux bonnes mesures pour les points d’ancrage au sol et au plafond.
  • Coupez des lambourdes aux bonnes mesures pour les montants
  • Si nécessaire, coupez les lambris aux bonnes mesures.

Avoir préparé un plan complet de la cloison intérieure en bois vous permet de mieux déterminer les dimensions exactes des différentes lambourdes.

3) La construction de l’ossature en bois

Pour faire une cloison en bois, vous allez devoir concevoir une ossature solide, capable de supporter votre cloison.

Voici comment procéder :

  1. Réalisez un cadre de lambourdes, qui va permettre de supporter la cloison. Pour cela, vissez les lambourdes au plancher, le long des murs et au plafond. Vérifiez bien le niveau des lambourdes et leur verticalité avant de les fixer.
  2. Une fois le cadre fixé, positionnez des lambourdes verticales qui vont permettre de constituer l’ossature. Placez des lambourdes tous les 40 à 50 cm. Vissez directement chaque lambourde dans le cadre de l’ossature. L’idéal est de visser deux vis à 45° chacune, de part et d’autre de la lambourde.

Au final, vous devez disposer d’une ossature en bois parfaitement solide, qui va vous permettre de fixer votre cloison.

À savoir : il est conseillé d’utiliser des lambourdes de 10 cm d’épaisseur environ pour une cloison classique. Vous pouvez aller jusqu’à 20 cm d’épaisseur si vous souhaitez placer un isolant dans la cloison en bois.

Des professionnels près de chez vous, vous envoient leurs tarifs pour le pose de cloisons

4) La pose de la cloison en bois

Votre ossature est fixée. Il ne vous reste plus qu’à poser la cloison en elle-même. Cette étape est relativement simple, en particulier si vous ne posez pas d’isolant :

  1. Si vous souhaitez isoler la cloison, positionnez des panneaux d’isolants en laine directement dans l’ossature. Il vous suffit pour cela de glisser les panneaux entre les lambourdes. Pensez à porter des gants, des lunettes et un masque de protection si vous avez opté pour un isolant irritant, comme la laine de verre.
  2. Si la pièce est humide, il peut être conseillé d’agrafer un pare-vapeur entre l’isolant et la cloison en bois, pour éviter que l’humidité abime votre isolant. Il ne doit pas y avoir de « trou » dans le pare-vapeur. Laissez un vaste chevauchement entre deux bandes de pare-vapeur, et collez le tout à l’aide de papier adhésif.
  3. Il vous suffit ensuite de clouer ou visser le lambris directement sur la structure, en partant du bas vers le haut.

Si vous souhaitez vernir ou travailler votre lambris ou vos panneaux de bois, il peut être conseillé de réaliser cette opération avant la pose.

Si vous souhaitez peindre des panneaux de bois posés sur votre ossature, vous pouvez réaliser cela après la pose.

Construire un mur intérieur en bois : la méthode vidéo

Nous sommes conscients que la réalisation d’une cloison en bois peut s’avérer complexe, en particulier si vous n’avez jamais réalisé de menuiserie auparavant.

Pour recevoir davantage de conseils et mieux visualiser comment faire une cloison en bois, voici une vidéo complète qui vous explique en détail comment construire un mur intérieur à l’aide de panneaux de bois :

Si malgré nos explications et cette méthode vidéo, vous trouvez ces travaux encore trop délicats, il reste la possibilité de faire appel à un menuisier spécialisé. N’hésitez pas à lire nos conseils pour choisir un devis de cloison en bois, ou à demander différents devis de pose de cloison gratuits grâce à notre site !

Vos commentaires
Site 100% sécurisé
Plus de 40 000 artisans
Tous vos devis gratuits
Dans toute la France
Vos données sécurisées
Lire les avis

Devis gratuits cloisonnement